VILLENEUVE LES BEZIERS - 244 150€ de l'Agglo pour réaménager et embellir Villeneuve-lès-Béziers

 Le président de l'Agglo, Frédéric Lacas, s'est rendu ce vendredi 11 janvier à Villeneuve-…

 

Le président de l'Agglo, Frédéric Lacas, s'est rendu ce vendredi 11 janvier à Villeneuve- lès-Béziers pour parapher, aux côtés du maire de la commune, Jean-Paul Galonnier, une convention actant la participation financière de l'Agglo à hauteur de 244 150€ (HT) pour la requalification du chemin Saint-Michel. Cette signature intervient dans le cadre de la deuxième tranche du Fonds de concours pour l'aménagement et l'équipement des communes (FAEC).

« Avec cette nouvelle convention, nous affichons encore une fois notre volonté d'agir pour le bien-être des habitants et le bien-vivre ensemble, a commenté Frédéric Lacas. Le but de ces FAEC – qui disposent d'une enveloppe de 700 000€ par commune – c'est l'équité, l'égalité et l'embellissement de tous nos villages. Sans oublier l'effet levier que cette aide apporte pour décrocher d’autres subventions. »

Le projet sur le chemin Saint-Michel qui mène à de nouveaux lotissements prévoit la rénovation du patrimoine urbain, de la voirie et du réseau pluvial. La route sera sécurisée et les espaces communs seront réaménagés dans le même temps.

Pour rappel, Villeneuve-lès-Béziers a déjà bénéficié d'une enveloppe de 348 436€ de la part de l'Agglo pour le réaménagement du boulevard Frédéric Mistral.

Objectifs :

➢ Proposer un aménagement global à la fois sécuritaire pour l’ensemble des usagers et en adéquation avec le contexte urbain et paysager ;

➢ Limiter les nuisances pour les riverains ;

➢ Permettre aux personnes en situation de handicap, le franchissement en toute sécurité des voies ouvertes à la circulation ainsi que l’accès au Dojo ;

➢ Assurer la continuité entre plusieurs chaines de déplacement ;

➢ Proposer des solutions globales de stationnement ;

➢ Prendre en considération l’ensemble des réseaux existants ;

➢ Prendre en compte la réfection complète de la voirie sur la zone concernée ;

➢ Ne pas considérer le chemin Saint-Michel comme une déviation ;

➢ L’amélioration de la collecte des déchets.

Lien avec orientations et axes stratégiques du projet de territoire CABM 2015-2025 :

– Favoriser le bien-être des habitants

  Amélioration du cadre de vie

  Accessibilité aux équipements sportifs, parcours sécurisé

  Accessibilité aux abords du canal du midi

– Mettre en œuvre une gestion durable et responsable des déchets

Point de collecte de tri sélectif enterrés

– Se mobiliser face au changement climatique

Renouvellement et enfouissement des réseaux

Mise en œuvre de dispositifs d’éclairage à économie d’énergie

Les critères d'éligibilité sollicités

Thème 1 : Amélioration de la qualité architecturale, urbaine, paysagère

Harmonisation des espaces, des entrées d’habitations

Thème 4 : Pacification de la voirie, organisation du stationnement, modes doux

Chaussée large, création de stationnements notamment PMR, sécurisation des traversées, amélioration de l’accès aux abords du canal du midi

Thème 6 : Renouvellement ou enfouissement des réseaux secs

Thème 7 : Intégration de zone de collecte des déchets

Mise en place d’un point enterré de collecte trois flux

Le Plan de financement

RAPPEL REGLEMENT FAEC : 5% minima de tierces subventions publiques

●Estimatif du coût prévisionnel du projet = 697 600 € HT
● Le projet bénéficie de tierces subventions publiques de 30% soit 209 300 € du conseil départemental de l’Hérault
● Soit un montant subventionnable = 488 300 € HT
Montant FAEC sollicité = 244 150 € HT

Part d'autofinancement communal =  244 150 € HT

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.