L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

Présentation du programme de la liste Marseillan, un avenir ensemble

Présentation du programme de la liste Marseillan, un avenir ensemble C’est dans un théâtre Henri Maurin archicomble que la liste Johann Grosso, Marseillan, un avenir ensemble a présenté hier soir 20 février à 18h 30 une partie de son programme pour les municipales 2014. Les colistiers, en raison de leurs spécificités professionnelles, se sont fait […]

Présentation du programme de la liste Marseillan, un avenir ensemble

C’est dans un théâtre Henri Maurin archicomble que la liste Johann Grosso, Marseillan, un avenir ensemble a présenté hier soir 20 février à 18h 30 une partie de son programme pour les municipales 2014.

Les colistiers, en raison de leurs spécificités professionnelles, se sont fait les porte-paroles des travaux des différents groupes de travail.

En matière d’urbanisme, si l’on se réfère au SCOTT (Schéma de cohérence territoriale du bassin de Thau) la ville devrait pouvoir accueillir au maximum 200 nouveaux habitants  par an pendant 20 ans.

Même si ce chiffre exhaustif paraît déraisonnable,  il faut néanmoins envisager cette possibilité et réfléchir aux investissements que cela entrainerait pour la commune pour permettre aux générations futures de pouvoir continuer à s’y installer et vivre dans des conditions adéquates.

Cela impliquerait un développement maîtrisé et intelligent de l’habitat, un réaménagement du cœur de ville,  la création d’un groupe scolaire intégrant crèche, école maternelle et primaire dans les secteur du gymnase Louis Boudou , desservi par la future voie de contournement de Marseillan reliant la route de Mèze à la route de Marseillan-Plage par l’ouest.

Une halle de sports, adaptée aux besoins des  associations.

Une salle des fêtes adaptée aux besoins actuels et futurs de la ville, et un développement de places de stationnement impacté par le récent aménagement du cœur de la ville.

Projets qui seront tous soumis à la concertation publique.

Action sociale

Une action sociale en faveur des 3èmes et 4èmes  âges quelque peu oubliés pendant la précédente mandature, en dépit du programme de 2008 qui prévoyait des résidences séniors et la création d’une maison relais pour le 3ème âge.

En lieu et place de cet alléchant programme, certains qui déjeunaient au « restaurant des anciens ont  dû se résigner à aller déjeuner à la maison de retraite, repas qui se déroulait alors dans l’amitié la sérénité et la convivialité.

Pour le 4ème âge, il est prévu des efforts soutenus pour un maintien à domicile et la création d’un poste de conciliateur au sein de la mairie  apportant son concours pour toutes les démarches administratives.

Politique sociale

Création d’une « carte jeune » permettant l’accès à des sorties, de bénéficier de tarifs réduits pour des activités de loisir ou culturelles.

Une participation financière pour l’inscription à des activités sportives ou culturelles.

Mise en place d’une épicerie sociale et d’une boutique sociale de vêtements.

Dans le but de rendre leur dignité à des personnes en difficulté et qui ont évoqué ce problème au cours des rencontres, une création de « Bains/douches » publics sécurisée  et contrôlé par le CCAS .

Personne ne doit être exclu d’une politique sociale  bien conduite quelque soit son âge ou son handicap.

Culture

La culture se décline sous plusieurs facettes et ne doit pas se limiter à des animations périodiques.

Toutes les saisons sont propices à des manifestations événementielles  avec tout au long de l’année une mise en synergie des acteurs locaux  les associations, la médiathèque, les commerçants et artisans.

Pérenniser et développer la programmation des spectacles de théâtre en y intégrant un programme estival de plein air.

La culture est universelle et unit les générations par un enrichissement mutuel.

Viticulture, Agriculture

En 2008, le maire actuel avait proposé un ambitieux programme prévoyant la création d’un conseil des représentants de la filière pour mettre en valeur le patrimoine économique de Marseillan et étendre sa zone d’activité.

A ce jour on constate  seulement un entretien classique des chemins vicinaux, et sa participation  à la récente aire de lavage pour le matériel agricole se résume à l’adduction de l’eau et de l’électricité.

Quant à la promotion des produits du terroir lors des foires agricoles en Belgique , Espagne et Irlande c’est surtout un échange de produits locaux dans le cadre des jumelages.

En fait, la filière viticole a été délaissée au profit de travaux « tape-à-l’œil » et électoralistes.

Marseillan, un avenir ensemble propose : des hangars avec panneaux photovoltaïques, un forage, une aire de remplissage, et une aire de lavage avec récupération et traitement des effluents.

Ce projet mené en concertation avec quelques viticulteurs est préparé et budgétisé et pourra voir le jour dès le début du mandat.

Il convient aussi de développer l’emploi dans cette filière en travaillant avec des organismes de formation, et en embauchant des emplois d’avenir pour les moins de 25 ans sans diplôme.

