Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Santé au travail : l’Aipals lance les 4es Rendez-vous de la Prévention

Diane Laruel, directrice de l'Aipals, et Frédéric Bonnet, directeur adjoint de l’Aipals, évoquent, pour l’HJE, un aspect crucial de la santé au travail : la prévention des risques et autres accidents, que propose leur service de santé au travail.

En quoi consistent les Rendez-vous de la Prévention ?

« L’idée est de déployer auprès des entreprises différents types de sensibilisations pour les faire gagner en prévention. Car la santé au travail ne se limite pas à la visite médicale, mais recouvre aussi la prévention. L’Aipals a déployé des outils à destination des entreprises pour les sensibiliser à la prévention, afin qu’elles mettent des actions en place au sein de leur structure. Parmi les formats que nous proposons, il y a les ateliers collaboratifs, les webinaires, les flashs prévention et les campagnes de prévention. »

Commençons par les ateliers…

« L’Aipals met en place des ateliers collaboratifs de trois heures regroupant une quinzaine de personnes et animés par exemple par un psychologue du travail ou des personnes formées à la qualité de vie au travail, selon les sujets abordés. Cette petite jauge permet aux participants de s’approprier les outils par thématiques et d’échanger autour des bonnes pratiques entre eux. Ici, c’est la richesse du partage qui est mise en valeur. »

Les webinaires sont destinés à un public plus nombreux ?

« Les webinaires rassemblent à la fois des salariés et des dirigeants. Le nombre de participants est illimité, et la durée est d’une heure au maximum. A cette occasion est abordée une thématique précise. L’Aipals livre des outils pratiques aux participants. Nous venons de faire le 2 février un webinaire sur le télétravail, qui a rassemblé 175 personnes. Il s’agissait d’apprendre à protéger sa santé quand on télétravaille. Le webinaire de mars abordera les liens entre santé et performance économique, car il est important de prévenir l’usure professionnelle, souvent qui est souvent une cause d’inaptitude. Avec un rappel de la réglementation et des obligations en matière de santé au travail. »

Et les flashs prévention ?

« Les flashs prévention sont plutôt réservés aux entreprises de plus de 50 salariés : nous allons à la rencontre des collaborateurs de l’entreprise par groupes préalablement définis avec la direction. Ces flashs sécurité d’environ une demi-heure à trois quarts d’heure permettent de faire de la prévention spécifique, en fonction des types de métiers concernés. Ainsi, nous pouvons par exemple agir spécifiquement sur les TMS (troubles musculo-squelettiques) des personnes qui travaillent sur des lignes de production. Ici, les équipes de l’Aipals s’adaptent aux besoins de l’entreprise et aux différents postes de travail. »

Vous avez adopté un format original pour les campagnes de prévention…

« Organisées durant quatre semaines différentes dans l’année et destinées aux entreprises de plus de 100 salariés, nos campagnes de prévention se déroulent… dans un semi-remorque, transformé en salle de formation. Nous avons choisi une formule ludique d’escape game de 20 minutes qui permet de faire réfléchir des groupes de 4 à 6 personnes à des énigmes liées à la thématique de prévention définie (les TMS par exemple). L’escape game, qui pose des questions très concrètes de sécurité et de prévention, donne ensuite lieu à un debriefing avec les participants. Concrètement, le semi-remorque reste sur place durant une demi-journée, et des équipes de collaborateurs et/ou dirigeants s’y succèdent. Nous faisons alors 10 interventions en entreprises par semaine à raison de 3 à 4 escape games par demi-journée. Nous faisons du sur-mesure en fonction des problématiques identifiées selon les professionnels. »

Quel planning avez-vous prévu pour les campagnes de ce genre ?

« Du 17 au 21 mai 2021, la campagne de prévention portera sur le risque routier professionnel. Du 14 au 18 juin, elle s’intéressera aux troubles musculo-squelettiques. Du 20 au 24 septembre, nous aborderons un autre sujet important : le risque lié au bruit. Enfin, du 18 au 22 octobre, le risque chimique n’aura qu’à bien se tenir ! »

En parallèle, un bonus prévention a été mis en place pour inciter les entreprises à faire de la prévention…

« Tous les chefs d’entreprise n’ont pas la culture de la santé au travail. L’objectif de notre association est que notre mission soit mise à profit par nos bénéficiaires. Voilà pourquoi l’Aipals a instauré un bonus prévention : en fin d’année le montant de la cotisation à notre organisme de santé au travail diminue de 15 % si l’entreprise a participé aux Rendez-vous Prévention. Pour nous, il s’agit de récompenser les efforts de prévention des risques et d’amélioration des conditions de travail effectués par les chefs d’entreprise. »

Ce dispositif de Rendez-vous Prévention en est à sa quatrième année. Quel bilan en tirez-vous ?

« Ça monte en puissance. De plus en plus d’entreprises se saisissent de ces enjeux de prévention des risques au travail. Les participants reviennent d’année en année sur d’autres thématiques ; cela nous incite à développer cette démarche. »

Comment parvenez-vous à capter l’intérêt des participants ?

« Tout simplement en ne leur faisant pas un cours magistral, mais en leur proposant du concret, en leur apportant de l’outillage pratique afin qu’ils puissent transformer la sensibilisation en actions. Et en nous adaptant à leurs problématiques. »

Qui suit les Rendez-vous Prévention de l’Aipals ?

« Selon les thématiques, il peut d’agir de salariés, de responsables de la prévention, de directrices ou directeurs des ressources humaines ou de chefs d’entreprise. Le public est orienté en fonction de ses besoins et de la taille de l’entreprise. »

Où se déroulent les Rendez-vous Prévention ?

« Ils ont lieu à l’Aipals, mais aussi au plus près des entreprises : dans nos centres, à Lattes, Castries… L’équipe à bord du semi-remorque va sur les places des villages, à Saint-Mathieu-de-Tréviers, dans le Lunellois, sur le territoire du Pic Saint-Loup, à Lavérune… A chaque fois, elle accueille une quinzaine de personnes. »

Propos recueillis par Virginie MOREAU
vmoreau.hje@gmail.com

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.