Vendargues : inauguration de 2 nouveaux espaces dédiés à la petite enfance

Reportage

Mercredi 21 septembre, les familles et les acteurs de la ville de Vendargues ont fait le déplacement à la crèche “Les Petits Lutins” pour découvrir et célébrer l’arrivée de nouveaux aménagements.

Implantée 5 avenue Pierre-Mendès France, dans le centre de Vendargues, la crèche joue un rôle clé dans le développement des petits Vendarguois et l’intégration des familles. Pour améliorer le confort des enfants pris en charge et celui des adultes qui les encadrent, la Ville de Vendargues a pu compter sur le soutien financier de la CAF de l’Hérault dans la réalisation de 2 extensions.

Améliorer le confort de tous

Dotée de 44 places d’accueil, la crèche “Les Petits Lutins” est l’un des principaux pôles petite enfance du territoire. La commune de Vendargues a souhaité répondre à la demande de ses responsables et accompagner l’amélioration du fonctionnement général de la crèche. Un projet d’extension qui a nécessité trois mois de travaux et que les Vendarguois, petits et grands, ont pu s’approprier ce mercredi.

“Nous inaugurons aujourd’hui l’extension de l’espace dédié aux enfants de 12 à 24 mois, explique Isabelle Rodriguez, directrice adjointe de l’établissement. Il s’agit d’une période charnière pour l’enfant car il vient d’acquérir la marche mais il tâtonne encore. Agrandir cet espace est vraiment stratégique parce que cela nous permet d’apporter plus de confort aux enfants et de pouvoir faire des groupes en fonction des évolutions de chacun”.

creche-vendargues

L’extension a été réalisée sur l’espace extérieur de la crèche, qui a été repensé à cette occasion. “Nous avons revu le revêtement de la cour afin que celui-ci soit davantage adapté, ajoute-t-elle. Le but est de réduire les petits bobos”.

La seconde extension inaugurée au sein de la crèche a une double fonction. “Il nous manquait une salle vraiment grande et modulable, détaille la directrice adjointe. Ici, nous pouvons faire davantage d’ateliers liés à la motricité. Nous pouvons également accueillir les formations et réunions des auxiliaires de puériculture. Auparavant, elles étaient obligées de s’installer sur des chaises d’enfants pour échanger. Dans cet espace, les professionnels pourront aussi accueillir les parents des enfants inscrits. Il était vraiment important de rendre à l’adulte sa place d’adulte.”

Un partenariat solide 

Au total, un budget de 146 000 € y a été investi, dont 10 000 € du Conseil départemental et 93 600 € d’aides de la CAF de l’Hérault. Outre l’aide à l’investissement et le soutien technique, la CAF de l’Hérault s’est engagée à verser des aides annuelles au fonctionnement d’une valeur de 364 000 €.

Ce partenariat entre la CAF de l’Hérault et la Ville de Vendargues s’inscrit dans un projet plus large qui permet à la municipalité de porter une politique publique petite enfance dynamique qui répond à l’explosion démographique de la commune. 

“Je pense que nous sommes dans une relation de confiance avec la commune de Vendargues, souligne le président de la CAF, Laurent Teissier. Nos équipes sont là pour apporter des solutions à l’organisation de la vie familiale et professionnelle et nous continuerons à agir aux côtés des professionnels de la petite enfance”.

Le dialogue entrepris entre les deux acteurs a conduit à la naissance de nombreuses structures de service aux familles au cours des vingt dernières années : micro-crèche, crèche municipale, crèche d’entreprise, Lieu d’accueil Enfant–Parent, Relais petite enfance (RPE) intercommunal et des accueils de loisirs extrascolaires pour les maternels, enfants et jeunes.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.