Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Une nouvelle directrice à la cave coopérative "Le Rosé de Bessan" : rencontre avec Delphine Berruezo

 Entretien avec la nouvelle directrice de la cave coopérative « Le Rosé de Bessan » qui…

 

Entretien avec la nouvelle directrice de la cave coopérative « Le Rosé de Bessan » qui succède à Robert Crabol. Extrait publié dans le dernier journal d’informations de la ville de Bessan.

 

Vous êtes la nouvelle directrice de la cave coopérative, quel a été votre parcours ? Au cours de mes études, j’ai toujours fait des choix exigeants, choisissant les orientations me défiant moi-même. Souvent, j’ai privilégié des options supplémentaires, élargissant chaque fois un peu plus la somme de mes connaissances. Jusqu’à présent, je pense avoir mené mon parcours professionnel sur le même modèle et avec la même ambition. Après des tentatives au concours d’entrée en médecine, et un Deug de Sciences de la Nature et de la Vie biochimie-chimie (Paris), je suis diplômée en Œnologie depuis 1995 (Bordeaux), avec, en sus, un parcours d’ingénieur agro validé à Montpellier Supagro. J’ai travaillé dans de nombreuses exploitations et sociétés dans différents pays et à différents postes : Australie, Afrique du Sud, Etats-Unis et plusieurs régions viticoles en France, Bordeaux, Bourgogne, Alsace. Cette diversité d’emplois a été essentiellement motivée par le désir d’avoir une expérience pratique la plus complète, et d’appliquer et approfondir des connaissances théoriques, mais aussi poussée par la curiosité et le besoin d’en apprendre plus et d’appliquer ces connaissances lors de nouvelles missions. 

 

Vous étiez directrice dans une importante cave coopérative auparavant. Quelles sont les missions essentielles d’un poste de direction au sein d’une telle structure agricole ? Mon poste actuel de directeur d’une cave coopérative implique des fonctions de gestion administrative et commerciale, mais également des responsabilités en termes de production et d’organisation du travail et de l’entreprise. Au cours de seize années d’expérience professionnelle dans une grosse cave coopérative, je me suis armée professionnellement. C’est donc munie d’outils performants que je relève un nouveau challenge, et que j’ai la chance de pouvoir intégrer les équipes de la cave coopérative  « Le Rosé de Bessan ».

 

Quel sont les projets ou peut-être les nouveaux produits au sein de la cave ? A l’image du dynamisme de la cave, je souhaite continuer à développer les différents produits du caveau, à mettre en valeur les vins des viticulteurs dans le respect de leur identité, et à intégrer toujours plus la cave coopérative dans son environnement. Ayant commencé le 16 août dernier dans le feu de l’action, j’ai participé aux vendanges 2017 qui étaient exceptionnelles par leur précocité et la sécheresse du département. Les apports à Bessan n’ont cependant pas trahi les espérances des viticulteurs, car les volumes obtenus sont de peu semblables au millésime précédent, contrairement à la moyenne de la région. Les dégustations et les assemblages vont bon train, et les nouveaux produits seront bientôt prêts, à l’instar des vins primeurs !

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.