Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

VILLENEUVE LES BEZIERS : Cérémonie des vœux à la population par le Maire Jean-Paul Galonnier

   "Les chiffres de population officielle viennent de rappeler le dynamisme démographique de notre territoire…

 

 

 

“Les chiffres de population officielle viennent de rappeler le dynamisme démographique de notre territoire et que Villeneuve compte désormais 4 341 habitants”.

C'est en ses termes que Jean-Paul Galonnier, maire de la commune de Villeneuve les Béziers a commencé son discours de présentation des vœux à la population entouré de Monsieur le Sous-préfet de Béziers et de nombreux élus de l'agglomération dont M. Fréderic Lacas, Président de l’agglomération Béziers Méditerranée.

“Je salue la présence parmi nous des nombreux représentants des associations villeneuvoises qui contribuent à l’animation de la commune et au bien vivre ensemble”

Ce fut l’occasion également pour cet élu expérimenté de revenir sur ses engagements d’investissements:  

En matière de sécurité (la refonte et l’extension du système de vidéoprotection est en voie d’achèvement), 

Pour le cadre de vie (travaux de requalification du boulevard Mistral,la réfection de chemin de Saint-Michel, réfection totale, de nouveaux stationnements et une voie de déplacement doux), 

En matière de logement social (différents projets de construction en cours)

– L’emploi (accueil et l’installation de nouvelles entreprises sur l’ensemble des zones d’activités)

– Sur le volet environnemental (gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations, entretien des espaces verts dans le respect de la charte zérophyto)

– Sur l’aspect social (travail accompli par le CCAS de la commune et particulièrement celui des aides à domicile et du personnel de l’EHPAD)

en terminant sur les finances communales et l'application dés cette année d'une baisse du taux de taxe d’habitation au bénéfice de tous

Un projet structurant pour 2018

“Si nous parvenons à convaincre nos multiples partenaires, la mise en place d’une passerelle sur le canal du midi serait dans la continuité” s'exprimait le 1er magistrat.

Pour l'élu, il s’agit d’un élément essentiel pour que “les habitants villeneuvois mais aussi nos amis touristes puissent traverser le seul point de passage en toute sécurité, à pied, en vélo, en poussette ou en fauteuil pour nos amis dont la mobilité est réduite“.

Le projet s’inscrit dans un plan plus vaste relatif à l’entrée de ville, aux abords du canal pour Villeneuve et de manière plus large dans le projet de territoire de l’agglomération qui travaille à l’accueil d’un parc d’attractions sur le biterrois.

Cette cérémonie de vœux a été précédée par une magnifique démonstration de gym du club de l'AS Béziers et s’est poursuivie autour d'un buffet convivial.

 


Retrouvez les photos de l'évènement sur notre page facebook !


 

Retrouvez ci dessous l'intégralité du discours de Jean-Paul Galonnier, Maire de Villeneuve-lès-Béziers

 

” Monsieur le Sous-préfet,
Mesdames et Messieurs les parlementaires,
Mesdames et Messieurs les conseillers régionaux et départementaux, Monsieur le Président de l’agglo,
Mesdames et Messieurs les Maires,
Mesdames et Messieurs les élus municipaux et communautaires,
Mesdames et Messieurs les représentants des autorités civiles, militaires et religieuses

Mesdames, Messieurs, Chers villeneuvois,

C’est avec plaisir que l’ensemble des membres du conseil municipal, de la majorité municipale comme de l’opposition, vous accueillent ici pour ce traditionnel moment de partage à l’occasion de la nouvelle année.

J’en profite pour saluer la présence parmi nous des nombreux représentants des associations villeneuvoises qui contribuent à l’animation de la commune et au bien vivre ensemble.

Avant de débuter, alors que les chiffres de population officielle viennent de rappeler le dynamisme démographique de notre territoire et que Villeneuve compte désormais 4 341 habitants, je vous propose d’avoir une pensée pour les villeneuvoises et villeneuvois disparus au cours de l’année écoulée.

Pour notre pays, l’année politique 2017 fut riche de surprises.

