Sète : Agnès Varda invitée d'honneur de la Saint-Louis 2017

Sète est née un 29 juillet 1666, sous les auspices festifs des joutes languedociennes. Mais les hautbois et les tambours ne vont résonner que bien des années plus tard pour célébrer la Saint-Louis. Celle de 2017 aura lieu du 17 au 22 août. Agnès Varda en sera l'invitée d'honneur.

Les joutes modernes doivent leur entrain au maire de Sète, Emile Doumet. Il prend l’initiative en 1853 de donner un peu de lustre à cette fête locale, pour répondre à la création de la ligne de chemin de fer Cette-Toulouse. l’arrivée du train marque aussi l’afflux d’ “étrangers” qui viennent spécialement assister au tournoi de joutes du dimanche. Au début du XXe siècle, a fête prend toute son ampleur et s’enrichit de corsos nautiques, de concerts, de courses cyclistes et des premières traversées de Cette à la nage. Des milliers de spectateurs découvrent les combats de joutes homériques sur le Canal Royal.

Agnès Varda en “vedette” à la Pointe Courte

En 2017, du 17 au 22 août, Sète célèbre la 275e édition des fêtes de la Saint-Louis. Pendant six jours et six nuits, la Ville va vivre à l’heure des chevaliers blancs de la tintaine. Cette année, la ville de Sète a choisi de rendre hommage à la célèbre réalisatrice Agnès Varda, la plus sétoise des cinéastes. De La Pointe Courte aux Plages d’Agnès, de La mer Etsetera à Y’a pas que la mer, la réalisatrice et plasticienne n’a cessé de puiser dans l’Ile singulière matière à son inspiration.

L’histoire d’amour entre la réalisatrice qui a reçu la Palme d’honneur au 68e festival de Cannes, et Sète a débuté en 1940, quand qu’Agnès Varda fuit la Belgique bombardée avec sa mère et ses 4 frères et sœurs. Aujourd’hui, une école Agnès-Varda a été inaugurée aux Métairies en 2005 en présence de la réalisatrice. A la Pointe Courte, une traverse Agnès-Varda va de la promenade Louis-Vaillé au quai du Mistral. Tout un poème. En juin dernier, elle a accepté d’être l’ambassadrice d’une campagne nationale d’image lancée par la Ville et portée par six grands artistes attachés à Sète. En ce mois de juillet, elle participe à la deuxième édition du SunSète Festival dédié au cinéma. Elle y présente avec son complice JR son dernier documentaire “Visages, villages”, tout juste récompensé par le prix de l’Oeil d’Or à Cannes.

Une affiche inspirée

Chaque année, la ville de Sète confie la réalisation de l’affiche de la Saint-Louis à un artiste. Cette année, c’est un complice d’Agnès Varda – le décorateur et scénographe Christophe Vallaux – qui a été chargé d’illustrer ce 275e opus, sous la direction artistique de la réalisatrice. L’affiche de la Saint-Louis, selon les vœux d’Agnès Varda, a été conçue sur le ton de la caricature. Pointe d’humour subtilement esquissée, tous les personnages de l’affiche portent la coiffure Varda, reconnaissable entre toutes.

StLouis sete 2017

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.