Affaire "le Grêlé" : les analyses ADN confirment qu’il s’agissait bien du tueur en série

L’ex-gendarme parisien retrouvé mort mercredi est bien le tueur en série "le Grêlé".

© portrait robot / Police nationale

Ce mercredi 29 septembre, un homme a été découvert mort dans son appartement du Grau-du-Roi. Dans une lettre, François V. avoue être le “Grêlé”, un tueur et violeur en série recherché depuis 35 ans.

Dans son écrit, le “Grêlé” se sentait recherché par la police et aurait évoqué des pulsions passées. Il se serait “repris en main“, affirmant n’avoir rien fait depuis 1997. Les aveux restent assez flous, n’ayant donné ni les noms de victimes ni les circonstances.

Une correspondance d’ADN

Le magistrat instructeur a demandé immédiatement une comparaison ADN. Le parquet de Paris à annoncé dans un communiqué que “la comparaison ADN, avait établi une correspondance entre le profil génétique retrouvé sur plusieurs scènes de crime et celui de l’homme décédé”.

Les crimes du “Grêlé”

“Le Grêlé” est suspecté d’avoir poignardé et violé Cécile Bloch (11 ans) en 1986, Gilles Politi (38 ans), Irmgard Mueller (20 ans) en 1987, Karine Leroy (19 ans) en 1994, et avoir commis six viols entre 1986 et 1994.

Une information judiciaire avait été ouverte pour “viols sur mineurs de 15 ans, assassinats, tentative d’homicides volontaires, vols avec arme, usage de fausse qualité et enlèvement et séquestration sur mineur de 15 ans”.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.