POLITIQUE : Quartier Naturiste du Cap d'Agde : Parlons en sans tabou ! par Florence DENESTEBE

 

Quartier Naturiste du Cap d'Agde : Parlons en sans tabou ! par Florence DENESTEBE

Une question orale sera posée à l'occasion du Conseil Municipal du Lundi 20 septembre 2010 à 18 H 30 au Cap d'Agde
Les conseils municipaux sont des débats ouverts au public.
Vous trouverez le contenu ci dessous le contenu de la question orale posée en complément de l'ordre du jour ( visible ici ) : 


Quartier Naturiste du Cap d'Agde : Parlons en sans tabou  !


Monsieur le Maire,

Vous avez choisi d’externaliser ce conseil municipal au Cap d’Agde à l’occasion du quarantième anniversaire de sa création. Il nous faut adhérer à cette initiative, forme d’une reconnaissance de sa pleine intégration dans l’ARCHIPEL de VIE de la Ville d’AGDE.

A l’heure où beaucoup parle d’identité Nationale, je souhaiterai que vous vous prononciez, Monsieur le maire, sur notre identité Municipale.
Quelle est notre image de marque locale la plus connue ? La viticulture ?  La pêche ? Notre Patrimoine ? Nos plages ?  Notre histoire ? Ou celle de la Capitale mondiale du libertinage que les médias ne se privent pas de mettre en exergue ?

Ne vous est-il pas arrivé de ne voir, à Paris, dans les yeux de vos interlocuteurs, qu’un regard amusé évoquant nos orientations sexuelles à défaut de nous identifier comme une station avant tout estivale et familiale ?

Il est temps Monsieur le maire de ne plus se voiler la face et d’évoquer ce problème d’image qui ne représente qu’une part mineure de l’attractivité de notre commune.

Ma question porte essentiellement sur l’image que nous devons offrir …. Sur celle qui est effectivement donnée à l’heure actuelle …Et sur la méthode que nous pourrions mettre en œuvre pour essayer de ne plus être identifié demain comme un DISNEYLAND du sexe.

Dès les premiers rayons de soleil, un quartier du Cap d'Agde devient la capitale Européenne du libertinage. Une clientèle alliant voyeurisme et exhibitionnisme se mélange, si j’ose dire,  à la clientèle habituelle et familiale des naturistes traditionnels. C’est un fait de société dont ni vous ni moi ne sommes responsables.

Cette activité sur laquelle je ne porte pas de jugement de valeur, était, jusqu’à la fin des années 80 une activité parallèle. Les dissensions entre naturistes "puritains" et naturistes « libertins » existent depuis la création du secteur naturiste de la commune.

Cependant, depuis quelques années, l’inversion de la tendance rend presque minoritaire les naturistes traditionnels, tout du moins, en ce qui concerne l’image reflétée  par les médias.

La cohabitation est devenue souvent difficile au point que l’immobilier naturiste est aujourd’hui remplacé par un immobilier revendiquant une clientèle exclusivement libertine.

Rien de cela ne me choquerait Monsieur le maire, si, dans cette enceinte, nous n’étions redevables vis-à-vis des électeurs, de la gestion de notre avenir et de notre identité locale.

Car si Agde doit revendiquer comme un atout l’existence d’un quartier naturiste en son sein, il ne doit pas accepter que son image soit aujourd’hui essentiellement et exclusivement associée aux pratiques sexuelles libertines et parfois à ses dérives.

Notre pays est un pays de tolérance, et, pas plus que vous je ne condamnerai le droit à chacun d’entre nous, exhibitionniste ou libertin, de pratiquer librement l’activité de son choix dans le respect de celle de son prochain.
Les dérives sont par contre à condamner, et à condamner fermement ! Si le libertinage, l’exhibitionnisme et l’échangisme à;l'intérieur d'établissements clos ne me choque pas, je suis par contre consternée qu’une partie du domaine public maritime de notre pays agathois soit aujourd’hui plus connue internationalement que le Fort BRESCOU, la Plage Richelieu ou la Grande Conque.
La plage publique  de ce quartier agathois appelée « La baie des cochons  » est devenue pour une clientèle spécialisée aussi célèbre que ne le sont PATAYA, PATPONG ou le BOIS DE BOULOGNE pour la prostitution.

Et là, Monsieur le maire, vous devez intervenir ! Vous devez.... Nous devons être responsables ! Car au delà d’un lieu public, fusse t-il naturiste , c’est l’image même de notre Ville, de notre station qui est en jeu. Il faut un acte fort et une condamnation ferme de ce type de promotion bestiale qui donne du Cap d’Agde l’image d’une foire aux bestiaux … pardon … aux cochons.

Nous avons refusé dans les années 80 l’implantation d’un VERNELAND  ludique et attractif aux portes du Cap d’Agde. Ne sommes nous pas en train de laisser s’implanter un LAS VEGAS  lubrique au sein même de notre commune ?

Le Cap d’Agde, dans tous ses quartiers, doit garder l’image d’une station familiale ou les enfants sont les bienvenus.

A moyen terme, une image trop sexuelle de notre destination pourrait détourner une partie de notre clientèle qui serait compensée par une explosion de la clientèle libertine au-delà même de notre seul quartier naturiste. Si nous ne réagissons pas assez tôt, ce scénario pourrait bien devenir une réalité.

Si c’est l’option que vous avez choisi … Il n’ y a rien à faire !

Dans le cas contraire, et je m'associe à cette démarche, qu’envisagez vous de faire Monsieur le maire pour  enrayer cette dérive médiatique qui « dénaturera », si j’ose dire,  à terme, l’authenticité de notre identité Agathoise.

Florence DENESTEBE
Conseillère Municipale non inscrite à un groupe - Agde


N'hésitez pas à demander à vos conseillers municipaux des précisions sur les détails des délibérations à l'ordre du jour de ce conseil, notamment la note de synthèse.
A titre personnel, élue indépendante dans la minorité municipale,  je me tiens à la disposition de chaque administré, sans aucune considération d'appartenance politique, pour présenter les dossiers proposés à notre analyse avant le conseil municipal dans la plus grande transparence afin que vous puissiez me faire part de vos questions ou de vos inquiétudes.

Florence DENESTEBE - Conseillère Municipale de la Ville d'Agde

Contact : florence.denestebe@laposte.net

Tel : 06 16 10 73 03





 


Retour    Imprimer

 

MARSEILLAN - ACTU
DEPARTEMENT DE L'HERAULT
JF TERRASSEMENT
RTL 2
CASINO - PERMANENT
SICTOM
HYPER U
ATOL - OPTICIEN
WHY NOT
CAP D'AGDE - SALON NAUTIQUE 2017
SODEAL - CENTRE NAUTIQUE
CAP - D'AGDE  L'OASIS DE MARIE
AGGLO BEZIERS - INSCRIPTION CONSERVATOIRE
MERCURE
BALNEOCAP - PERMANENT
AGGLO CAHM - Très or
CAHM - ALLO COPRO
OT - COLLECTIONNEUR
VIATERRA - PERMANENT
CAP D'AGDE - BORA SEPTEMBRE
CAP D'AGDE - TENNIS PADEL CIT
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
VILLE DE PORTIRAGNES
ORA MARITIMA
ORPI
AGDE - DISTRI CLUB MEDICAL
TAXI LIMOUSINE
Hérault Tribune
 Envoyer par E-mail 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE