Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

SERIGNAN - Venez admirer le "ginkgo biloba" des jardins de l'hôtel de ville

C’est le moment ! N’hésitez pas à faire un petit tour dans les Jardins…

C’est le moment ! N’hésitez pas à faire un petit tour dans les Jardins de l’Hôtel de ville pour y contempler le magnifique ginkgo biloba qui est actuellement à l’apogée de sa couleur dorée.

Pour la petite histoire, l’arbre aux 40 écus (ginkgo biloba) vient initialement de Chine et est la plus ancienne famille d'arbres connue remontant à environ 270 millions d'années, il a nourri les dinosaures et est un véritable fossile vivant.
Introduit en Europe au XVIIIe siècle et il porte son surnom depuis qu'un riche notable de Montpellier, M. de Pétigny, en a acquis un pied, en 1788, pour la somme, extravagante alors, de quarante écus. L’autre surnom “d’arbre aux mille écus” est aussi expliqué par l’aspect de ses feuilles qui deviennent jaune doré à l’automne et forment comme un tapis d’or à ses pieds.

Certains lui attribuent le pouvoir d’être éternel car il est particulièrement résistant aux cataclysmes naturels, il ne craint pas la pollution atmosphérique, il n’est pas non plus sensible aux maladies, ni aux attaques de parasites et de nuisibles. Ce qui explique sans doute que le ginkgo biloba puisse vivre 1500 ans, et exceptionnellement 2000 ans. Par ailleurs, il fut la première espèce végétale à redémarrer au printemps suivant l’explosion nucléaire d’Hiroshima.
Les moines bouddhistes ont toujours vénéré cette espèce en la plantant près de leurs temples et pagodes afin d'écarter le feu. Et on finira sur le sujet en disant qu’il est très utilisé comme plante médicinale car il contient des substances actives pour la circulation sanguine et le fonctionnement du cerveau (les ginkgos femelles, dont celui de Sérignan, produisent des graines entourées de chair jaune, des petits fruits de 2,5 cm de diamètre).

C’est donc un arbre exceptionnel, qui est d’ailleurs le symbole de la ville de Tokyo au Japon. Un second ginkgo biloba a été planté il y a quelques années à Sérignan, sur la place des anciens combattants, à la demande de Frédéric Lacas.

Rendez-vous donc au centre administratif pour venir l’admirer car dans quelques jours, ses feuilles vont tomber et tapisseront alors le sol d’une épaisse couche dorée.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.