Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

Une politique pénale laxiste par Gilles d'ETTORE

Depuis plusieurs mois, notre pays subit de graves dysfonctionnements de son appareil judiciaire. J'ai, à plusieurs reprises, souligné combien l'action de l'actuelle Garde des Sceaux, Christiane Taubira, est lourde de conséquences pour la sécurité des Français, m'attirant les réactions offensées de ses thuriféraires locaux. Et voilà que le Ministre de l'Intérieur lui-même, pourtant bien complaisant […]

Depuis plusieurs mois, notre pays subit de graves dysfonctionnements de son appareil judiciaire. J'ai, à plusieurs reprises, souligné combien l'action de l'actuelle Garde des Sceaux, Christiane Taubira, est lourde de conséquences pour la sécurité des Français, m'attirant les réactions offensées de ses thuriféraires locaux. Et voilà que le Ministre de l'Intérieur lui-même, pourtant bien complaisant jusqu'ici, prend la plume pour dire au Président de la République l'inquiétude qui est désormais la sienne.

Il est vrai que depuis l'élection de François Hollande, la politique pénale menée se veut ouvertement antirépressive. Les directives adressées aux parquets sont claires : éviter les peines d'emprisonnement pour réduire la surpopulation carcérale.

Au niveau local, cela se traduit très clairement par des délinquants systématiquement remis en liberté, malgré la succession des actes délictueux dont ils se rendent coupables.

Ainsi, à Agde, grâce à l”action des polices nationale et municipale, le nombre de gardes à vue a été, cet été, multiplié par deux (ce qui démontre l'efficacité de l'action policière) alors même que le nombre d'écroués était quant à lui divisé par deux (chiffre qui souligne la faiblesse de la réponse judiciaire).

Nos policiers se sentent ainsi de plus en plus impuissants face au laxisme d'une justice qui met à bas, à la demande du Gouvernement, les résultats qu'ils obtiennent sur le terrain.

Des résultats qui sont réels puisque, d”après les chjfiîres à ma disposition, la délinquance a baissé depuis le début de l`année. sur Agde, de 3,70%.

Aussi, comment ne pas être scandalisé par un Président de la République, François Hollande, qui afiirme. je le cite, <

C'est cette politique qui est mise en oeuvre actuellement en France. Le Gouvemement n'a plus pour objectif de punir les délinquants mais de réduire la surpopulation carcérale, c'est proprement ahurissant.

Et le projet de réforme pénale présenté par la Garde des Sceaux promet d'aggraver encore la situation. Outre la suppression des peines planchers, des tribunaux correctionnels pour mineurs et de la rétention de sûreté des individus dangereux, il nous est annoncé la libération systématique des délinquants emprisonnés, aux deux-tiers de leur peine.
Même les magistrats s`émeuvent, dans leur majorité, de ces annonces, qui relèvent d'un véritable Concours Lépine du laxisme généralisé.

Trop, c'est trop. Il est grand temps que le Gouvernement et ceux qui le soutiennent prennent pleinement conscience que ce n'est pas l'incarcération qui crée la récidive mais l'impunité.

Aussi, dans ce contexte particulièrement difficile,et par bien des aspects inacceptable, je veux une nouvelle fois sa-
luer l'action des forces de police qui, sur Agde, travaillent avec un engagement de tous les instants pour assurer notre sécurité.

Gilles D’ETTORE

Maire d’Agde

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.