Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

A Vias : premier conseil d’administration de l’office de tourisme, sous son nouveau statut juridique

  A Vias: premier conseil d’administration de l’office de tourisme, sous son nouveau statut…

 

A Vias: premier conseil d’administration de l’office de tourisme, sous son nouveau statut juridique


Il s’est tenu le 12 courant, dans les locaux de l’Office de Tourisme (OT). Comme le rappelait Jean Lassausaie, son ex-président, l’OT de Vias a été créé en décembre 1961, conformément à la réglementation qui régit les associations dites ‘’loi 1901’’. C’est-à-dire gérées par des bénévoles dans le seul but d’améliorer le mieux vivre des autochtones et des touristes. Les OT de la région Languedoc-Roussillon sont, pour la plupart, municipaux. Notamment ceux de La Grande Motte, d’Argelès-sur-mer et du Cap d’Agde. Lesquels ont adopté le statut d’EPIC (Etablissement Public à vocation Industrielle et Commerciale). Forme juridique dans laquelle leur Municipalité, majoritaire, en contrôle la gestion. Comme en régie municipale. Par contre, ce statut permet d’assurer une confortable assise financière à la structure. En effet, l’OT perçoit le montant de la taxe de séjour collectée directement par l’EPIC. Lequel peut, en plus, recevoir des subventions et facturer ses services aux professionnels. Fallait-il opter pour cette nature juridique, comme le préconisait Jean Lassausaie ? La Municipalité de Vias, elle, a tranché ! Elle a opté pour la régie dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Dont acte.

Rappel

Le Maire rappelle que par délibération du 22 décembre 2010, le Conseil Municipal (CM) a décidé de créer ladite régie, d’adopter ses statuts et de, nommément, désigner les dix sept membres de son CA. CM au cours duquel le Maire avait proposé onze élus pour former leur collège. Il s’agit de lui-même, et de : MM. Nelly Puig (adjointe), Jean-Louis Joviado (adjoint), Nadine Bontemps (adjointe), Jean-Luc Gergès (adjoint), Magalie Gomez (adjointe), Gisèle Camp (conseillère), Lydia Beltran (conseillère), Corinne Pastant (conseillère), Noëlle Rigal (conseillère), et Gilbert Soria (conseiller). Le Maire avait aussi précisé qu’il avait demandé au groupe d’opposition de désigner leurs candidats, conformément aux règles appliquées au scrutin proportionnel. Et qu’il regrettait qu’aucun n’ait voulu se présenter. Les candidats au collège des représentants de la société civile, ont été proposés au Maire par Jean Lassausaie. Il s’agit de lui-même, ainsi que MM. Andrée Pluchet (ex vice-présidente), David Marchand (ex trésorier-adjoint), Christian Joviado (ex-administrateur), et Eric Laurent (professionnel du tourisme). Quant à Didier Dautel (président des commerçants de Vias), il a été pressenti par la Municipalité. En outre, il avait été décidé, lors dudit CM, de confirmer Régine Anselme comme directrice de l’OT. C’est donc, ès-qualités, qu’elle participait à ce premier CA.

Elections du président et des deux vice-présidents

C’est Madame Pluchet qui officiait, en sa qualité de doyenne de l’assemblée. Après avoir constaté que le quorum était atteint, elle a procédé à l’élection du nouveau président de l’OT. Richard Monédero, seul postulant, a été élu par vote à bulletin secret au scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Il a obtenu 14 voix sur quinze suffrages exprimés, dont un bulletin blanc. Dès lors, à son tour, il a présidé l’assemblée. Après avoir remercié Andrée Pluchet, Richard Monédero rappelait que le changement qui se concrétisait aujourd’hui, représentait la meilleure intégration du service public local du tourisme, dans la politique globale de développement et de dynamisation de la commune. Il affirmait, en outre, l’état d’esprit qui l’animait. Permettre à toute personne intéressée par les activités de l’OT de s’y impliquer. « Il suffit pour cela de se faire connaître à la Directrice de l’OT, ou bien auprès de la Mairie » précisait-il. « Un conseil consultatif sera créé dans les jours qui viennent », devait-il ajouter. Ensuite il appelait les autres questions inscrites à l’ordre du jour. Tout d’abord le vote des deux vice-présidents. Nelly Puig postulait comme représentante des élus et Jean Lassausaie comme représentant des professionnels du tourisme. Tous deux ont été largement élus. Ensuite était inscrit le débat d’Orientation budgétaire. Lequel est obligatoire dans les communes de plus de 3 500 habitants. Il doit être organisé deux mois avant le vote du budget communal. Rappelons qu’il s’agit du Budget Prévisionnel (BP). 

Débat d’orientation budgétaire 2011

Après l’avoir distribué à chaque administrateur, Josseline Boudounet, en charge du service comptable et financier communal, présentait le Budget Primitif (BP) de l’OT. Il s’agit en fait d’un budget d’exploitation (ou de fonctionnement). Le budget d’investissement fera l’objet d’un budget annexé au budget municipal. Le BP présenté s’équilibre sur un montant de 250 771 €uros. Les charges de personnel, y compris celles relatives aux contractuels saisonniers, s’élèvent à un montant de 131 500 €. Les charges à caractère général, c’est-à-dire : eau assainissement, électricité, fournitures diverses, primes d’assurance, cotisations pour formation du personnel à la fédération des OT, annonces et insertions, fêtes et cérémonies, frais de mission (notamment les salons de Stuttgart et Bruxelles), frais d’affranchissement et de télécommunications, présentent un montant de 117 271 €. En outre y sont transcrites quelques charges exceptionnelles et financières (400 €) et 1600 € de dépenses d’ordre, afférentes au renouvellement de matériel informatique.

En contrepartie, les recettes de fonctionnement se répartissent en deux postes. Produits des services, du domaine et des ventes diverses, pour un montant de 8 850 €. Et : dotations, subventions et participations pour un montant de 241 921 €uros.

Conclusion

Il appartenait au nouveau président de conclure ce premier CA. Richard Monedero remerciait les membres de l’assemblée pour leur participation active. Il affirmait la volonté de la Municipalité de continuer les actions en cours, et d’investir dans la qualité des futures réalisations. Le but étant de satisfaire les besoins et les attentes aussi bien des Viassois que des touristes. Sans oublier les handicapés atteints par tout type de déficience, en rappelant effectivement les obligations légales stipulées par la loi du 11 février 2005. Notamment l’élaboration d’un plan de mise en accessibilité de la voirie et l’aménagement de tous les espaces publics.

L’ordre du jour étant épuisé et le prochain CA fixé au 10 février, la séance pouvait être levée. Et elle le fut.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.