37 associations lauréates pour célébrer le centenaire du poète Brassens à Sète

C’est à bord du « Roquerols », le jeudi 4 mars dernier, que les lauréats de l’appel à projets lancé par la ville de Sète ont été dévoilés. Le bateau accueillera, pour l’année, des animations prévues dans le cadre du centenaire de la naissance de Georges Brassens.

L’île singulière a vraiment souhaité mettre à l’honneur son poète, compositeur, interprète, avec une manifestation à l’année lui rendant hommage… tout en gardant un regard historique sur son œuvre. Le fil conducteur sera « la liberté individuelle », un thème cher à cet homme libertaire.

Des lauréats passionnés

 « C’est un grand bonheur, un grand événement. Nous voyons qu’il y a vraiment un réel engouement des Sétois, des associations locales, ainsi que de la mairie, qui a décidé de faire des festivités tout au long de l’année. Il y a des choix très diversifiés ; nous ne voulions pas qu’il n’y ait que de la musique ou que du texte. On voulait que tout le monde se sente concerné par Brassens. Il y a de tout : des fresques, des déambulations avec des lanternes, des sculptures… bref, des animations de toutes sortes. Brassens touchait un public très vaste, donc c’est bien de se retrouver autour de lui, dans cet esprit. Le bateau illustre également l’amour qu’il avait pour les bateaux, pour la mer et pour l’étang de Thau », précise Jeanne Corporon, adjointe au maire en charge du centenaire Brassens.

Sèteroquerols29
Jeanne Corporon, adjointe au maire en charge du centenaire Brassens

Le budget alloué aux nombreuses manifestations qui rythmeront cette année 2021 est d’environ 100 000 €. 37 projets ont été retenus, mais la liste n’est pas exhaustive… D’autres surprises sont attendues.

Projets musicaux, lectures, conférences, expositions, déambulations, navirades au rendez-vous !

Les intervenants missionnés pour les concerts sont : Salsa (3000 €), Barbara chante Brassens (1000 €), Unænime Collective (4000 €), Dante Alighieri Sète (1000 €), Rockin 7 (1500 €), Kouler Maloya (3000 €), Les amis de l’orgue (2500 €), Et zou (630 €), Le Cercle Occitan (1500 €), Harmonie de Sète (3000 €), Jeunesse Musicale de France (1700 €), le Worldwide Festival (3000 €), Jazz à Sète (3000 €), Fiest’A Sète (4000 €), Les amis du conservatoire (4000 €) et Demi Portion (5000 €).

Cap Brassens proposera un atelier d’écriture, un concert, une chasse aux trésors, la procession d’une sirène réalisée par Jean-Louis Borg (5000 €), une rencontre et lecture thématique avec le Club Georges Brassens (1000 €).

Sèteroquerols4

Des expositions seront organisées par la Calamartothèque (3000 €), l’Association Strobo (2000 €) et Voile latine (2000 €). Mais également, L’Astrelier pour un atelier et déambulation (4000 €), un carnaval avec Cie mot pour mot (3000 €), la création d’une fresque avec Histrions  (5670 €), des animations en extérieur avec Pour la rue de Tunis (4500 €), une dictée et des rencontres littéraires avec le Café littéraire (2000 €), Chansons et Toiles pour une exposition, une conférence, et un concert (1000 €), élaboration d’un roman-photo auprès des scolaires avec Cetavoir (4000 €), une chorale avec Académie multi-académique de médiation intergénérationnelle (1000 €).

Amandone proposera l’édition d’un livret de dessins d’enfants, en collaboration avec des scolaires, pour illustrer un album de reprises de chansons (3000 €). Le café citoyen de Sète réalisera un film (1000 €), le K Live sera aussi au rendez-vous pour un concert et la réalisation d’une fresque (6000 €). A noter également, une conférence-lecture avec Filomer (2000 €) et un atelier d’écriture et d’art avec La Fabrikulture  (2000 €).

Une barque sera même construite par Occitarame Sète (2000€), de nombreuses navirades seront organisées en collaboration avec Escale à Sète (3000 €). Un timbre sera également créé par l’Union philatélique sétoise (1000 €).

Selon, François Commeinhes, maire de Sète et président de Sète Agglopôle Méditerranée : « L’ensemble des concitoyens, les acteurs et les opérateurs du monde culturel, artistique et associatif n’aspirent qu’à cela : une liberté retrouvée !  Je crois que justement l’esprit de Georges Brassens est particulièrement attaché à ce type de liberté. Cela va toucher toute la culture dans son plus grand éclectisme. C’est une opportunité de faire découvrir encore davantage le talent de ce grand poète sétois. »

IMG 7928
François Commeinhes, maire de Sète et président de Sète Agglopôle Méditerranée

Roquerols ?

Cet ancien bateau-phare baptisé le « Roquerols » tire son nom du phare de l’étang de Thau où aimait se rendre le célèbre poète pour nager, pêcher et se ressourcer. Long de 56 mètres et mesurant 20 m de haut, le navire de 550 tonnes est doté d’une salle de restaurant, d’un espace bar en terrasse et d’une salle de spectacle.

Vivement le printemps !

Amarré au quai d’Alger depuis le 19 février dernier, le navire va être réaménagé afin d’accueillir le public. En fonction du contexte sanitaire, l’inauguration est prévue au printemps prochain, et proposera des spectacles, des concerts et des expositions.

Un projet réalisé par la ville de Sète, avec le soutien de Port Sud de France, de Sète Agglopôle Méditerranée, de la Région Occitanie et du Crédit Mutuel.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.