Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

TOUT N'EST PAS BON À CONSOMMER par Serge GUILLEMIN BEZIERS Dialogue Citoyen

 C'est une véritable aubaine que ces périodes électorales car la ville est au centre de tout, les projets fusent, les ambitions aussi et dans l'enchevêtrement des propositions quotidiennes, il nous faut de temps à autre vider le caddy pour vérifier la qualité de son contenu. Les projets à l'échelle du territoire doivent être restés dans […]

 C'est une véritable aubaine que ces périodes électorales car la ville est au centre de tout, les projets fusent, les ambitions aussi et dans l'enchevêtrement des propositions quotidiennes, il nous faut de temps à autre vider le caddy pour vérifier la qualité de son contenu.

Les projets à l'échelle du territoire doivent être restés dans les rayons ou sur la base logistique car en passant à la caisse nous n'avons rien trouvé de consistant sur le sujet. Par contre, les projets palpables, ceux qui ne demandent que peu de réflexion et que l'on trouve bien empaquetés, souvent devant la caisse, comme les bonbons, les réglisses et les cachous, ceux là sont proposés aux quidams habitués qu'ils sont à consommer les même produits, en dernière minute.
Dernièrement, les halles, sa gestion, son animation et ses espaces périphériques étaient à l'ordre du jour . Aucun rappel de ce qui s'était passé il y a deux ans pour le même équipement, aucune allusion à l'absence de projet dans ce quartier depuis plus de quinze ans. C'est l'heure de tout promettre et de tout croire également.

Quelques semaines auparavant, le cube culturel était dans le caddy lui aussi, un bref instant certes, mais quand même, on l'a vu. Des halles gourmandes de M. PIROLLI pas un mot, l'essentiel étant, comme toujours de boucher le trou, car chacun le sait la place Jean JAURES n'en est qu'un.

La semaine dernière, les commerçants du centre ville étaient invités, à la CCI,pour aborder le thème des start-up et dans la foulée de l'avenir du centre ville, vaste et éternel débat.
Ce paquet là était bien ficelé car dans le genre conceptuel, c'est du lourd. Chacun sait que la ville de Béziers est aujourd'hui tant attrayante que les jeunes ambitions poussent des coudes pour conquérir quelques m2 du centre ville afin de s'y installer pour un avenir radieux.

Chaque idée qui passe est captée et les rencontres sont nombreuses, car elles permettent de remplir les rayons d'idées nouvelles qui se retrouvent bien évidemment et sans trop de cohérence, dans le chariot.
En fin de compte, chacun sa place. Dans les surfaces de vente, on embaume l'air ambiant avec des odeurs de saucisson pour provoquer des réactions chimiques dans notre cerveau, les professionnels connaissent les effets de ces effluves. Le citoyen consommateur les achète car en effet la cochonnaille, c'est bon. La qualité du produit c'est autre chose, mais quand on a le sentiment de n'avoir que peu de choix, on prend, même avec un air désabusé.

N'est-il pas temps de favoriser les circuits courts qui évitent de faire la queue et d'acheter n'importe quoi devant la caisse ? C'est bien mieux pour la santé et pour son porte monnaie et de plus, la durée de vie de nos neurones s'en trouvera augmentée.

Par les temps qui courent, les consommateurs se recentrent vers l'authenticité, c'est un besoin naturel et ça marche.Cependant la naïveté de certain d'entre eux demeure particulièrement visible et les colorants comme les odeurs ne sont pas prêt de disparaître; certains de nos candidats s'en sont même aperçus.

Serge GUILLEMIN
Président de BEZIERS Dialogue Citoyen


Retrouvez l'Association sur son site:
 
http://www.beziersdialoguecitoyen.com/

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.