Le Cap d’Agde : un prestigieux "Vibes Resort" pour moderniser l’entrée du Village Naturiste

Hérault Tribune Pro Reportage

La restructuration de l’entrée du Village Naturiste du Cap d’Agde est sur les rails, avec la réalisation d’une résidence mixte, à vocation touristique et de locaux d’activité, signée A+ Architecture (Montpellier). Livraison prévue fin 2024.

Faire entrer le village naturiste du Cap d’Agde, né dans les années 50 avec le célèbre camping Oltra, dans le XXIe siècle. Le groupement SARL Bleu Promotion et SAS Angelotti Promotion remporte l’appel à projets lancé par la Ville d’Agde (maire : Gilles d’Ettore) pour la réalisation d’un projet mixte de résidence à vocation touristique et de locaux d’activité et administratifs, à l’entrée du quartier naturiste, en lieu et place de bâtiments devenus désuets.

Objectif : réaliser un équipement prestigieux et valorisant, avec pour ambition de créer un signal de modernité, grâce à un bâtiment à l’architecture contemporaine. L’architecture est d’ailleurs signée A+ Architecture (Montpellier), qui a déjà dessiné les nouveaux Palais des Congrès et casino, à l’entrée du Cap d’Agde.

Un écho architectural aux courbes de Port Ambonne

Le projet de Bleu Promotion et Angelotti, baptisé « Vibes Resort », se caractérisera notamment par un bâtiment principal de quatre étages sur rez-de-chaussée, dont les lignes évoqueront les vagues de la Méditerranée, et feront écho aux courbes des bâtiments les plus emblématiques du Village Naturiste, tels que Port Ambonne (classé « Architecture contemporaine remarquable ») et le Centre héliomarin. Sur une surface de plancher de 8 429 m2, « Vibes Resort » déploiera 1 922 m2 pour les activités tertiaires, 6 073 m2 pour l’hébergement et 434 m2 pour la restauration et les services. Un autre bâtiment, situé à l’ouest et reprenant les mêmes principes d’architecture, accueillera 124 places de stationnement. Le village naturiste du Cap d’Agde, le plus important d’Europe, a une capacité d’accueil de 35 000 personnes.

Démarrage des travaux en 2022, livraison fin 2024 

L’opération va nécessiter la mise en œuvre d’une zone de chantier d’un « village provisoire » pour relocaliser les commerces et services avant démolition des bâtiments existants, et ce pendant toute la durée des travaux. Planning prévisionnel : aménagement d’un village provisoire de décembre 2021 à mars 2022, déménagement des agences fin mars 2022, démarrage des travaux de démolition et de construction en avril 2022, livraison des locaux d’activités prévue fin mars 2024, emménagement des agences en avril 2024, livraison des logements en novembre 2024.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Que va-t-il rester de vrai naturiste après toutes ces modifications du quartier, paix à l’âme de René Oltra qui doit se retourner dans sa tombe.

  2. Le village est rentabilisé que 2 mois l année et quelques week end. Sera très difficile d attirrt une nouvelle clientèle naturiste sans le respect du règlement intérieur par rapport aux textiles de plus en plus nombreux et le flux d hommes seuls passant côté plage Marseillan. Le village est critiqué et nombreux naturistes et libertins ont désormais choisi d autres destinations. Dommage, je pense qu il.est trop tard !

  3. la mairie de agde a de l argent pour les naturistes ,,mais l état des voiries est minables , cher cher l erreur

  4. Je me souviens la mission Racine. Pierre Racine avait reçu l’ordre du gouvernement d’aménager le littoral biterrois. Avec la SEBLI et son directeur Jean Miquel , le Maire Pierre Brousse de Béziers et Pierre Leroi-Beaulieu, Maire d’Agde et du Cap d’Agde dans les années ’70 étaient les moteurs de la station balnéaire du Cap d’Agde. Une ville nouvelle, ouverte, passages libres, accessibilité parfait, pas trop de constructions, soirées chiques, restaurants d’une grande classe, un village naturiste digne du nom, ses plages de sable fin et la grande plage Richelieu. Maintenant, plus de mission » Racine », remplacée par la mission » Fric », la restauration par la malbouffe mobile. Le silence par les sirènes des pompiers, police et ambulances. Le respect par le vol. L’estivant par la grande foule, portes d’entrées par portes blindées triple serrure. Passages libres par barrières payantes. Boîtes de nuit par mégadancings avec stupéfiants à gogo. Projets immobiliers débridés, promoteurs de plus en plus fou. Chaque jour un p.v. Pour accéder au camp naturiste il faut une autorisation policière et avant de baisser son maillot de bain n’oublie pas votre carte de crédit et mot de passe.
    Enfin, « Le bonheur est un cristal qui se brise au moment de son plus grand éclat ».

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.