Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

SERIGNAN - Le Domaine des Orpellières abrite depuis des décennies la chouette effraie

 Ce rapace nocturne, protégé car il est en voie de disparition, est très territorial…

 

Ce rapace nocturne, protégé car il est en voie de disparition, est très territorial : chaque site n’abrite qu’un seul couple et c’est là qu’ils y font leurs petits. Aux Orpellières, il y a toujours eu un couple qui niche dans le château d’eau. Or ce château d‘eau est devenu dangereux. Emblématique du site, il va être détruit pour être reconstruit dans le cadre du Projet de site.

Le service Environnement de la Ville est un fervent défenseur de cette chouette et protège les deux couples présents sur son territoire. L'équipe du service a tout mis en œuvre pour protéger celui qui vit à la Collégiale lors des travaux de réhabilitation (et ça a marché, le couple est resté et a refait des petits !). À présent, elle se démène pour préserver celui des Orpellières.

Elle a donc décidé, en collaboration avec l’Agglo, de poser un nichoir dans une zone à l’abri, durant tout le temps des travaux. Ce nichoir, vendu par la LPO Hérault (Ligue de Protection des Oiseaux), est un nichoir adapté à l’espèce qui a été placé il y a quelques semaines dans une zone de l’ancienne cave non investie par l’artiste Dado. Ainsi, le couple des Orpellières pourra rester sur son territoire.

Ce Domaine, grâce à ses bâtiments en vieilles pierres et ses arbres creux est un formidable réservoir à biodiversité pour de nombreuses espèces, rapaces nocturnes, diurnes, oiseaux et chauve-souris. Aussi, en préalable au projet de réhabilitation, le service Environnement de la Ville et les services de l’Agglo ont fait un diagnostic sur ce qui devait absolument être conservé car considéré comme un “trésor écologique”. L’une des choses les plus précieuses du site sont les nombreux arbres creux – robiniers, ormes, sophoras et cyprès. Ils sont nécessaires aux oiseaux et mammifères volants, donc l'ONF (Office National des Forêts) est venu analyser l’état de ces arbres pour s’assurer que leur conservation ne présentait pas de risque de sécurité. Quelques branches taillées vont suffire à pouvoir les conserver.

La biodiversité est un trésor qu'il nous faut chaque jour préserver et défendre.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.