Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Zoom sur l'univers éclectique de Sidonie Broc

Reportage

Echange avec la pétillante Sidonie Broc qui nous plonge dans son univers éclectique. Passionnée de brocante, on retrouve dans ses sélections son goût pour les décors, mises en scène et bibelots en tous genres. J’aime l’atmosphère qui se dégage de son compte Instagram et comme elle est de Montpellier j'ai voulu en savoir plus !

En quelques mots, parle nous un peu de toi…

Je suis un caméléon à plusieurs vies dont l’amour des ambiances et décors est le fil conducteur. Enfant, je passe souvent mes mercredis et mes vacances dans l’atelier derrière la boutique d’antiquités de ma grand-mère, et de mes tantes, à Paris, Cavaillon puis l’Isle sur la Sorgue. Toutes ces années, j’observe et j’apprends, les gestes, les matières, les textures, les outils, l’amour des objets, l’esthétique, l’histoire des savoir-faire anciens, la patience… c’est mon terreau.Après des études d’art plastique, je fais mes premiers pas dans la mode, l’événementiel et la décoration d’intérieur ou je crée des accessoires et des décors. Mon chemin m’amènera en bureau de style comme designer maison, puis créatrice de luminaire et mobilier en carton, puis en textile.

Dénicher, sauver, restaurer, bichonner, réparer tous ces objets qui nous font du bien, et qui ont vécu de belles histoires pour ensuite les transmettre, les partager, et permettre d’en écrire de nouvelles.

Je reprendrai… le temps de faire pousser un enfant, mes pinceaux, crayons et ordi pour une aventure plus graphique et à domicile. Tout en continuant à chiner, réparer restaurer objets et mobilier pour moi et mes proches. Aujourd’hui j’enseigne à temps partiel, le dessin, la couleur, le volume en école et en individuel. C’est là que cherchant à développer une seconde activité parallèle, ça s’est imposé à moi comme une évidence. Renouer avec mes racines, me lancer dans l’aventure brocante c’est la synthèse de mon cheminement. Mettre à profit mes savoir-faire en m’inscrivant dans une démarche de transmission, être en cohérence avec une démarche de valorisation, d’anti-gaspi. Dénicher, sauver, restaurer, bichonner, réparer tous ces objets qui nous font du bien, et qui ont vécu de belles histoires pour ensuite les transmettre, les partager, et permettre d’en écrire de nouvelles.

Photo 1 Sidonie Broc

Quand as-tu lancé Sidonie Broc et pourquoi ? 
J’ai commencé un peu par nécessité. C’était en janvier 2020, la maison de famille a été vendue et il a fallu la vider de ses trésors. A cette occasion, j’ai rencontré des antiquaires et brocanteurs de mon entourage et lors de nos discussions il est apparu comme une évidence que j’avais tout en main pour tenter l’aventure par moi-même. Malgré le timing Covid qui a totalement perturbé mon élan, je m’accroche à ce projet qui me tient tant à cœur. C’est grâce à mon amie Charlotte de @Lucky Bastard Brocante qui m’a conseillé, soutenu et épaulé que j’ai un peu défriché les brocantes sur Instagram, et commencer Sidonie-broc. Nous chinons et déballons ensemble dès que possible.

Photo 2 Sidonie Broc

Comment définirais-tu ton univers brocante ?
Je ne suis pas sûre d’avoir encore vraiment un univers défini… Je chine ce que j’aime. Je prône le mélange des styles. C’est peut-être ça mon univers « Mix and Match » en harmonie.
Je chine dans les vides greniers, en ligne, aux puces, chez les particuliers, les vide-maisons. J’ai commencé avec du XIXème héritage de la maison de famille : Tableaux, miroirs, mobilier. J’aime presque toutes les époques de 1900 à 1980. J’adore les petits objets et bibelots en tous genres, les objets religieux, les cadres et miroirs, le luminaire toujours ! Et les figurines animalières ma dernière marotte !

C’est quoi ton « péché mignon » en brocante ?

En ce moment (par ce que ça change souvent!) : les représentations animalières en bibelot, gravures, vaisselle. Les verreries 60’s que j’utilise en accumulation comme bougeoirs détournés. Les broches anciennes. Quels sont tes projets à venir ? Viabiliser ma brocante en parallèle de mes cours. Trouver un lieu plus adapté au deux activités type grange atelier en m’éloignant de la ville et pourquoi pas un point de vente. 

As-tu des personnes ou comptes Insta qui t’inspirent et que tu nous recommanderais  ?

@chez_lucky_bastard_brocante – Ma binôme de brocante un oeil de lynx pour les petites pépites.@lilibroc  – Je trouve son travail raffiné, joyeux et chaleureux. Si j’avais de la place j’aimerais tellement pouvoir en faire autant.@Regal.montpellier – Un lieu convivial avec le mélange des fonctions. Un café atelier brocante! le rêve.Et puis j’aime les ambiances aussi de : @la.brocante.balard @au.grès.de.mes.chines @bbbrocbybettina @stmalo_paris_ailleurs @mobilierthisisvintage 

Si tu étais un objet, tu serais ?

Un grand meuble de métier à tiroir ! Un intemporel, durable, utile, qui se mélange avec tous les styles et les époques. Il apporte du cachet dans n’importe quelle pièces, on l’habille du style que l’on veut. Il évoque l’atelier, le commerce, la maison de famille. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.