Sète : 15è édition du festival K-Live du 1er au 5 juin

En 2022 K-LIVE souhaite continuer à s’affranchir des codes, des modes et des attentes, affirmer sa liberté de ton et participer à cette révolution urbaine et sociale qui gronde, avec l'indépendance qui le caractérise.

(Crédit @Anna Saulle)

Le festival propose une révolution poétique et artistique, en accueillant les artistes d’hier et d’aujourd’hui. François Commainhes, le maire de Sète, précise que “le K-live a su trouver sa place au sein des festivals Sétois. Ce rendez-vous de début d’été ouvre notre imaginaire sur l’art urbain, la musique et les performances artistiques. C’est aujourd’hui un réel parcours dans la ville, un Musée à Ciel Ouvert qui attire touristes, visiteurs de passage et sétois, pour découvrir au coin des rues ces œuvres d’art, ces tableaux qui ont marqué l’identité singulière de notre ville.

Les invités

  • Quartier des Quatre Ponts – Sète : les Quatre Ponts sont un quartier populaire par excellence, peu investi par le festival jusqu’à présent. En invitant Philippe Hérard et ses personnages, K-LIVE insuffle une forme de poésie urbaine à ces lieux de vie et de passage, visible et accessible pour le plus grand nombre.
  • Avenue Saint-Exupery – Ile de Thau – Sète : au regard de son parcours sur des terrains précaires où il contribue à une forme d’insertion sociale par l’art et la culture, Tim Zdey est invité à investir une façade du Globe à l’Ile de Thau. Un symbole fort pour K-LIVE qui tient à renouveler sa présence et ses échanges avec les habitants du quartier.
  • La Perrière – Sète : Madame est invitée pour la troisième fois par K-LIVE. Elle est une grande artiste dont les valeurs, l’entrée en matière et le talent correspondent à ce qu’est et ce qu’aime le festival. Au fil des années, la relation s’enrichit et cette nouvelle invitation est une évidence.

Le programme

  • K-LIVE Kids 1er juin – Grand atelier street-art pour les enfants à l’Ile de Thau
  • K-LIVE Apéro Birthday 2 juin – Plage de la Ola
  • K-LIVE Exquis 3 juin – Artistes : Primal, Zeklo & Inauguration du festival
  • K-LIVE x LE BARBU 3 juin – L’after du K-LIVE Exquis avec le live de Eiwa et les DJ set de Ouanounou et Pura Pura.
  • K-LIVE Talk 4 juin – Invité : Jean Faucheur, président de la fédération de l’Art Urbain
  • K-LIVE Klub 4 juin au Théâtre de la Mer – Artistes : Lucie Antunes, Thylacine, Maldormir DJ’s

Détails du programme et billetterie : https://k-live.fr/

Les visites gratuites MaCo

Pendant la semaine K-LIVE, les visites gratuites du MaCO de Sète sont organisées par l’Office de Tourisme Intercommunal “Archipel de Thau – Destination Méditerranée” le vendredi 3 et samedi 4 juin à 17h00, le dimanche 5 juin à 10h00. Réservations au 04 99 04 71 71 ou www.archipel.thau.com

L’histoire de K-Live

K-LIVE est né sur l’île Singulière à l’époque où le street-art sévit et s’empare de l’espace public, dans la marginalité ou en réponse à un possible. Séduit par le geste, l’intention, la technique ou l’émotion que mettent les artistes dans leur réalisation, le festival a décidé de leur offrir un espace, une scène et un lieu d’exposition dans la ville de Sète. Le projet K-LIVE a donné naissance en 2008 au MaCO de Sète, ce Musée à Ciel Ouvert qui se visite tout au long de l’année et compte plus de quarante œuvres signées C215, Satone, Manolo Mesa, Jan Kalab, Madame, Tony Bosc, Laho, Zest, Mademoiselle Maurice, Bault, etc. Un festival pionnier témoin de son temps ayant à cœur de poursuivre l’expérience initiée il y a maintenant quinze ans, tout en laissant la liberté aux artistes d’ici et d’ailleurs de réaliser l’œuvre que Sète et l’espace leur inspirent.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.