Public nombreux pour l'espace de dialogue des Agathois pour leur Ville

Emplacement de choix au plein cœur du centre historique d'Agde pour l'espace de discussion…

Emplacement de choix au plein cœur du centre historique d'Agde pour l'espace de discussion proposé par l'Association ” Des Agathois pour leur ville ” présidée par Henri CALVET.
En ce 2 Avril 2010, le 27 de la rue Jean Roger était même légèrement étroit pour accueillir les nombreux agathois de tous bords qui avaient tenu à participer à l'inauguration de cet espace de discussion.

La diversité des origines politiques des participants était à l'honneur, dans l'esprit mis en avant par les dirigeants de l'association : être ouvert à tous les agathois sans distinction de chapelle, dans le seul but de l'intérêt général.
Humilité et Simplicité furent  à l'honneur  pour cette association qui propose à tous d'être écouté avant de se faire entendre sans préalable de l'ambition personnelle d'un homme qui ambitionnerait plus sa propre carriére que l'intérêt général de l'association qu'il dirige. 
Henri CALVET a indiqué qu'il souhaite faire de ce lieu un oasis d'expression libre. 

Après avoir fait un état lieu, il a émis le vœu d'être à l'écoute des agathois pour engager une réflexion sur les projets futurs  de l'avenir de la commune.
 Un verre de l”amitié mis fin au discours d'Henri CALVET.  Il  fût le départ du premier dialogue de cet espace autour du verre de l'amitié que partagèrent les nombreux participants.


Lire plus bas le discours d'henri CALVET


http://nsm03.casimages.com/img/2010/04/04/100404093153885035768090.jpg

http://nsm03.casimages.com/img/2010/04/04/100404093132885035768088.jpg

http://nsm03.casimages.com/img/2010/04/04/100404093031885035768086.jpg


 Discours d'Henri Calvet du 2 Avril 2010


Je voudrais tout d’abord remercier tous ceux qui ont fait l’effort de nous rejoindre aujourd’hui par conviction, par amitié et aussi par devoir d’information.

Je suis heureux de voir autant de monde venir à l’inauguration du premier « espace de dialogue » d’Agde, en effet, en connaissez-vous d’autre ? Il n’y en a pas ! Ici, nous pourrons tous parler de tout, sans langue de bois et nous apprendrons aussi à nous écouter avant de leur apprendre à nous entendre !

Nous savons que dans notre ville il est difficile d’émettre une critique sans être sanctionné, cet espace de dialogue doit être une oasis d’expression libre et si certains demandent à ce que nous respections la confidentialité de leur propos nous les écouterons tout en mettant leurs idées au service de la collectivité et en respectant leur anonymat.

Afin d’éviter de nous perdre dans un dédale inextricable, je vous propose une chronologie de nos réflexions :

o  Faisons d’abord un état des lieux de notre commune

o A partir de cet état nous construirons des projets

o Alors nous définirons leur ordre prioritaire.

Ici, la nature a mis des millions d’années pour créer un site favorable à l’arrivée des hommes. Ces hommes ont mis plus de 2.600 ans d’histoire pour créer « notre » Agde. Il y a une quarantaine d’années (à l’époque où je construisais des châteaux de sable sur la plage) nous avons décidé de créer Cap d’Agde que nous avons développé jusqu’à ces temps-ci.

En bétonnant la nature outrageusement, nous la détruisons et pendant ce temps nous abandonnons l’existant qui nous a été légué et que nous devrons transmettre à notre tour ; regardez l’état des berges de l’Hérault, ses quais enfouis sous le bitume, la tour des anglais qui se démonte sous l’assaut des vents, la cathédrale attaquée par les mauvaises herbes, le fort Brescou qui  résiste de plus en plus mal aux tempêtes, le château Laurent qu’on vient tout juste de mettre hors eau . L’ancienne mairie, l’école de musique dont on nous rabat les oreilles, ou le moulin des évêques c’est tout ce qui a été restauré depuis le départ de PLB, qui lui était en charge de bâtir le Cap !

Nous organiserons des soirées à thème sur les sujets qui vous tiennent à cœur comme par exemple :

  • La sécurité et l’incivilité (vaste débat)
  • L’hygiène et la santé
  • Le commerce et l’emploi
  • L’économie et les frais de fonctionnement
  • L’environnement et le traitement des déchets
  • Les animations et les parkings
  • La défense de notre image et l’entretien de nos actifs
  • Etc …

Ce sera avec vous que nous organiserons ces programmes.

Afin de conserver une trace de notre activité et un suivi, nous tiendrons un journal de bord à chaque réunion.

Je vous propose encore un truc : la construction d’ « un mur à pensées » : vous avez une idée, une pensée : vous l’écrivez au feutre sur une demi feuille et vous la scotchez sur le mur (et son se moque des fautes !).

Pour nous aider dans nos réflexions je vous propose un cadre de classification du travail en quatre catégories :

1.   Les ACTIFS

CORPORELS ce sont tous les éléments MATERIALISES qui appartiennent à notre commune comme les bâtiments le matériel etc …

 INCORPORELS ce sont tous les éléments impalpables de notre commune : c’est l’IMAGE de la ville, de nos élus, de nos fonctionnaires etc …

2.    Les HOMMES

Nos « AMIS » touristes

Les associations

Nos fonctionnaires

Nos fournisseurs de matériels ou de matériaux

Nos fournisseurs de services

3.   Les PRODUITS

Les bâtiments publics

Les espaces verts

La voirie

Les ports

Les parkings

4.   L’ARGENT

Les impôts directs

Les impôts indirects : parkings payants, tarif portuaire, transport urbain

Les budgets

Ce cadre de travail n’est pas figé : chaque thème n’est pas isolé mais tous ont des interactions entre eux par exemple : la tour des anglais fait partie de nos actifs corporels, nécessite que les employés municipaux (hommes) s’en occupent car ce bâtiment public (produit) a besoin de budget (argent) pour retrouver une bonne image (actif incorporel).

Je vous invite à boire le pot de l’amitié, aujourd’hui il est exceptionnellement gratuit !

Pour l'association
« Des Agathois Pour Leur Ville »
Son président
Henri CALVET


 

 

http://nsa07.casimages.com/img/2009/08/07/090807101444917974.jpg

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.