Nous avons connu plusieurs tours de scrutins nationaux et rien ne s’est vraiment déroulé comme prévu. Que ce soit à la présidentielle ou aux législatives, nombreux sont ceux que l’on donnait, ou qui se donnaient gagnants mais qui in fine ne sont pas à l’arrivée. Sans doute, cette leçon de l’histoire mériterait-elle d’être gardée en mémoire pour de prochains scrutins.

Notre jeune Président de la République veut réformer et aller vite… Les élus locaux attendent, eux, des décisions en conformité avec les annonces. Les élus locaux ne veulent plus que les collectivités locales servent de variables d’ajustement. Les élus locaux veulent de la stabilité juridique et budgétaire loin des annonces télévisées des uns et des autres, peu souvent concrétisées.

Chaque élu a en tête des exemples qui ont impacté son territoire.

Le redressement des comptes publics : décision de ponctionner la dotation globale de fonctionnement des collectivités. Belle décision qui fera passer la DGF de Villeneuve de 382 000 euros en 2013 à 75 000 euros en 2017. Pour autant, comment vont les comptes de la Nation ?

La sécurité des écoles : l’annonce de création d’un fonds pour sécuriser les écoles… les travaux peuvent être réalisés… les fonds arriveront… c’était en octobre 2016…

En matière de sécurité toujours, grande priorité des gouvernements successifs, on pourrait évoquer la vidéoprotection… J’épargnerai Monsieur le sous-préfet puisque le dossier de la commune est en instruction au ministère de l’intérieur depuis février 2016… bientôt deux ans.

Evidemment, il est un sujet qui nous préoccupe tout particulièrement et sur lequel nous sommes attentifs à chaque élément, c’est la ligne TGV… l’arlésienne. Projet virtuel d’un Etat inconséquent qui pourrait prêter à rire s’il ne pénalisait pas toute une population, tout un territoire depuis des décennies.

Nous ne souhaitons pas créer une situation similaire à l’aéroport de Notre- Dame-des-Landes…

Alors j’entends bien les assurances des uns et des autres… je renouvelle donc publiquement la demande d’un soutien clair et efficace, de l’ensemble des parties prenantes, à la réalisation de la ligne. Et ce, indépendamment des travaux impératifs du pôle d’échanges multimodal à la gare de Béziers centre.

Ce sont deux sujets distincts et ces deux sujets doivent être traités.

Tandis que quelques-uns se complaisent dans le déni ou l’opposition stérile, force est de constater que nous avons poursuivi nos engagements d’investissements.

En matière de sécurité, la refonte et l’extension du système de vidéoprotection est en voie d’achèvement. Au cours des derniers mois, un centre de supervision (CSU) a été créé dans les locaux qu’occupe le service de Police Municipale depuis l’an dernier sur la Place Gabriel Péri. A ce jour, 13 caméras sont d’ores et déjà reliées au nouveau CSU. 15 autres caméras le seront dans les toutes prochaines semaines au fur et à mesure des travaux de déploiement.

Le maillage de la commune s’en trouve donc renforcé assurant ainsi une plus grande efficacité. L’extension du dispositif s’accompagnera parallèlement de la mise en œuvre de la vidéo-verbalisation. Une information spécifique sera faite le moment venu.

La commune entend répondre ainsi aux besoins de sécurité exprimés par la population villeneuvoise et lutter dans le même temps contre les incivilités routières.

Le coût de cette opération porte sur 248 000 euros en fonds propres.

Pour notre cadre de vie, les travaux de requalification du boulevard Mistral ont débuté en novembre dernier. Ils étaient attendus de longue date. Ils se poursuivront jusqu’en avril prochain. D’un coût global avoisinant le million d’euros, cette opération a été aidée, et je tiens à la souligner, par la communauté d’agglomération Béziers Méditerranée à hauteur de 379000 euros, j’en remercie son Président, et par le conseil départemental de l’Hérault à hauteur de 50 000 euros. Le représentant du Président Mesquida, présent parmi nous, s’en fera l’écho auprès de ce dernier.

