Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

SERIGNAN - Réouverture des plages : Stop à la bêtise, oui au respect !

Il y a quelques semaines, à l’annonce de la réouverture des plages sous conditions,…

Il y a quelques semaines, à l’annonce de la réouverture des plages sous conditions, la Ville de Sérignan, l’Agglo de Béziers Méditerranée, l’Agglo d’Hérault Méditerranée (Agde), le Conservatoire du Littoral, les villes de Valras-plage et de Portiragnes ont pris la décision conjointe de laisser fermées les zones littorales sur lesquelles des oiseaux rares et protégés avaient fait leurs nids à même le sable pendant le confinement. C’est le cas des Orpellières et d’une partie de la lagune de la Maïre.

Dimanche soir, des personnes ont délibérément bravé l’interdiction de circuler sur la zone protégée de l’étang de la Maïre et ont pénétré avec leurs deux-roues (moto et VTT) sur une zone de nidification, détruisant de nombreux nids. Ces personnes ont roulé sur la rubalise et les filets anti-franchissements pour aller écraser les œufs et oisillons.

Nous avons, comme vous, été attristés et totalement affligés par ces agissements. Malheureusement, on n’empêchera jamais la bêtise humaine. Ces exactions relèvent de la provocation pure, la zone ouverte étant suffisamment vaste pour pouvoir rouler à côté.

À partir de ce jour, les plages, lacs, parcs et jardins rouvrent sur décision nationale.

Si cette décision positive est extrêmement attendue pour l’économie de notre territoire touristique, elle nécessite des aménagements et des mesures pour maintenir la protection de ces jeunes nichées. Sur certaines zones, les oisillons sont en train d’éclore et n’ont pas encore quitté le nid.

Aussi, les techniciens de la Ville de Sérignan remettent aujourd’hui en place des protections et une nouvelle signalétique sur la zone de la Maïre pour sauver ce qui peut encore l’être.

Concernant les Orpellières, la zone de nidification se situe à la frontière entre le territoire de Sérignan et celui de Valras. L‘Agglo va mettre en place des panneaux de sensibilisation. Les nids vont être identifiés par les agents de l’environnement de la Ville de Sérignan et de l’agglo, et signalisés afin de permettre aux usagers respectueux, et ils sont bien heureusement majoritaires, de respecter les lieux et de s’éloigner de la zone.

Quant aux autres, les quelques personnes stupides et malintentionnées qui détruisent volontairement des espèces en voie de disparition, nous savons qu’elles seront toujours là, et c’est fort dommage. Même si une surveillance est mise en place, elle ne peut empêcher certains de nuire, la zone étant très vaste. Nous comptons sur les signalements de témoins qui pourraient assister à ce type de saccage. N’hésitez pas à prendre des photos et à nous les envoyer. Tous ces agissements feront l’objet de plaintes et seront, nous y veillerons, poursuivis en justice.

Nous remercions toutes les personnes qui respectent les mesures de protection et qui nous encouragent dans cette volonté de préserver notre environnement. Avec l’ouverture des plages, il faudra plus que jamais être vigilant, ne pas venir avec vos chiens sur ces zones de nidification, vous éloigner au plus vite d’un nid si vous l’avez détecté.

Dans quelques semaines, les petits oiseaux sauront voler, nous retrouverons l’ensemble de nos belles plages, sans restriction.

ça a été
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.