Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

VIAS : « Vers la relocalisation des activités et des biens – Séminaire national de lancement : Le territoire de Vias-Ouest en expérimentation »

VIAS : « Vers la relocalisation des activités et des biens – Séminaire national de lancement :…

VIAS : « Vers la relocalisation des activités et des biens – Séminaire national de lancement : Le territoire de Vias-Ouest en expérimentation »


Courant février, une délégation s’est rendue à l’Institut Océanographique de Paris afin de participer au 1er séminaire national concernant l’expérimentation de la relocalisation des activités et des biens dans le secteur de la Côte Ouest. Cette délégation était composée de M. Nicolas de Maistre, Sous-Préfet de Béziers, Richard Monedero, Maire de Vias, Jean-Louis Joviado, Maire-Adjoint à l’Urbanisme, Gwendoline Chaudoir, Maire de Portiragnes, Denis Millet, Directeur Général Adjoint à l’aménagement durable du territoire de la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée, Sophie Drai, Responsable du Service Environnement de la C.A.H.M., Elise Dulac du CETE L.-R., Bénédicte Guérinel du DREAL L.-R., et Jean-Paul Servet de la DDTM 34.

Suite à l’appel à projets « Expérimentation de la relocalisation des activités et des biens : recomposition spatiale des territoires menacés par les risques littoraux » lancé par le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie auprès des collectivités locales, cinq territoires ont en effet été retenus : Ault sur le littoral Picard, Hyères-les-Palmiers dans la plaine du Ceinturon, les sites de Lacanau, de La Teste-de-Buch et de Labenne sur le littoral Aquitain, Petit-Bourg sur l’île de Basse-Terre en Guadeloupe et donc, en ce qui nous concerne, le secteur de la Côte Ouest.

Cet appel à projets a pour objectif, d’encourager, lorsque nécessaire, la mise en œuvre de démarches pilotes de relocalisation des activités et des biens, dans des territoires menacés par les risques littoraux.

Les atouts qui ont fait que le projet de la Côte Ouest ait été retenu sont :

– l’ambition globale de la démarche, la diversité de ses enjeux et la pertinence de son échelle, qui semblent intégrées dans un projet de territoire ;

– la caractéristique de la démarche portant sur des problématiques foncières dans une recherche d’outils et de moyens notamment en terme de gouvernance et de portage ;

– la singularité de la démarche associant largement la population et les habitants par le biais d’un projet de « charte patrimoniale » marquant la volonté de construire un projet urbain partagé ;

– l’esquisse de restauration et de création d’un véritable paysage sur l’ensemble de la plaine côtière (« la mer verte ») avec une volonté de prise en compte des enjeux environnementaux ;

– le fort engagement des services de l’Etat aux côtés des collectivités face à la situation juridique et sociale sensible.

Ce projet a notamment pour objectif de répondre aux risques de submersion marine et d’inondation, ou encore d’incendie et sanitaires. Rappelons aussi que le littoral est soumis à une très forte érosion se traduisant par la disparition progressive des plages et l’altération du cordon dunaire.

Il s’agit donc d’assurer la sécurité de la population fréquentant ce secteur, mais les enjeux sont également d’ordre économiques, surtout touristiques avec 14 campings représentant 3.350 emplacements, 50 emplois permanents et 196 emplois saisonniers.  Dans ce contexte, une étude de la Communauté d’Agglomération Hérault-Méditerranée ciblée sur Vias-Ouest a identifié le besoin de reconstitution du cordon dunaire fortement affaibli. Elle a proposé les premières hypothèses de repositionnement des enjeux situés en proximité de ce cordon dunaire et a étudié certaines conditions de ce recul, en particulier celles portant sur la maîtrise du foncier.

La démarche proposée, portée conjointement par la C.A.H.M. et les communes de Vias et de Portiragnes, vise à la coproduction du projet de relocalisation des biens et des personnes avec l’ensemble des acteurs concernés. Celle-ci s’appuiera sur la mise en œuvre d’une gouvernance innovante : un audit patrimonial a permis de préciser la position des acteurs. Des séminaires par famille et par thématiques conduiront à une charte signée par tous les acteurs : elle établira les règles applicables pour prendre les décisions au cours du processus de coproduction du projet.

Le caractère ambitieux de ce projet caractérisé par sa complexité, l’obligation de mettre en œuvre une méthodologie d’intervention innovante et l’obligation de développer des solidarités d’action ont également influencé la décision en la faveur de sa mise en application.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.