Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

VIAS - La Stella Maris & Sant Joan de la Mar sauvée des eaux !

La Stella Maris & Sant Joan de la Mar sauvée des eaux ! «…

La Stella Maris & Sant Joan de la Mar sauvée des eaux !

« Vaqui un moment sacrat. Voici un moment sacré.
Marie, mère des chrétiens, sauva le navire qui l’a transporté pour venir au calme des flots de Vias.»

Samedi 04 juin, 18h30 : le ciel de Vias s’assombrit, se fait menaçant. Au loin, les éclairs rugissent, comme pour crier à l’annulation des festivités de la Stella Maris & Sant Joan de la Mar 2016 … Des cordes tombent du ciel, l’orage fait rage. La question se pose : doit-on écouter les éléments et annuler l’événement ? L’annuelle célébration de la Vierge Antique et Miraculeuse de Vias n’aura-t-elle donc pas lieu ? Cette dernière ne l’entend pas ainsi : la manifestation en son honneur se déroulera ! La légende raconte qu’elle sauva des marins partis des côtes de Syrie alors qu’ils étaient pris dans une tempête effroyable, prêts à sombrer à tout moment… Et, une nouvelle fois en cette année 2016, la digne protectrice de Vias protégea sa ville du mauvais temps.

19h30 : la pluie cesse doucement, le ciel se dégage pour laisser place à quelques rayons de soleil venant offrir un splendide arc en ciel reliant terre et mer : la fête peut commencer !
Dès 20h, les plus courageux arrivent sur la plage pour profiter du repas et se délecter des jambons à la broche cuits au feu de bois, préparés par les anciens combattants UNC de Vias, depuis… le début de l’après-midi ! Ou encore se rafraîchir le gosier à la buvette du Tennis Club Viassois. Les agapes finies, chacun prend place. Plusieurs centaines de spectateurs ont fait le déplacement : le spectacle peut commencer !

22h15 : Les lumières se coupent et la voix d’Olivier Cabassut, Adjoint au Maire délégué à la Culture et au Patrimoine, s’élève dans l’obscurité pour conter au public attentif la légende de la Vierge Antique et Miraculeuse de Vias. Les bateaux des Gréements Languedociens, qui la transportent, arrivent au large, les jeux de feu de la Joyeuse Gravité prennent possession des digues, les lanternes thaïlandaises s’élèvent proposant une voûte étoilée,  les artifices montent crescendo avant d’envahir l’horizon et tonner telle la terrible tempête … Le bateau tente de rejoindre le rivage pendant que le son des hautbois, flûtes, percussions et trompes de Saboi s’élèvent au loin. Accompagnés des danses du Théâtre des Origines, les musiciens rejoignent le navire et guident les Médio Evo pour débarquer la Vierge Antique et Miraculeuse sur le sable. Tout le monde est sain et sauf, sorti de la tempête grâce à sa protection !
« Ce soir, nous l’honorons. Et voici que cette nuit, elle fait union amb lo fuoc de la St Joan. Avec le feu de la Saint Jean. Il est venu l’heure de fêter Saint Jean. »

Regroupé en cercle, le nombreux public assiste alors au traditionnel et flamboyant rituel : joueurs et cracheurs de feu, musiques tribales et saisissantes, danses exaltées autour du grand feu de la Saint Jean… avant que les spectateurs rejoignent eux aussi la transe, jusqu’à épuisement du feu ! Les braises encore incandescentes, la coutume reprend ses droits : « C’est ici braves gens, femme, homme, enfant, que votre rituel de passage commence. Il vous faudra sauter le feu. […] Juste avant de sauter ce feu, quand vos pieds fourmilleront d’impatience et que vos jambes tressailliront, de vos entrailles jusqu’à votre gosier, hurlez  << sant joan tot l’an >>  trois fois. Et puis sautez ! »
D’abord hésitants, ils furent finalement nombreux à s’élancer pour conjurer tout le mauvais. Le feu éteint, la plage se vide pour retrouver son calme nocturne…

Dimanche 5 juin, 10h30 : La foule se réunit sur le parvis face à l’Hôtel de Ville. Dans une calèche, la Vierge Antique et Miraculeuse arrive, grande et lumineuse sous un soleil radieux : la procession va débuter ! La calèche en tête, le cortège s’organise : Jordan Dartier, Maire, aux côtés d’élus, suivi de l’emblème Viassois, le Poulain de Vias, et Saboi dont la musique imprègne une nouvelle fois les ruelles de la Ville. Les Festa Fabo et la Confrérie des Croisées étaient également de la fête.

La déambulation arpente les rues de Vias, rassemblant au fur et à mesure de nombreux spectateurs prenant part au défilé … jusqu’à la place de l’Eglise Saint Jean Baptiste. Là, le Poulain de Vias mène la danse et offre, en hommage à la Vierge, l’une de ses plus belles prestations. Vint le tour des Festa Fabo de présenter leurs traditionnelles danses folkloriques occitanes. Puis, changement d’époque pour se plonger au cœur du Moyen-Âge : Jordan Dartier, Maire, et Olivier Cabassut, Adjoint au Maire délégué à la Culture et au Patrimoine, appelés au centre de la foule sont officiellement nommés « chevalier » ; avant de laisser place à des combats menés par l’Ordre des Templiers.

Les spectaculaires offrandes en l’honneur de la Vierge Antique et Miraculeuse de Vias terminées, le Père Robert Martin procède à sa bénédiction, non sans rappeler « l’importance de la conservation des traditions à travers des événements réunissant toutes les générations ».
Les imposantes portes de l’église s’ouvrent laissant entrer la Vierge qui peut reprendre sa place. Un émouvant office vient clôre ces deux jours de festivités.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.