Ces travaux, qui achèvent la réfection du boulevard extérieur du village seront complétés, fin 2018, par la réfection de chemin de Saint-Michel, pour la portion qui relie les deux départementales. Nous travaillons là sur une réfection totale, de nouveaux stationnements et une voie de déplacement doux.

Parallèlement, nous poursuivons les concertations dans chaque quartier pour des plans de stationnements plus opérationnels et respectueux des règles du code la route.

Enfin, dans la continuité, si nous parvenons à convaincre nos multiples partenaires, la mise en place d’une passerelle sur le canal du midi. Vieux sujet, objet de fortes réticences de l’ensemble des parties en présence….

Nous cherchons à convaincre car il s’agit d’un élément essentiel pour que les villeneuvois mais aussi nos amis touristes puissent traverser le seul point de passage en toute sécurité, à pied, en vélo, en poussette ou en fauteuil pour nos amis dont la mobilité est réduite. Alors, nous portons un projet que l’on peut qualifier d’intérêt général à même de répondre à ces besoins tout en préservant, je dirai même en embellissant, le site du canal du midi qui à cet endroit, il faut le souligner, n’est pas reluisant.

Ce projet s’inscrit évidemment dans un plan plus vaste relatif à l’entrée de ville, aux abords du canal pour Villeneuve et de manière plus large dans le projet de territoire de l’agglomération qui travaille à l’accueil d’un parc d’attractions sur le biterrois.

En matière de logement social, vous le savez, la commune de Villeneuve-lès- Béziers ne remplit pas ses obligations.

Elle a donc fait l’objet d’un constat de carence du Préfet de l’Hérault le 5 décembre 2014, pour la période triennale 2015/2016/2017, perdant son droit de préemption et l’assujettissant, en plus du prélèvement réglementaire lié au manque de logements sociaux, à une majoration supplémentaire. Le coût global pour la commune a donc été de 635 352 euros.

Prenant acte du travail réalisé par la commune, dans le cadre d’un contrat de mixité sociale non encore signé, avec les différents partenaires du logement, le Préfet vient de lever la mesure de carence par arrêté du 13 décembre 2017.

Cette décision s’appuie sur les différents projets de construction en cours :

  • –  14 logements sur la rue de l’Alizé

  • –  31 logements sur l’ancien chemin de Pézenas

  • –  81 logements à l’angle des rues du romarin et Henri Saurel

  • –  62 logements à l’angle du chemin de Saint-Michel et de l’avenue

    Bérégovoy

    Ces premiers projets doivent trouver leur concrétisation rapidement pour permettre à la commune de remplir au plus tôt l’ensemble de ses obligations, à savoir disposer d’au moins 491 logements sociaux alors qu’elle n’en compte que 59 au 1er janvier 2017.

    En prévision de l’accueil de ces futurs villeneuvois, la commune a d’ores et déjà prévu de classes d’école supplémentaires, un nouveau restaurant scolaire et un préau. Les dossiers de subvention sont en cours d’instruction.

    Rappelons que la commune accueille aujourd’hui 352 élèves et consacre au domaine scolaire un budget total de fonctionnement de 711 476 euros, soit 2 021 euros par élève. J’en profite d’ailleurs pour saluer l’important travail réalisé par nos enfants sur le devoir de mémoire en collaboration avec l’association des anciens combattants.

Comme le logement, l’emploi est également une préoccupation des villeneuvois. En lien permanent avec les services de la communauté d’agglomération, nous oeuvrons à l’accueil et l’installation de nouvelles entreprises sur l’ensemble des zones d’activités. Malgré les recours encore pendants, et j’en sais quelque chose pour être allé personnellement défendre au nom du territoire le dossier initial devant la commission nationale de l’aménagement commercial, la société Décathlon a signé l’acquisition des terrains et les travaux, qui viennent de débuter, doivent s’achever fin 2018.

Parallèlement, la société Leroy Merlin maintient son projet et doit déposer prochainement son nouveau permis de construire.

La commune sera ainsi une voisine immédiate depuis l’achat en juillet 2017 des anciens locaux d’Intersport, au sein desquels le nouveau centre technique municipal va être installé. Il s’agit là encore de l’un de nos engagements et nous le tenons.

