SETE - Latelier spirale en aout : KFC«gitan summer club» par David ARTAUD

Circonstance Galerie.Nice.Exposition «intervalle doré« 2015.Palais de tokyo.Paris.exposition «do disturb« avec le collectif delta. 2016.David…

Circonstance Galerie.Nice.Exposition «intervalle doré« 2015.
Palais de tokyo.Paris.exposition «do disturb« avec le collectif delta. 2016.

David artaud parle de « minimal bancal » pour décrire son travail : il convient, non pas de surproduire une œuvre, mais de jouer avec des défauts, du « mal ni » ou du « pas ni », selon le principe d’équivalence de robert Filiou « bien fait = pas fait = mal fait ». Car, c’est sur la potentialité d’une œuvre qui david artaud porte son questionnement : ce qu’elle pourrait être, ce qu’elle voudrait être, ce qu’elle aurait pu être ou n’être pas. Questionnement que l’on peut également passer au subjonctif « qu’elle puisse être, qu’elle veuille être, … »

Peintures, dessins et sculptures ressortent de ce qu’il appelle « soupe primitive », ce chaos originel à partir duquel s’agencent les éléments d’un point de vue cosmologique. Comme dans cette petite sculpture, tutti frutti, dont le socle est un cube de pyrite (« pierre à feu » ou « or des fous », elle produits des étincelles sous les chocs et a la couleur et l’éclat de l’or, ce qui rendait fous les orpailleurs de l’Ouest américain). Sur ce cube, sont posés un fragment de météorite (venue de l’espace), deux petites perles de culture et du corail (utilisés en bijouterie), un chewing gum (destiné à être mâché par une bouche humaine) et une cacahuète (qu’on jette aux singes).

La série de peintures représentant des terrains de golf met la balle et les golfeurs hors champ. Chaque fois, le bunker, fosse de sable et obstacle dans un parcours de golf, est mis au centre du tableau : tache blanche dans un paysage où l’homme s’est rendu « maître et possesseur de la nature » à l’excès, blancheur qui tire l’ensemble vers l’abstraction. On retrouve cette même inclination dans la série des trous de souris : la souris est la grande absente (elle mène sa vie derrière le mur) de cette représentation bien connue de l’habitat du petit rongeur et l’ouverture centrale est noire.

L’afiguration persiste dans ce jeu avec les éléments qui consiste en des essais proches de ces in nies combinaisons cellulaires et moléculaires produites par le big-bang. Et se réduit dans ce Pinocchio qui pleure des mouchoirs.

Alexandra Majoral. 

Latelier
13, rue rouget de lisle, sète

KFC«gitan summer club» david artaud

Vernissage vendredi 19 août de 18h
Résidence du 6 au 24 août
du mardi au samedi de 14h à 18h
wOrk in PrOGress à suivre à Partir du 6 août https://www.facebook.com/kfcgitansummercamp/?fref=ts 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.