Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

SOIREES CINE-DEBATS A VIAS AVEC LE CHANTIER

Dans la même ligne d’objectifsculturels et d’intégration que ceux visés lors de « la retirada »…

Dans la même ligne d’objectifsculturels et d’intégration que ceux visés lors de « la retirada » et d’« entre deux rives », les membres de l’association

LE CHANTIER ont le plaisir de vous convier en partenariat avec l’association

AU NOM DE LA MEMOIRE(1) à deux soirées thématiques sur :

« UN SIECLE D’IMMIGRATION EN FRANCE » à la salle Yvon VIEU de VIAS.

Ces deux animations se dérouleront les lundi 14 février et samedi 19 février 2011.

Détail du contenu :

Le lundi 14 février à 20h30 verra la rediffusion du premier volet que bon nombre de personnes intéressées ont souhaité voir ou revoir.

Le samedi 19 février à 17 h présentation du 2ème volet  avec un éclairage parallèle des principales périodes historiques sur tout l’Hexagone à travers les divers flux d’immigrés (leur vies, leurs espoirs, leurs luttes, leurs désillusions…)

Pour cette occasion M. MEHDI LALLOUI (2), écrivain et réalisateur des trois films sera présent lors de cette soirée. Nous sommes très heureux d’avoir le plaisir et le privilège de l’accueillir pour ouvrir cette soirée ainsi que pour animer le débat.

Le sujet traité, plus que jamais d’actualité, nous a poussé à l’organisation de ces deux rencontres car il nous semble d’un intérêt majeur pour construire et défendre la laïcité, s’ouvrir à d’autres cultures et éviter toute forme de communautarisme.

Pour le petit détail, les nourritures du corps ne seront pas oubliées : crêpes, thé et boissons diverses seront disponibles.

Convivialement vôtres,

Les membres du CHANTIER

(1) Au nom de la mémoire :

L’association “Au nom de la mémoire” a été créée en 1990 par trois personnes au départ : Samia Messaouid (journaliste, éditrice aux éditions Syros), Medhi Lallaoui (réalisateur, scénariste, écrivain) et Benjamin Stora (historien).

L’association Au Nom de la Mémoire travaille autour de trois thèmes : les mémoires ouvrières (dont celles de l’immigration), les mémoires urbaines, et la mémoire coloniale. L’équipe d’Au Nom de la Mémoire, spécialisée sur ces questions, anime régulièrement des rencontres-débats autour des activités et publications de l’association. L’éducation à l’histoire contemporaine de notre pays est pour Au Nom de la Mémoire l’un des moyens de contribuer à construire la citoyenneté et de se battre contre les discriminations. Aussi, parallèlement à son travail éditorial, l’association collecte des documents et témoignages pour les mettre à disposition des enseignants, des universitaires et des étudiants.

(2) Mehdi LALLAOUI :

Medhi Lallaoui est réalisateur et écrivain. Il a réalisé plusieurs films sur des sujets touchant à l’histoire de l’Algérie : “Les massacres de Sétif, un certain 8 mai 1945” a reçu, en 1995, le Grand prix du meilleur film documentaire au Festival du film historique de Rueil-Malmaison, et le premier prix (catégorie évènement politique) du festival international du scoop et du journalisme d’Angers. Il aussi réalisé, “Le silence du fleuve”, un film sur la manifestation des Algériens à Paris le 17 octobre 1961. Son intérêt pour l’histoire de l’immigration l’a amené à réaliser la série diffusée sur France 3 “Un siècle d’immigration en France” (3×57′), à écrire avec David Assouline “Un siècle d’immigration” (3 volumes, ed. Au nom de la mémoire) et à réaliser un film sur l’histoire de la déportation en 1871 de milliers de Kabyles en Nouvelle-Calédonie. Il a écrit, en 1995, “Du bidonville aux HLM” (ed. Au nom de la mémoire). Il est aussi auteur de trois romans, “Les beurs de Seine” (ed.Arcantères, 1986), “La colline aux oliviers” (ed. Alternatives, 1998) et “Une nuit d’octobre” (ed. Alternatives, 2001) Mehdi Lallaoui est Président de l’association Au Nom de la Mémoire.


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.