Sur le volet environnemental, l’agglomération Béziers Méditerranée a pris le 1er janvier dernier la compétence liée à la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations, GEMAPI pour les connaisseurs. Sujet complexe et sensible pour notre territoire.

En ce qui concerne Villeneuve, une large étude lancée par l’ancien syndicat mixte Béziers-la-Mer, dont les résultats sont attendus pour le second trimestre 2018, doit permettre de définir précisément les travaux qu’il conviendra de réaliser dans les prochaines années pour assurer une meilleure protection des populations.

A une échelle plus fine, et j’en parle parce que je sais que c’est une préoccupation, les services municipaux poursuivront le travail ingrat d’entretien des espaces verts dans le respect de la charte zérophyto, ingrat car permanent, ingrat car on ne voit toujours que la parcelle restant à traiter et jamais celle réalisée.

Cet aparté me permet de souligner l’immense travail réalisé par les agents territoriaux qui oeuvent sans relâche, certes avec quelques fois des imperfections, au service public, au service du public.

Service public, si souvent décrié, voire sacrifié !

Enfin, sur l’aspect social, je souhaite souligner le travail accompli par le CCAS de la commune et particulièrement celui des aides à domicile et du personnel de l’EHPAD.

Vous le savez, l’EHPAD «les jardins du canalet» est au cœur de nos préoccupations et fait l’objet d’un suivi particulièrement attentif. Alors que nous esquissions plusieurs pistes d’avenir pour l’établissement, nous savons aujourd’hui que nous ne disposerons pas d’autorisation visant à accroitre sa capacité y compris au travers d’unités spécialisées.

Cela nous permet donc de nous recentrer sur des travaux d’amélioration et de mises aux normes des locaux existants en plus de l’important travail réalisé pour la prise en charge des résidents.

Financièrement, le chemin sera encore long puisque nous n’avons pas pu obtenir de l’ARS Occitanie la dotation annuelle calculée par ses propres services ; dotation qui est devenue la cible à atteindre dans… 5 ans…

Pour que chacun comprenne : l’ARS contrôle et calcule la dotation qui devrait nous être versée. Elle correspond à 700 000 euros par an. Mais l’ARS décide finalement que, chaque année pendant 5 ans, elle donnera un peu pour parvenir, à terme, à cette somme prévue.

On lui donnera dans 5 ans, ce dont il a besoin aujourd’hui… C’est dire l’incongruité du système !

Je ne peux finir mon propos sans évoquer les finances communales… le nerf de la guerre.

Alors que nous avons appliqué cette année une baisse du taux de taxe d’habitation au bénéfice de tous, c’est avec une grande satisfaction que je peux une nouvelle fois remercier les adjoints, les élus, pour le sérieux de la gestion des deniers publics qui permettra, cette année encore, au titre de l’exercice budgétaire 2017, de disposer d’un excédent. Et ce, en dépit des contraintes qui pèsent toujours plus sur les communes et des nombreux investissements engagés cette année.

Les économies de fonctionnement sont constantes et réelles. Un chiffre l’illustre, la baisse de moitié des consommations d’eau en 2017 pour les besoins municipaux.

La modernisation de notre administration communale n’y est pas étrangère non plus, je le sais.

Les chiffres complets seront dévoilés lors du conseil municipal de février prochain, quelques jours plus tôt aux membres de la commission des finances dont je salue le travail. La section de fonctionnement dégagera cette année encore un excédent de plusieurs centaines de milliers d’euros qui serviront à poursuivre la réalisation des engagements sur lesquels nous avons été élus.

Le vote du budget se tiendra en mars reprendra de manière détaillée l’ensemble des projets que je viens d’évoquer.

Je me suis engagé sur un timing, il me faut donc conclure pour nous permettre de poursuivre nos échanges autour du buffet.

Alors, au nom de l’ensemble des conseillers municipaux, je vous adresse, Mesdames, Messieurs, chers villeneuvois, tous nos vœux de bonne et heureuse année 2018 “

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.