Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Un nouveau lieu d’exposition inauguré en couleurs et en musique

  Vendredi soir, il y avait énormément de monde et d’animation aux Caves Richemer…

 

Vendredi soir, il y avait énormément de monde et d’animation aux Caves Richemer de Marseillan-ville pour l’inauguration en grandes pompes du caveau de vente transformé désormais en galerie d’art.

En effet, à la demande de l’adjointe à la culture, Marie-Françoise Demortier, un partenariat a été conclu avec les responsables de la cave afin d’organiser, à l’année, des expositions artistiques dans ses murs.

Ces expositions avaient lieu avant, tout au long de l’année, à l’Office de Tourisme de Marseillan-Plage mais, afin de répondre à un besoin de modernisation, les zones d’accrochage ont progressivement diminué et il était urgent de trouver un autre lieu capable de devenir un vrai petit écrin pour accueillir les oeuvres des artistes locaux et régionaux.

Si des expositions ont été organisées pendant plusieurs années dans le caveau de la cave coopérative de Marseillan-ville, au niveau des cuves et seulement en été, maintenant, grâce aux aménagements réalisés dans le caveau de vente, des artistes pourront y exposer à deux ou à trois, pendant 1, 2 ou 3 mois selon les saisons.

Le vendredi 1er avril se déroula donc l’inauguration de ce nouveau lieu d’exposition en présence du Conseiller Général, Sébastien Frey, de nombreux élus locaux, de présidents d’association, ainsi que d’un public venu en très grand nombre.

L’adjointe à la culture remercia les responsables de la cave et plus particulièrement, le responsable commercial, Renaud Suchet, en charge de ce partenariat avec la municipalité.

Après avoir expliqué le choix de la date, le 1er avril, jour du poisson d’avril, elle présenta les trois artistes dont les créations sont « en résidence » pour deux mois dans le caveau :

Ce fut d’abord Christine Bousquet, artiste venant de Poussan, choisie pour des oeuvres en rapport avec la thématique du jour : les poissons. Lors de sa participation à la manifestation des « Peintres sous la Halle » en août dernier, elle avait réalisé un magnifique tableau représentant des poissons dans un style moderne, à la limite de l’abstraction. Pour cette exposition, Christine a choisi de présenter aussi quelques-unes de ses dernières créations dont la dominance dorée illumine le caveau.

En parallèle, un artiste peintre figuratif fut choisi ; il s’agit de l’un des artistes professionnels marseillanais dont les thématiques, bien que variées, mettent principalement en évidence les paysages méditerranéens et les activités économiques telles que la pêche, la conchyliculture et la viticulture. Pour l’occasion, Jean-Claude Chabrol, a d’ailleurs réalisé de très beaux tableaux de poissons au réalisme criant de vérité. Il a choisi aussi de montrer une autre facette de son art : la peinture humoristique.

Une autre nouveauté de ce lieu d’exposition est de pouvoir enfin présenter des sculpteurs. Grâce à une vitrine qui permettra de mettre en évidence de plus petites sculptures, chaque exposition picturale sera complétée par une exposition sculpturale, pour le grand plaisir des nombreux sculpteurs résidant sur la commune et aux alentours.

Pour cette première, c’est l’artiste marseillanais, Fernand Garcia qui fut choisi. Président d’une des associations culturelles marseillanaises et animateur d’ateliers de peinture et de sculpture, il a choisi de présenter un petit éventail de sa création. Ses oeuvres à l’écriture très figurative, s’inscrivent dans une recherche de sublimation du corps humain, et plus particulièrement, de la femme. Que ce soit en terre, en bronze ou en pierre, ces sculptures évoquent la fluidité, la grâce, la douceur et la beauté.

Pour terminer son discours, Marie-Françoise Demortier a expliqué la volonté municipale d’exposer des artistes locaux et régionaux. Depuis plus de deux ans, dans le cadre du projet culturel municipal, un circuit artistique a été mis en place : en plus de la cave Richemer de Marseillan-ville, le caveau de Marseillan-plage expose également des artistes pendant la saison touristique.

