Une nouvelle monnaie complémentaire : le Coopek arrive à Lunel

Ouverte à tous (citoyens, collectivités, associations et entreprises) et à parité avec l’euro, la…

Ouverte à tous (citoyens, collectivités, associations et entreprises) et à parité avec l’euro, la monnaie complémentaire numérique baptisée Coopek vise à mettre en place « une économie nouvelle, plus respectueuse de l’environnement et moteur d’une société plus durable ». Lancé le 3 octobre dernier au plan national, le Coopek  est expérimenté dans l’Hérault, l’un des départements pilotes. La première enseigne héraultaise partenaire acceptant cette monnaie et ayant le rôle d’ « aKtiveur » (promoteur du Coopek) est la Biocoop Cascanhol à Lunel.

 

Une monnaie de la transition

La monnaie Coopek est un outil destiné à financer « les 4 transitions : énergétique, carbone, alimentaire et sociale ». En effet, les crédits Coopek interentreprises accordés seront orientés vers des investissements durables. Le principe du Coopek Solidaire (5 % offerts lors des échanges d’euros en monnaie Coopek) permet de soutenir, via un fonds de dotation, des associations à but non lucratif. « Chaque citoyen est aKteur du changement en choisissant le projet qu’il souhaite financer », selon les initiateurs du projet. Les fonds nantis au sein d’une ou plusieurs banques partenaires permettent d’orienter des financements en faveur de projets durables à fort impact sociétal. Les avantages liés à la monnaie Coopek. Consommer en monnaie Coopek permet, selon ses concepteurs, de consommer de façon responsable et d’avoir un impact positif sur la société. Le particulier bénéficie de bonus (conditions commerciales révisables tous les six mois) pour améliorer son pouvoir d’achat. En échangeant des euros en monnaie Coopek, son compte est crédité de + 10 % (+ 5 % en pouvoir d’achat et + 5 % en Coopek Solidaire pour financer des associations à but non lucratif). Les entreprises peuvent accéder à des crédits mutuels interentreprises et utiliser la monnaie comme un moyen de fidéliser leur clientèle. Chaque usager peut cumuler des Coopek supplémentaires en parrainant un proche.

1 Coopek = 1 euro

La monnaie Coopek n’a pas vocation à remplacer le système actuel mais à « apporter un système complémentaire qui profite aux plus engagés pour un développement plus durable et une société plus équitable. L’objectif est de créer une monnaie au service de l’économie réelle qui ne soit pas susceptible de devenir une monnaie de spéculation ». La parité avec l’euro et le format 100 % numérique devraient permettre d’éviter la spéculation. La monnaie Coopek est un nouveau moyen d’échange 2.0. Ses atouts : « elle est 100 % dématérialisée,100 % traçable et 100 % sécurisée. Et son format numérique permet de proposer des crédits interentreprises aux professionnels ».

Un fonctionnement simple et ouvert à tous

Pour pouvoir utiliser la monnaie Coopek, il faut d’abord devenir sociétaire de la SCIC SA Coopek en payant une souscription unique (50 € pour un particulier et 100 € pour une association ou une entreprise). Ensuite, il faut s’acquitter d’un abonnement annuel pour les frais de gestion (20 € pour un particulier et 50 € HT pour un compte professionnel). Les règlements de biens et de services en monnaie Coopek se font grâce à un compte en ligne, une carte de paiement sans contact et une application mobile. Les enseignes acceptant cette monnaie sont géolocalisées sur le site internet de Coopek.

> Plus d’informations sur www.coopek.fr

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.