L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

VIAS - 19 mars 1962 : Yves Chapron décoré de la Croix du Combattant

57 ans après la proclamation du Cessez-le-feu en Algérie, mettant fin à huit années de guerre, le 19 mars 2019 a marqué la date de la Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc. Au départ […]

57 ans après la proclamation du Cessez-le-feu en Algérie, mettant fin à huit années de guerre, le 19 mars 2019 a marqué la date de la Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.

Au départ du Parvis de l’Hôtel de Ville, le cortège s’est dirigé sur le parking de l’école Geneviève de Gaulle-Anthonioz pour célébrer la cérémonie au pied du nouvel emplacement de la stèle du souvenir du cessez-le feu en Algérie, érigée en mémoire des trois soldats Viassois Morts pour la France.

En préambule, Yves Chapron a été médaillé de la Croix du Combattant par Marcel Millardet, Président du Comité de la FNACA de Vias, après qu’Yves Domaison, Président Honoraire, ait retracé son parcours militaire. Ce dernier a par ailleurs précisé que, tôt dans la matinée, une délégation Viassoise de la FNACA s’était rendue au Mémorial de Sète pour assister à la remise de la Médaille Militaire à André Rigolle, adhérent de la FNACA de Vias, par le Lieutenant-Colonel Dominique Bonte.

Après lecture du discours de l’ARAC par Monsieur Gaillard, de l’ordre du jour de la FNACA par Monsieur Domaison et du message National de la FNACA par Monsieur Millardet, un message officiel de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Armées, a été lu par Patricia Botella, Adjointe au Maire en charge de l’Observatoire Fiscal : « Se souvenir, se recueillir, rendre hommage, faire mémoire ! Tel est le sens de la journée nationale du 19 mars. Telles sont les raisons pour lesquelles les Français se rassemblent aujourd’hui (…) Certes la mémoire de la guerre d’Algérie est plurielle et complexe. Certes elle est parfois encore brûlante. Mais elle est une part de notre identité commune. En la considérant avec vérité, nous y trouverons des leçons d’espérance ainsi que des appels à la paix et à la tolérance. Voilà pourquoi il faut continuer, inlassablement, à témoigner, à expliquer, à faire savoir, à apporter à nos enfants, aux jeunes générations, des clefs de compréhension ».

Dans son allocution, le Maire, Jordan Dartier, a rappelé qu’ « aujourd'hui, la France pense à toutes les douleurs et à toutes les souffrances, à celles et ceux qui ont enduré la guerre dans leur chair et dans leur esprit. Pour tous ceux qui ont connu les années tragiques au cours desquelles la France et l'Algérie se sont séparées, cette cérémonie est un rendez-vous. Un rendez-vous avec l'honneur, avec la fierté d'hommes qui se sont battus pour la France et pour les idéaux qu'elle représente », poursuivant « De ces années tragiques, rien ne peut s'effacer. Pour les populations civiles, le 19 mars 1962 a marqué la fin des hostilités militaires, mais pas la fin des souffrances. D'autres épreuves, d'autres massacres sont venus s'ajouter aux peines endurées pendant plus de sept ans. Le 19 mars est un jour de célébration de la Paix et de la Liberté, ne l’oublions pas », avant de clore par : « Rassemblés autour des valeurs de la République, nous exprimons aujourd’hui, à tous les combattants, notre gratitude, notre reconnaissance et notre respect pour les sacrifices qu'ils ont consentis. Et c'est là, tout le sens des commémorations : inscrire dans notre mémoire collective, l'engagement d'hommes et de femmes qui ont lutté, voire sacrifié leur vie pour défendre notre République. Ne les oublions pas ; ne les oublions jamais. Car oui, la mémoire, ce n’est pas la nostalgie du passé, c’est la préparation de l’avenir ».

 

Le chant de la Marseillaise a succédé aux traditionnels dépôts de gerbes.

 

La cérémonie s’est achevée en Mairie, autour du verre de l’amitié.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.