Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

3° CONSEIL AVANT VACANCE ! - Conseil municipal du 26 juin 2013

3ème conseil avant vacance (du pouvoir) (Ville d'Agde – compte rendu du conseil municipal du 26 juin) A 18 heures, tout baigne La représentation de l'opposition étant réduite à 3 membres (A-M Garrigues, N. Dubois et H. Grimal), le conseil se déroule à la vitesse du TGV qu'on ne verra pas chez nous avant l'an […]

3ème conseil avant vacance (du pouvoir)

(Ville d'Agde – compte rendu du conseil municipal du 26 juin)

A 18 heures, tout baigne

La représentation de l'opposition étant réduite à 3 membres (A-M Garrigues, N. Dubois et H. Grimal), le conseil se déroule à la vitesse du TGV qu'on ne verra pas chez nous avant l'an 40.
On est très vite passé sur le contrat tripartite ville-CCAS- Département qui voit confier la gestion du fonds d'aide aux jeunes (FAJ) à la commune.

Même chose pour la convention de coopération ville-agglo-voies navigables de France autour du Canal du Midi . Il ne s'agit pas moins, selon monsieur le maire, que de « créer un port de plaisance au niveau de l'écluse ronde, sécuriser l'accès, supprimer le passage à niveau et aménager le site de la Méditerranéenne… ». (Faudrait pas trop rêver quand même)

Entre temps, G. D'Ettore, malgré une ambiance très décontractée, n'a pu s'empêcher de remercier « les 10 généreux propriétaires du chemin des trières » qui ont fait cadeau de 3 à 97 m2 à la ville pour mieux dénoncer celui qui n'a pas fait de cadeau (on y reviendra) et stigmatiser ceux à qui « la rénovation d'église ne fait pas toujours plaisir » (Il doit viser les dangereux bolcheviks qui courent nos rues le couteau entre les dents).

A18h15, entrée en scène du gros vilain

On en est déjà à la 30ème question et S. Frey étale complaisamment le compte rendu de son activité à la tête de la SODEAL : 3,1 millions d'investissements et 42 400 euros de bénéfice « J'oserai dire que ce résultat est bon » (Si c'est lui qui le dit…)

Ce n'est pas l'avis de H. Grimal qui dénonce « un des bénéfices les plus bas de cette société » et qui s'inquiète d'un redressement URSSAF de 180 000 euros. Par ailleurs S. Frey n'a pas évoqué le cas du camping de Baldy désormais géré hors délégation de service public par la SODEAL. Or, le résultat pour la seule DSP serait de + 200 000 euros ; pour finir à 42 000 euros de bénéfice, il y aurait donc une incidence négative de 160 000 euros pour la gestion de ce camping.

H. Couquet qui vient d'arriver demande à intervenir.

Le maire l'apostrophe : « Merci d'être arrivé juste après la question des Trières » (NDLR / Pour ceux qui ne l'auraient pas compris, c'est donc Couquet qui était visé plus haut). Réponse de l'intéressé : « Vous avez un problème avec les Trières ?… Les questions d'ordre privé ne se règlent pas en conseil. »

Il poursuit en citant trois chiffres : résultat des ports en baisse de 6 % par rapport au prévisionnel, endettement de + 75 % en un an et déficit de 166 000 euros du camping de Baldy pour 6 mois d'exercice. Il ajoute : « La SODEAL n'a rien à faire dans un investissement privé que la SODEAL assume avec les biens publics…Le seul alibi était l'hébergement de saisonniers, or il n'y en a pas. »

Agde 2037, les visionnaires

Et voilà nos deux compères majoritaires qui sortent l'artillerie lourde ou plutôt leurs gros sabots

Le maire : « A part le collègue Grimal, pas d'autres interventions ? Qui est au PS ici ?…Couquet a évolué politiquement… »

Frey : « Vous avez l'art de semer la confusion dans un débat que personne ne peut contester…L'Etat emprunte pour payer ses fonctionnaires (NDRL : mais qui donc paye Frey ?), la SODEAL emprunte pour financer l'économie. »

Le summum aurait pu être atteint lorsqu'il déclare qu'il n'a pu s'intéresser aux saisonniers car l'Etat exige des accès handicapés, charge trop onéreuse pour le camping ; mais il a fait mieux en annonçant qu'il était prévu « un déficit sur 5 ans, mais un gain de 2 millions d'euros à l'issue des 20 ans suivants »  (La durée d'exploitation du camping par la SODEAL a été fixée à 25 ans)

Et le maire de renchérir : C'est une bonne affaire « Qui a vu un camping sur Agde perdre de l'argent ? ( Mais de quoi parle-t-on alors?).On vous dit que Baldy va faire des bénéfices. »

On a atteint là le sommet de la compétence comptable : après une vision de la ville en 2020, une prévision financière à 25 ans.

Ils perdent leur temps ici : il faut les coller, un au FMI en remplacement de Lagarde, l'autre à la commission européenne pour suppléer Barroso.

La vision s'arrête là

Le rapport d'inactivité de la SEBLI en charge du Périmètre de Restauration Immobilière du centre villes est réduit à la plus simple expression : un stock de 2053 m2 de surfaces habitables et de 6000 m2 de surfaces commerciales.

Il est prévu la cession de 15 nouveaux logements, la requalification de l'espace Molière et de la rue Ernest Renan (Elle est dans le périmètre la rue Renan?) « après la saison estivale ».

N. Dubois souligne qu'en onze ans, 13 permis de construire ont été délivrés dont 6 ont été suivis de rénovations, les autres n'ayant pas eu de suite. « Aucune acquisition en 2012, 6 immeubles vendus sans rénovation…La SEBLI est la solution de facilité, elle est déjà suffisamment engagée sur Béziers. »

H. Couquet parle de 6 immeubles réhabilités sur 800 visés par le PRI . « Le déficit du PRI est de 4 millions d'euros, la participation de la ville de 4,5…Il existe un stock foncier de 60 locaux non réhabilités ; Il faudrait inventer une nouvelle approche : mettre du tourisme diffus dans le centre ville.. ».

Et monsieur le maire, faute d'argument, de repartir dans ses considérations « philosophiques » :

A Couquet, « Le déficit c'est vous : Vous êtes passé de 80 à 50 personnes dans vos réunions publiques…Monsieur Couquet, si vous êtes entendu, on le verra aux prochaines élections…Il préfère l'avis des socialistes aujourd'hui, monsieur Couquet. »

A N. Dubois : « Vous êtes gonflée comme les blés (sic)…Votre gouvernement fabrique 1000 chômeurs par jour… Votre tête de liste a bien soutenu Hollande, il suit bien le vent, ce n'est pas moi qui le dit, c'est dans le journal » .

Et au public pas nécessairement convaincu : «  Malheureusement la justice est sous les ordres de madame Taubira…On se calme dans l'assistance ! ».

C'était la 35 ème question à l'ordre du jour, les 14 restantes passeront comme lettre à la poste.

Bonnes vacances à tous

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.