Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

SERIGNAN - L’ÉCOLE MATERNELLE RETROUVE SA SEPTIÈME CLASSE

L’Inspection Académique a supprimé une classe de l’école maternelle au cours du dernier trimestre…

L’Inspection Académique a supprimé une classe de l’école maternelle au cours du dernier trimestre de l’année scolaire 2017/2018. Son effectif était déclinant et il était difficile à l’époque d’évaluer avec certitude le nombre exact d’enfants générés par les nouvelles constructions sur Sérignan à la rentrée 2018. Ceci fut néanmoins signalé par Monsieur le maire, Frédéric Lacas, à Monsieur l’inspecteur d’académie.

Pendant les vacances scolaires, un suivi attentif des inscriptions a été effectué par le service Enfance Jeunesse Éducation en étroite collaboration avec madame Prouvat, la directrice de l’école. Un point précis a été fait le 27 août et le nouveau décompte démontrait qu’il était possible de récupérer la classe supprimée. Frédéric Lacas, en sa qualité de maire responsable de l’enseignement primaire sur sa commune, a donc immédiatement saisi les autorités académiques et l’inspecteur de circonscription pour porter à leur connaissance la nouvelle donne d’écoliers, cette fois très fiable, à la rentrée et a demandé officiellement le rétablissement de la septième classe. Une copie de ce courrier a été adressée aux enseignants et à Madame la Présidente des parents d’élèves.

Si supprimer une classe est chose simple pour l’Académie, la réouvrir est plus complexe. Il a donc fallu passer par un comptage précis des enfants le jour de la rentrée et justifier les raisons de la poignée de manquants. Bref, prouver qu’il n’y avait pas d’élèves fantômes dans l’école. Le service EJE et la directrice de l’école ont toujours été sincères dans leurs déclarations à l’Académie. Bien évidemment, le comptage a confirmé leurs dires. Une commission académique paritaire réunie le mercredi 5 septembre a entériné la situation sur Sérignan et a réouvert la septième classe. Si l’issue finale est heureuse pour l’école, on peut cependant regretter que pendant 2 jours les enseignants aient été contraints à répartir les élèves sur 6 classes, ce qui les a obligés à différer leur mise en route et a forcément perturbé leurs petits.

Les logiques administratives ont leurs exigences : la rigueur comptable dans le cas présent… et une réactivité décalée. Cet épisode singulier souligne une nouvelle fois l’implication de la municipalité de Sérignan pour la cause scolaire. À l’amélioration et à l’entretien régulier des locaux, à l’encadrement et à l’accueil de qualité des enfants hors temps scolaire, à l’accompagnement pédagogique des enseignants et des élèves, à l’orientation culturelle impulsée au niveau des différents établissements de savoir et de spectacle de la ville, s’ajoute ce soutien sans faille aux directeurs des écoles pour les aider à préserver les meilleures conditions d’apprentissage pour leurs élèves… les enfants de la cité.

Le maire, Frédéric Lacas, tient ici à remercier Madame la directrice pour sa précieuse collaboration et la confiance qu’elle lui a manifestée tout au long de cette épreuve. Mais également encore monsieur Khédimi, l’inspecteur de circonscription qui a rapidement compris la nécessité du rétablissement de la précédente structure pédagogique de l’école. Enfin, Monsieur le maire remercie aussi tous les parents, qui ont massivement partagé l’appel à présence des élèves pour le comptage, diffusé par la municipalité. Ils y ont parfaitement répondu aidant, ainsi, à obtenir cette réouverture.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.