Un accompagnement administratif  en requalifiant un poste, pourra être proposé en mairie pour les démarches administratives pour tous les secteurs d’activité économique.

Conchyliculture

De même que pour la viticulture le maire actuel avait promis la création d’un  conseil économique avec des représentants de la conchyliculture , un des axes majeurs de la politique économique du territoire.

En concertation avec les professionnels des métiers de la mer, cette profession souhaite la promotion des métiers de la mer et de l’étang, une émergence d’une Maison des métiers de la mer et de l’étang  avec des visites pédagogiques sur les sites permettant aux touristes d’y accéder par les bus de Thau transport.

Des aménagements doivent être réalisés :

Réfection de la voirie et signalétique

Entretien des berges

Entretien des ports de mas conchylicole

Participer à l’entretien du poste à essence des professionnels

Enfin  porter les actions au plus haut de l’état en se rapprochant du député de la circonscription pour l’avancement des projets.

Et labelliser les produits Made in Marseillan

Commerce et artisanat

Comment l’actuelle municipalité peut-elle prétendre se soucier du développement économique de Marseillan et laisser « aux oubliettes » le projet de relier le port au cœur de ville ?

Ce projet, comme par hasard ressurgit en cette période électorale…

Quant au centre-ville, la diminution des emplacements de parking ne favorise pas l’essor du commerce.

Marseillan, un avenir ensemble , préconise un parcours touristique dans le cœur de ville en continuité avec l’existant et reliant ce cœur de ville au port dans l’esprit de circulades telles qu’ à Pézenas émaillées d’échoppes d’artisanat d’art.

Les commerçants de Marseillan-Plage sont préoccupés par le doublement de l’ex taxe professionnelle  qui échappe aujourd’hui  fiscalement à la commune.

Une taxation de droit de place sur les étalages extérieurs leur a été ajoutée sans aucune garantie de reconduction ni de tarif. Ils craignent, en outre, une nouvelle taxation sur les enseignes extérieures à leur commerce.

Ces dossiers doivent être revus afin de préserver les intérêts des commerçants et artisans.

Réaménagement des Halles

Poumon du cœur de ville, elles doivent être réaménagées pour être attractives : création de cellules essentiellement alimentaires, afin de diversifier l’offre ; proposer des produits de terroir et de qualité et une ouverture quotidienne durant la saison estivale et plusieurs fois la semaine durant l’année.

Les travaux exécutés seront absorbés par les nombreuses locations.

Tourisme:

. Structure organisationnelle pour promouvoir Marseillan

.Assurer la requalification des travaux dans la requalification de Marseillan-Plage

.Réhabilitation de la gare au travers de Thau-Agglo

.Création de parkings pour la ville et la plage

.Révision du plan de circulation et aménagement routier sur Marseillan-Plage

Artisanat et Industrie

A ce jour le constat est une pénurie de locaux.

Il faut acquérir des terrains et construire des structures à caractère locatif (le budget de la commune ne sera pas impacté) et à géométrie variable correspondant aux besoins des artisans ou industriels.

Un travail sera fait en concertation avec les entreprises et une étude des demandes de nouveaux emplacements sera réalisée.

A l’issue de cette présentation, Johann Grosso a fait une synthèse des interventions et rappelé la situation réelle et l’endettement de la commune :

En 2008, le maire actuel avait assuré son soutien à l’ensemble des artisans de la commune. Or ce sont les mêmes entreprises qui ont œuvré sur la commune pendant ces 6 dernières années.

Lors de son élection, lorsqu’on entendait la chanson de Georges Brassens « les copains d’abord », qui aurait pu penser qu’elle serait le reflet de sa mandature ?

Il se flatte d’avoir créé des emplois : oui, des emplois précaires

Et quel est ce chef d’entreprise gestionnaire et responsable qui a augmenté dans des proportions considérables l’endettement de la commune, qui assure aimer Marseillan et délocalise son entreprise ?

« Je souhaite en y associant mon équipe, remplacer l’opacité par la transparence, le copinage par l’éthique, et préserver les biens communs .

Je vous remercie pour votre écoute, vous invite à partager le verre de l’amitié et vous convie à notre prochaine réunion publique le 19 mars à 18h30 pour vous présenter la suite de notre programme ».

L’assemblée s’est alors levée et a chaleureusement ovationné le candidat.

Marseillan, un avenir ensemble – 6 rue de la Plage – 34340 Marseillan – Tél : 06 24 79 32 36

www.johanngrosso2014.fr    Courriel : contact@johanngrosso2014.fr

2%C3%A8me r%C3%A9union publique 041

2%C3%A8me r%C3%A9union publique 009

2%C3%A8me r%C3%A9union publique 008

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.