Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Vias - La côte ouest est en colère ...

Je me fais le porte parole d'un groupe d'actions de la côte ouest de…

Je me fais le porte parole d’un groupe d’actions de la côte ouest de Vias plage.
Depuis les années 1990 la côte Ouest de Vias plage s’est aménagée, edf, forages, voiries privées, fosses septiques.
Le morcellement des terres agricoles de l’époque a permis de vendre a trés bon prix ces terres alors que la crise de la viticulture était présente.

La municipalité a alors autorisé toutes ces installations, voir les a encouragés, elle a même au détriment de la loi signé des avis de non poursuites aux personnes qui laissaient leurs unités d’hébergement a l’année (mobilhomes). Document 1 et 2.

Document 1 : https://www.herault-tribune.com/archive/img_annexe/index.php?Ax_Id=576

Document 2 : https://www.herault-tribune.com/archive/img_annexe/index.php?Ax_Id=575

Aujourd’hui elle renie ses accords, fait appliquer la loi pour infraction au code de l’urbanisme et c’est maintenant quelques dizaines de familles qui ont été convoqués, jugés et condamnés devant les tribunaux, demain quelques centaines. Les dossiers pleuvent chaque jour.

Allons nous rester les bras croisés, attendre les sanctions alors que les responsabilités sont partagés? Certainement pas, nous allons faire feu de tout bois, dans le strict respect de la légalité bien sur.

Nous pilotons notre mouvement sur deux axes:

1) l’information au travers de panneaux, de réunions, articles de presse, distribution de tracts, pétitions.
2) l’ action ( rendez vous avec les élus, maire, députés, associations de défenses, préparation de manifestations).

Déja les députés, le préfet de région,les ministres de l’intérieur et de l’aménagement du territoire ont été interpellés.
Des questions ont été posés.

Nul doute que Vias sera connu a l’échelon national non pas au travers de ses dépliants touristiques mais au travers de ses démêlés avec ses propriétaires.

A qui la faute?

Il serait temps que chacun assume pleinement ses responsabilités.
Comme le disait un des membres de la côte ouest, nous ne gagnerons pas la guerre (comme les américains l’ont gagné en irak en détruisant tout en 15 j ), mais nous pouvons gagner la guérilla ( l’irak , le second vietnam est en train de gagner sa guérilla).

Un mouvement actif peut renverser une nation.

C’est exactement ce que nous allons faire.
Un matin de février, nous discutions et buvions le café, nous étions 4, le soir, nous étions 7, le lendemain 14 et 8 jours aprés lors d’une réunion nous étions 50.
Un seul objectif: préserver nos investissements ( des centaines de milliers d’euros ont été investis).

Vias, un peu plus que 5000 habitants au dernier recensement. La côté ouest environ 150 familles ( soit 450 habitants). Prés de 9% de la population.

Cela fait réfléchir?

Nous sommes une force économique non négligeable dans la région, surtout qu’en période estivale nous sommes 12000.
Nous payons, taxes foncières, taxes de séjours, taxes sur les fosses septiques, nos factures d’eau, de téléphone, taxes sur les ordures ménagères ne faisons nous pas parti de la vie économique de la commune?

A cela il faut aujourd’hui rajouter les frais de justice.

Faut t’il que nous allions faire nos courses dans les communes avoisinantes puisque nous ne sommes pas reconnus, poursuivis devant les tribunaux par la commune?

Soyez sur que nous sommes déterminés.

NON Mr le maire, soyez persuadé que nous ne baisserons pas les bras, bien au contraire.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.