SNJA, Rame traditionnelle - Que d’eau, que d’eau..!

De mémoire de rameurs on n'avait pas vu çà depuis longtemps, très longtemps. Certes…

De mémoire de rameurs on n’avait pas vu çà depuis longtemps, très longtemps. Certes la météo nous avait prévenus depuis dix jours. Mais nous avions espéré une de ses erreurs occasionnelles. Hélas, pour ce dimanche elle avait raison sur toute la ligne et nous avons pris un bain. En fait, ce fut une douche. Une douche comme personne ne la souhaite, glacée, quasi continue avec des variations de débit à écœurer un eider.

Mais l’abnégation des rameuses et des rameurs étant sans limites, la première manche commença presqu’à l’heure. Tous les équipages inscrits étaient présents, y compris nos amis de l’Alsace ! Le nouveau club de Port la Nouvelle avait bien fait les choses. Des barnums sur le quai nous ont quelque peu protégés, au moins celles et ceux chargés des tâches à terre habituelles, chronométrage, arbitrage, inscriptions, accueil, buvette etc…

Mais les compétiteurs ont eu à subir une pluie tenace sous un ciel bas et gris de Novembre. Courageux ils l’ont été, mais aller au bout de cette manche du championnat n’a pas paru raisonnable.
Aussi, le premier tour effectué, la commission sportive et tous les présidents de clubs après en avoir débattu, ont décidé de stopper l’aventure et de ne pas tenir compte des résultats de la journée, seuls les points de présence étant attribués. Même si des concurrents  n’ont pas apprécié cette disposition, il faut reconnaître que sitôt franchi le seuil du gymnase où la remise des prix a été assurée et le repas servi, les esprits se sont apaisés et les corps ont retrouvé une chaleur abandonnée au bord du quai.
Cette journée neutralisée n’a pas empêché l’établissement du classement national final, tel que le règlement de la Fédération Française de Joutes Rame et Sauvetage  Nautique le prévoit.
Par catégorie, les Tamalous sont montés sur le podium pour une troisième place.
Le Mixte 2 s’est encore montré conquérant et enlève le titre national tant convoité. Félicitations à cet équipage en grande forme et composé de Corinne Farenc, Florence Farenc, Michèle Tardy (absente sur la photo), Nadine Farenc, Jean-Louis Montels, Frédéric Lefèbvre, Christoffe Jadot et le barreur Daniel D’Isanto.
Le Mixte 1,  les Hommes et les Féminines restent au pied du podium en bout d’une saison tout de même satisfaisante
Il faut le constater objectivement la concurrence est de plus en plus rude et le niveau des performances s’élève régulièrement. Tous nos équipages ont contribué au succès final dans le classement par Club, puisque c’est la SNJA qui enlève, une fois de plus, le trophée symbolisé par une magnifique reproduction de notre éphèbe. « L’Enfant », comme ils disent, restera chez nous un an de plus et sera fêté comme il se doit.

La saison de rame traditionnelle n’est pas finie. Des présentations locales et des défis seront organisés dans les semaines qui suivent. Enfin la Coupe de France 2009 sera disputée en Septembre à Marseille. Gageons que les objectifs seront ambitieux et que les entraînements reprendront de plus belle.
Le président Montels, Corine Lefèbre et Jean-Louis Montels, responsables de la section rame traditionnelle ne sont mécontents ni des résultats de la saison écoulée, ni de l’implication des rameuses et rameurs pour faire briller les couleurs de notre bonne ville d’AGDE sur tous les plans d’eau.

Légende pour la photo :
Les Mixtes 2 de la SNJA champions de France 2009

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.