Face aux candidatures de plus en plus nombreuses des artistes professionnels ou amateurs, et afin de mettre encore plus en avant le rôle culturel essentiel de la médiathèque « La Fabrique », il a été décidé, en dehors des autres animations culturelles, de proposer des expositions artistiques 4 mois sur l’année : en avril, juin, juillet et août.

C’est ainsi qu’une autre artiste fut présentée, ce soir-là, au public : Elianne Jauffré.

Née à Sète, et habitant désormais à Fabrègues, cette artiste peintre et sculptrice présente à la médiathèque une palette picturale des plus intéressantes. Entre des tableaux figuratifs évoquant la nostalgie de son enfance à Sète et des tableaux de poissons dont l’écriture est plus moderne, l’amateur d’art pourra ainsi voyager dans l’univers d’Elianne fait de mouvances, de joie de vivre, dans un flou de couleurs parfois plus douces, parfois plus vives et colorées.

L’adjointe à la culture remercia les 4 artistes et invita le public à prendre le temps de visiter ces deux expositions. Elle céda alors la parole au directeur de la cave, Pierre-Yves Rouillé.

Celui-ci se félicita de ce nouveau partenariat. Après une brève présentation des Caves Richemer, il rappela les excellents résultats obtenus par leurs vins lors des différents salons dont dernièrement, celui de Paris d’où ils revinrent avec de très nombreuses médailles.

Il s’est aussi réjoui de voir le caveau ainsi transformé grâce aux oeuvres de ces talentueux artistes.

Ce fut le maire, Yves Michel, qui clôtura les discours en insistant sur l’importance de la culture et sur la mise en avant d’une des richesses de notre ville : tous les artistes qui y résident.

Il ajouta que ce partenariat de la municipalité avec les Caves Richemer est aussi très important car parallèlement aux artistes peintres et sculpteurs, il représente aussi une mise en lumière de tous ces autres artistes que sont les viticulteurs ainsi que les conchyliculteurs qui exercent leur art au quotidien.

Il précisa que ce coup de flash sur « tous ces Artistes est un plus pour notre ville tant au niveau touristique que vis-à-vis de la population et notamment, pour les nouveaux arrivants qui peuvent ainsi découvrir toutes les richesses dont regorge Marseillan ».

Il termina en remerciant aussi le Syndicat conchylicole en la personne de Philippe Ortin qui participa à la réalisation du superbe buffet offert ce soir-là, ainsi que la Cave qui organisa la dégustation de ses crus, sans oublier les artistes musiciens, Gérard Franco et son compère qui animèrent pendant près de 2 heures cette réception.

Après le verre de l’amitié, chacun s’en est ensuite allé avec sur les lèvres de belles mélodies, sur les papilles de délicieux arômes et dans la tête de jolies couleurs…

L’exposition à la cave de Marseillan-ville est visible jusqu’à la fin du mois de mai tandis que celle à la médiathèque se clôturera à la fin de ce mois… alors ne tardez pas !

Si vous êtes artiste (peintre ou sculpteur) et que vous désirez montrer vos créations dans un des différents lieux d’exposition marseillanais, veuillez adresser une demande au service culturel, Hôtel de Ville, rue du Général de Gaulle, 34340 Marseillan ou par mail : culture@marseillan.com. Ce dossier devra comprendre un CV artistique ainsi que quelques photos de vos oeuvres. Dépêchez-vous car le planning des expositions se remplit très vite !

 

PHOTOS

n° 1 à n° 4 – quelques minutes avant l’inauguration : les 3 artistes et leurs oeuvres

n° 5 – inauguration en présence des élus et responsable de la cave : le Conseiller Général, l’adjointe à la culture, le directeur de la cave, le maire, entourant les artistes C. Bousquet, J.C. Chabrol et F. Garcia

n° 6 – inauguration avec, à la droite, l’artiste E. Jauffré

n° 7 – les musiciens

n° 8 – un public venu très nombreux


Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.