RENCONTRE AVEC CLAUDE GRENET, PRESIDENT DES CORSAIRES AGATHOIS par Henri GEOFFROY

RENCONTRE AVEC CLAUDE GRENET, PRESIDENT DES CORSAIRES AGATHOIS. S’il est une association atypique c’est…

RENCONTRE AVEC CLAUDE GRENET, PRESIDENT DES CORSAIRES AGATHOIS.

S’il est une association atypique c’est bien celle des Corsaires Agathois. Une association d’anciens joueurs du ROA, toujours portée sur la solidarité et le partage.

Claude Grenet, vous venez de succéder à un monument du rugby agathois, Jean-Marc Numérin.

Comment c’est fait ce passage de responsabilité et pourquoi endosser une telle fonction ?

Oh tout simplement, en qualité du plus ancien des Corsaires ! Et puis, j’ai accepté avec grand plaisir de remplacer Jean-Marc qui a toujours  fait du bon boulot.

En effet, vous êtes un des historiques du club puisque vous fûtes Président en 78 après avoir été joueur. Racontez-nous votre carrière.

Je dois avoir le rugby dans les gènes étant d’origine charentaise. Je jouais dans un club d’Angoulême et souvenez-vous que Cognac fut une place forte de rugby.

A 25 ans, le Languedoc, autre terre de rugby, s’ouvrait au tourisme et j’ai eu l’opportunité de m’installer comme artisan-frigoriste à Marseillan.

C’était donc en 1975 et tout naturellement, je signais une licence au ROA. Par la suite, sous la poussée des pionniers du rugby agathois, j’acceptais la présidence en 1978 et 1979. Une époque particulièrement difficile, les effectifs n’étant pas pléthoriques comme maintenant.

Vous êtes entourés de gens compétents qui ont fait leur preuve. Je pense à Claude Clavel, Max Isidro et bien d’autres. Qu’ils me pardonnent si je ne peux les citer tous.

J’ajoute Michel Caballol qui est trésorier du club et qui est une personne très importante chez les Corsaires. C’est mon bras droit.  Il a toute ma confiance. J’avoue que je suis bien entouré par une équipe formidable de dévouement et de compétence.

Ces dernières années, les Corsaires furent sur le pont pour venir en aide à une association « La Clé » qui s’occupe d’enfants hospitalisés et frappés par la maladie.

C’est la troisième année que nous faisons cette œuvre de bienfaisance pour les enfants atteints de leucémie et de cancer et nous voulons franchir la barre des 10 000€, après 7000€ en 2012 et 8000€ en 2013.

Ces chiffres sont éloquents et démontrent l’investissement de votre association.

Cette année revêt une grande importance car, nous ne serons pas seuls puisque de nombreuses associations ont répondu à notre appel.

J’ai donc le plaisir de les citer :

Le CAPES, club de plongée qui va proposer gratuitement des baptêmes dans une piscine de 10 mètres sur 5.

La BOXE, avec Frédéric PATRAC, Champion du Monde et qu’on ne présente plus.

Le JUDO avec distribution de médailles pour les jeunes titrés de l’année.

Le KARATE et le TAE KVONBO.

Le HAND et le BASKET.

LE TIR A L’ARC (Vias), tous les clubs de PETANQUE et bien entendu toutes les équipes du ROA ainsi que plusieurs équipes invitées (Blagnac, Portiragnes, Béziers, Pézenas etc)

On sait déjà que cette journée du 28 juin sera une très belle réussite.

Et félicitations à vous et votre équipe pour cette admirable œuvre de bienfaisance.

Henri GEOFFROY.

 

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.