Réseaux Wi-Fi outdoor : Osmozis prépare son entrée en Bourse

Créé en 2005 près de Montpellier (Hérault), l'opérateur de réseaux Wi-Fi multiservices Osmozis développe le Wi-Fi maillé multiservices dédié aux campings et villages de vacances en Europe. Il réalise des réseaux d’accès Internet Haut Débit sans fil parfaitement adaptés à une utilisation "outdoor". L'opérateur vient d'annoncer l'enregistrement de son Document de base par l'Autorité des marchés financiers (AMF) sous le numéro I.16-083, en date du 21 décembre 2016.

Cet enregistrement constitue la première étape du projet d’introduction en Bourse d’Osmozis sur Alternext Paris, sous réserve des conditions de marché et de la délivrance par l’AMF d’un visa sur le prospectus relatif à l’opération.

Spécialiste européen du Wi-Fi maillé multiservices dédié aux campings et villages de vacances, ses réseaux permettent de délivrer des services d’accès Internet Haut Débit sans fil pour les vacanciers et également des services connectés professionnels pour les exploitants des espaces de vacances en plein-air : vidéosurveillance, alertes sonores, gestion des interventions techniques sur site, information et conciergerie numérique, connexion d’objets et de services connectés tiers. Les bornes développées et fabriquées en France par Osmozis permettent des débits sur les réseaux jusqu’à 1 GBit/s (norme WiFi AC) et sont enrichies d’une technologie logicielle brevetée d’optimisation des flux de données assurant la gestion des pics de consommation durant les moments de forte affluence, en période estivale. “Cette stratégie offre aux exploitants de sites de vacances une solution associant performance opérationnelle et coût d’installation et de maintenance maîtrisés pour une meilleure compétitivité”, selon l’opérateur.

 

Osmozis affiche une progression annuelle de + 24 %  de ses emplacements couverts et contrôle un parc installé de 17 692 bornes d’accès Internet couvrant plus de 200 000 emplacements. La société apporte ainsi une solution d’accès Internet fiable aux 86% des vacanciers européens qui souhaitent disposer d’un accès Wi-Fi pendant leurs vacances ; elle répond également aux enjeux commerciaux et réglementaires des exploitants de sites. L’activité est aujourd’hui principalement assise sur des contrats de 5 ans et des revenus issus pour l’essentiel de la consommation croissante d’accès Internet par les vacanciers ou de la souscription d’abonnements forfaitaires par les exploitants. “Ce modèle offre une forte récurrence et une solide visibilité sur les revenus futurs, avec un taux de résiliation de seulement 1,2 %” indique Osmozis.

 

8,2 millions d’euros de chiffre d’affaires (exercice 2016)

Au terme de l’exercice 2016 (clos au 31 août), Osmozis a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 8,2 M€ en croissance de +29% et un Excédent Brut d’Exploitation (EBE) de 2,2 M€, soit près de 27% du chiffre d’affaires, malgré le renforcement de la force commerciale et des équipes techniques dédiées au nouveau cycle de croissance. Rentable depuis sa création, Osmozis a réalisé lors du dernier exercice un bénéfice net de 151 000 euros. Développée essentiellement par autofinancement, Osmozis a fait entrer des partenaires financiers minoritaires en 2009 (Soridec) et 2014 (Naxicap) pour accompagner le management, qui reste majoritaire (78% du capital). Osmozis affichait, à fin août 2016, 2,3 M€ de fonds propres et un endettement financier net maîtrisé de 4,8 M€ soit 2,2 fois l’EBE, malgré les investissements importants pour construire le réseau. Les financements en place permettent d’ores et déjà de couvrir les besoins de financement à douze mois.

 

20 M€ de chiffre d’affaires et 30% d’EBE minimum en 2020

Le groupe a pour ambition d’accroître la part des services proposés aux professionnels, de la déployer sur sa base clients d’exploitants de sites (seuls 13,3% des emplacements couverts par Osmozis sont également couverts par au moins un service connecté au 31 août 2016) et de doubler le nombre d’emplacements couverts d’ici août 2020 en accélérant son expansion internationale (5 pays couverts à ce jour). Cette dynamique va permettre à Osmozis de viser un chiffre d’affaires de l’ordre de 20 M€ et une marge d’EBE de 30% minimum, à l’horizon d’août 2020 (hors croissance externe).

 

Un développement européen

Le marché de l’hôtellerie de plein-air connaît une forte dynamique, illustrée par une croissance annuelle moyenne de 6% du chiffre d’affaires des exploitants en France (2,4 milliards d’euros en 2015). Cette performance est portée par d’importants investissements afin d’assurer la montée en gamme et l’enrichissement de l’offre. L’accès Internet Haut Débit est une nécessité grandissante permettant à Osmozis de pouvoir se positionner sur un marché de 75 000 campings et villages de vacances en Europe, soit un potentiel de 4 millions d’emplacements à couvrir. Sur le marché français des campings, qui représente à lui seul 33% du parc européen, Osmozis détient 20% de parts du marché avec 191 081 emplacements couverts. A l’international, le groupe a débuté son expansion en octobre 2014 et compte déjà plus de 9 000 emplacements couverts en Espagne et en Italie. Osmozis a engagé un plan de développement visant, d’une part, à élargir la base de sites équipés en Europe et, d’autre part, à augmenter le revenu moyen par emplacement (ARPP) grâce au déploiement et à l’enrichissement de l’offre de services.

(DC – Source : Osmozis)

Le Document de base est disponible sans frais et sur simple demande auprès d’OSMOZIS (2, rue Georges-Besse, zone artisanale La Plaine, 34830 Clapiers), ainsi que sur les sites Internet de la société (www.osmozis-bourse.com) et de l’AMF (www.amf-france.org).

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.