Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

VIAS - Lettre ouverte au maire de VIAS par Josiane BUCHACA

Cette rubrique Libre Expression est la vôtre.  N'hésitez pas à apporter vos contributions. Une seule obligation vos articles doivent êtres signés, argumentés et doivent concerner le territoire Ouest Héraultais. Vous pouvez réagir en bas d'article ou écrire aux participants en cliquant sur leur nom. VIAS – Lettre ouverte au maire de VIAS par Josiane BUCHACA Monsieur Le […]

LIBRE EXPRESSION(1)

Cette rubrique Libre Expression est la vôtre.  N'hésitez pas à apporter vos contributions.

Une seule obligation vos articles doivent êtres signés, argumentés et doivent concerner le territoire Ouest Héraultais.

Vous pouvez réagir en bas d'article ou écrire aux participants en cliquant sur leur nom.


VIAS – Lettre ouverte au maire de VIAS par Josiane BUCHACA

Monsieur Le Maire,                                              

Votre «  tirade », reprise par le journal « Midi-Libre » du 31 Octobre 2014, a le mérite de traduire sans fioritures, dans quel état d’esprit vous tenez les élus d’opposition et les 45% de la population qui a voté pour eux.

Mais la question est ailleurs et d’ailleurs plus gênante. Vous y pratiquez une fois encore votre « sport favori » : « n’écouter que vous-même et par voie de conséquence…ne jamais répondre aux questions même les plus simples, telle « Oui à la rénovation des Halles ! Non à leur fermeture ! » (Parions que grâce à votre refus du débat les pages vont se noircir de nouvelles et nombreuses signatures)

Vous pouvez « botter en touche » et caricaturer la volonté des Viassoises et des Viassois en les égarant dans des considérations hors de propos quant à ce qui les préoccupe pour l’avenir de leurs Halles …chacun(e) sait ou apprendra que c’est votre spécialité dans bien de domaines.

A tous vos « dons », il faut ajouter celui d’ubiquité puisque bien que spectateur depuis la fenêtre du 1er étage de la Mairie ,vous n’avez pas daigné recevoir vous-même  la délégation de 6 personnes désignée par prés d’une centaine de Viassois rassemblés …surprise ! Vous répondez dans la presse à des questions que vous n’avez pas voulu entendre. Le mépris ? Le trac ?….La surcharge de réunions n’a convaincu personne. On a connu des Maires, avant vous, qui savaient le faire même quand ce n’était pas si simple.

Vous ne pouvez nier que vous avez été interrogé par l’opposition lors du Conseil Municipal de Juillet dernier et vous avez alors bâclé et minimisé la question de la fermeture des Halles que vous n’évoquiez que pour des raisons climatiques. Depuis, des rencontres séparées ont confirmé votre intention du moment, et si certains élus de votre équipe extrapolent, c’est à eux qu’il faut s’en prendre.

Il faut dire que sur le sujet du «  patrimoine », vous avez parfois une approche approximative. C’est le cas pour la salle de spectacle (qui, qu’on le veuille ou non, fait partie de leur patrimoine) Il n’est que d’interroger certains dans  votre entourage qui pourraient dire avoir été  consultés comme tant d’autres en tant qu’utilisateurs potentiels avant sa réalisation. S’ils vous disent le contraire aujourd’hui : ils mentent.

Mais que vient faire Mme Buchaca dans votre emportement « médiatique », qui comme toute l’opposition « n’aurait pas digéré le résultat des élections municipales ».A l’évidence, question digestion pour vous ça à l’air d’aller. Peu de gens ont votre estomac. Au nom de votre transit intestinal contesteriez-vous la qualité de citoyens Viassois à ceux qui vous déplaisent ?

Monsieur le Maire si vous pensez avoir un « destin » sachez que la seule préoccupation d’une équipe à laquelle je suis honorée d’appartenir, n’a toujours été que l’intérêt général, que de vivre avec et parmi les Viassois ; et que cette richesse-là vaut pour elle tous les projets de « destin ».

Je n’insisterai pas sur le peu de cas que vous faites de la portée démocratique des plus de 800 signataires à ce jour. Leur histoire, leur vécu ne demandent qu’à être entendus. Tout le reste est hors sujet. A ce propos vous me donnez un pouvoir que je n’ai jamais eu et que je ne veux pas avoir .Non je ne sais pas manipuler la conscience de quiconque, car je suis trop attachée en effet à l’action et à la gestion collective, et je suis convaincue  que la « vraie richesse » c’est la population et surtout pas le pouvoir qu’on s’autoriserait sur elle.

Vous avez choisi la voie la plus  détestable, celle de diviser et de jeter l’opprobre sur quelques individus, auraient-ils été ou non, élus, ou même adjoints. Décidemment toujours incorrigible !

Aussi terminerais-je par cette formule qui n’est pas de moi mais que je trouve adaptée : « Certes les têtes chenues n’ont pas toutes les vertus, Mais la jeunesse n’est pas une excuse à la médiocrité »

 Josiane BUCHACA


Les textes édités au sein de la rubrique ” libre expression ” d'Hérault Tribune sont édités sous 
l'entière et pleine responsabilité de l'auteur des textes proposés qui atteste 
qu'il ne viole aucun droit de tiers et la législation applicable en vigueur.


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.