Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Sète : le festival street art K-LIVE colore la ville

La liberté comme langage, c'est le maître mot du K-Live qui organise sa 14e édition cette année. Le festival sétois, pionnier du street art en France, vous donne rendez-vous dès aujourd'hui jusqu'au 6 juin.

Le K-Live donne le plaisir de redécouvrir Sète à travers le parcours du MaCo (Musée à Ciel Ouvert). A l’initiative du festival, le MaCo compte aujourd’hui plus d’une quarantaine d’œuvres visibles sur les murs de la ville. Avec une volonté profonde de redéfinir l’espace commun, le K-Live fédère artistes locaux et internationaux : une manière pour eux de soutenir l’art urbain mais également de s’affranchir du graffiti original. Chaque année depuis 2008, le festival met un point d’honneur à l’éclectisme du choix de ses artistes invités.

Deux invités d’honneur

Invités d’honneur du MaCo cette année, le K-Live reçoit l’Espagnol Manolo Mesa et le Sétois Tony Bosc, aux styles très différents. Manolo Mesa propose un travail de mémoire des lieux sous la forme de très grands collages. L’artiste andalou délivre son art sur les murs du monde entier, rendant hommage aux lieux et aux Hommes qui les habitent.

Tony Bosc, de son côté, n’est pas en reste puisque lui aussi a décidé d’utiliser son art comme hommage à sa ville. L’enfant du pays propose une galerie de personnages qui ont marqué le quartier de son enfance, la Pointe Courte. Pêcheurs, jouteurs, danseurs se dessinent à côté de personnes moins anonymes, comme la célèbre réalisatrice Agnès Varda. Les œuvres de Tony Bosc sont teintées d’humour et d’ironie.

Les temps forts du festival

Le K-LIVE c’est aussi une alliance sensible entre le Street Art et les musiques actuelles. Tout au long de la semaine,  le festival vous propose plusieurs rendez-vous musicaux, toujours en lien avec ce mouvement artistique majeur du XXIe siècle.

Aujourd’hui c’est mercredi, le jour des enfants !

On sort du centre-ville, direction l’île de Thau. Retrouvez de 14h à 18h un atelier Street Art pour les 5-10 ans ainsi qu’une performance graphique et sonore animée par les artistes montpelliérains Enaer et Bois Vert. En partenariat avec la médiathèque Malraux, cette action a été imaginée dans le cadre du Centenaire Brassens que l’île singulière fête cette année. Le K-Live entretient depuis sa création la volonté de susciter des dialogues entre les populations qui habitent le territoire, c’est pourquoi cette œuvre collective a été imaginée en collaboration avec les femmes du quartier de l’île de Thau. Mêlant street art et poésie, l’initiative permet au festival de ne pas s’inscrire uniquement dans une démarche artistique, mais aussi d’utiliser l’art urbain comme réelle fonction sociale.

Discussions et performances au K-Day

Le programme est bien rempli le samedi 5 juin, puisque la journée débutera avec la rencontre de Karen Brunel-Lafargue à 11h. La doctorante en esthétique et science de l’art interviendra pour une discussion autour la question : l’art urbain, une tribune libre ?

Toujours dans une volonté d’immersion et de festivités, le festival vous donne rendez-vous à 19h pour le K-live Exquis. Version urbaine du célèbre jeu inventé par les surréalistes au début du siècle, vous assisterez à la performance en direct des artistes invités André Cervera et Bault, accompagnés en musique du duo sétois Derinëgolem.

Changement de lieu pour le K-Live Klub

Habituellement sur la scène du Théâtre de la mer, le mythique live de fermeture se tiendra cette fois sur le bateau Roquerols, quai du Maroc, tout près du centre-ville. Durant les éditions précédentes, le festival a accueilli des grands noms comme les groupes The Do, Cocorosie ou encore le pianiste espagnol Chilly Gonzales. Cela n’empêche pas le festival de laisser leur chance à des artistes locaux, comme cette année, où il offre sa scène à Dab Rozer. Originaire de Sète, Dab Rozer nous invite pour un rap hybride, poétique, aux accents et aux couleurs de la ville.

Informations

Les visites du MaCO sont encadrées par l’office de Tourisme de Sète, et gratuites pendant toute la durée du festival. Réservations : 04 99 04 71 71.
K-LIVE KIDS : mercredi 2 juin de 14h à 18h au quartier île de Thau
K-LIVE DAY : samedi 5 juin de 11h à 20h30, sur le bateau Le Roquerols, quai du Maroc.
Détails des horaires et de la programmation sur le site du festival.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.