Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

SETE - Les Pisseurs de Sète contre la Loi El Khomri

Ce mardi 29 mars, à 17 h 03, le collectif Les Pisseur(e)s de Sète…

Ce mardi 29 mars, à 17 h 03, le collectif Les Pisseur(e)s de Sète est passé à l’action Place Léon Blum, dite place de la mairie ou place du pouffre, à Sète. Une cinquantaine de personnes ont quitté les abords de la terrasse de Chez Boule pour se diriger vers la permanence du Parti Socialiste.

Les quatre premiers Pisseurs de Sète se sont plantés devant la vitrine. Pour le retrait total du projet de Loi Travail El Khomri. Ils ont pissé sur la façade de la section PS de Sète. Leur slogan : « Ils nous pissent dessus. Retour à l’envoyeur. » D’autres ont fait de même…

Une « artiviste » citoyenne des Pisseur(e)s de Sète est monté sur une échelle pour se soulager aussi.

Ils portent sur le dos les pancartes : « PS :  la coupe est pleine — soulageons nous ! »… « Les socialistes chient sur mon vote… Je pisse dessus »…

Une dizaine de personnes ont distribué le tract des Pisseur(e)s de Sète contre la loi Travail El Khomri. Vous le trouverez en pièce jointe.

Un rassemblement contre la Loi Travail est prévu à Sète ce mercredi 30 mars à 18 h, toujours place de la mairie.

Tous préparent la manifestation du jeudi 31 mars à 10 h, place Zeus, quartier Antigone, à Montpellier.


Ils nous pissent dessus…

Retour à l’envoyeur ! 

Ce gouvernement PS pisse sur les salariés et les chômeurs de France.

Pisser sur une permanence du PS peut paraître outrancier… presque violent…

C’est quoi en comparaison de la souffrance de ceux qui perdent ou reperdent leur emploi ? Pas grand chose.

Quand la défenestration sociale du licenciement se profile, le Code du Travail sert de matelas. Il fournit des règles pour tempérer l’exercice plus que strict de la loi du plus fort

Hollande, Valls, Macron et El Khomri veulent ôter le matelas. Bonjour l’écrabouille ! Le CDI va devenir plus dangereux que le CDD !

Arrêtez les Khomri !

Calculette des actionnaires à la main, ils veulent rompre l’équilibre, déjà instable dans le Code du Travail, entre employeur et salarié. Ils veulent favoriser les gros profits de la finance.

Ce que le MEDEF avait demandé depuis belle lurette, ce gouvernement PS le fait.

Jusqu’à quand donnera-t-il au MEDEF le droit de dicter quand et comment pisser sur les salariés ?

Nous ne supportons plus l’obstination des puissants à nous arroser ainsi ! Nous ne tolérons plus qu’ils nous arrosent de la violence du « précariat » et des licenciements, sur l’air du « temps est sec ».

Le collectif Les Pisseur(e)s de Sète déclenchent l’opération « Retour à l’envoyeur »

Les Pisseur(e)s de Sète contre la Loi El Khomri 

Après l’importante mobilisation des salariés et de la jeunesse, le gouvernement a réécrit une partie de la Loi Travail El Khomri. Le texte reste très orienté vers l’intérêt des grosse entreprises. Les licenciements seront facilités. Les accords collectifs pourront déroger au Code du Travail en défaveur des salariés. La précarisation des jeunes va s’aggraver !

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.