Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Vias : Hommage aux deux aviateurs anglais tombés à Vias le 11 avril 1944

Vias : Hommage aux deux aviateurs anglais tombés à Vias le 11 avril 1944  …

Vias : Hommage aux deux aviateurs anglais tombés à Vias le 11 avril 1944

 

Comme chaque année, en ce début novembre, la section d’Agde du Souvenir Français présidée par le Commandant Daniel Soulliaert, a honoré la mémoire des deux jeunes aviateurs anglais, tombés loin de chez eux, en mission au-dessus du sol viassois au cours de la 2e guerre mondiale.

C’est en présence de porte-drapeaux, de Richard Monedero, Maire, entouré de membres du conseil municipal, et d’une assistance attachée aux valeurs du souvenir, qu’eut lieu cette cérémonie au cimetière de Vias.

Dans son hommage, Richard Monedero rappela ce qu’il y avait d’inscrit sur la stèle : « Notre cher George, tu vivras à jamais dans le cœur de ceux qui t’aiment. A notre fils unique Jim qui est mort si jeune »…

« C’était l’expression des familles du pilote Jim Kingsbury (21 ans) et du navigateur George Yerbi (23 ans) ; de ces familles britanniques qui avaient perdu leurs fils dans ce terrible conflit où, à un moment de l’histoire, la Grande-Bretagne s’était retrouvée seule face à l’Allemagne Nazie et à ses alliés… »

Avant de poursuivre : « Nous ne serons jamais assez reconnaissants à l’égard de tous ces soldats venus des quatre coins du monde, morts pour la France, morts pour la défense de la Liberté contre cette barbarie qui avait pour règle la déportation et l’extermination de ceux qui étaient différents qu’ils soient juifs, tziganes ou homosexuels,… »

Auparavant avait été effectué un dépôt de gerbe devant la sépulture, suivi d’une minute de silence.

 

Voilà ce qu’écrit Henri Vittumi, historien local, sur ce tragique événement, dans son ouvrage « Vias et les Viassois de l’époque moderne aux temps contemporains » paru en 2000 (édité par la Ville de Vias et l’association ACTA) :

« Le mitraillage eut lieu le 11 avril 1944. Les auteurs reposent aujourd’hui au milieu des nôtres sous l’ombre tiède des noirs cyprès…

Les deux aviateurs qui abandonnent la vie, à proximité de Bellevue, en terre viassoise, s’appellent Jim H. Kingsbury, pour le pilote, et George W. Yerby, pour le navigateur. Agés respectivement de 21 et 23 ans, ils pilotaient un bimoteur Mosquito appartenant au 23e squadron de chasse de la Royal Air Force, dont la devise était « Semper agressus » (toujours à l’attaque), basé à Alghéro en Sardaigne.

Une des missions principales de cette escadrille, était de se livrer à des actions de « maraudage », c’est-à-dire, d’attaque des convois empruntant les communications de la plaine languedocienne. Décollant de Sardaigne, les avions, souvent solitaires, abordaient le Golfe du Lion à hauteur de Perpignan. Ils attaquaient, au petit bonheur la chance, des cibles qu’ils repéraient sur les routes, sur les voies ferrées (ce 11 avril 1944, est-ce le même avion qui, dans une plage horaire voisine, attaqua un train à Coursan et un autre à Nissan ?), avant de mettre le cap vers la base sarde, au droit de Marseille.

… Des Viassois ont entendu l’explosion, vu l’avion se calciner, plus tard nettoyé le terrain, et donné une sépulture décente aux pauvres restes honorés à la Libération… »

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.