Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - Agde mérite mieux qu’un discours idéologique - Intervention de Gilles D'ETTORE Maire d'Agde

Entre propos diffamatoires et allégations mensongères, un conseiller municipal socialiste Henri Grimal, proche de…

Entre propos diffamatoires et allégations mensongères, un conseiller municipal socialiste Henri Grimal, proche de Fabrice Mur, dont il n’est que le piètre porte parole, a dressé récemment un bilan grotesque de ce que serait mon action d’élu.


Je passe sur ma soi-disant «complaisance envers certains promoteurs immobiliers» accusation qui disqualifie ses auteurs et démontre leur incapacité à s’élever au-dessus de l’injure pour proposer un véritable projet pour Agde.

Je rappelle, par ailleurs, à Monsieur Grimal que sous la municipalité socialo-communiste de Régis Passerieux, mon prédécesseur dont il était proche, la délinquance avait flambé sur Agde, notre station balnéaire étant devenue, comme chacun s’en souvient, la cible des médias nationaux suite aux faits de délinquance gravissimes qui s’y étaient déroulés.

Depuis, le Cap d’Agde est redevenu la destination touristique la plus sûre de France.

Elle est aussi l’une des plus animées comme le démontre, la forte fréquentation touristique dont elle bénéficie depuis le début des vacances de la Toussaint, notamment grâce aux nombreuses manifestations qui, à notre initiative, s’y déroulent actuellement.


Je rappelle aussi à Monsieur Grimal qui, en matière d’amnésie, devrait se préoccuper de ses propres symptômes, que l’aménagement de divers quartiers de la commune avait été prévu par la municipalité antérieure selon des modalités qui s’annonçaient catastrophiques. Je pense en particulier à la bétonisation de l’intégralité de la Prunette, bétonisation qui aurait eu des conséquences dramatiques pour notre environnement et à laquelle je me suis fermement opposé.


Je comprends surtout que Monsieur Grimal, inspiré en cela par son mentor Fabrice Mur, représentant local et docile d’un gouvernement socialiste, qui n’a pas tardé à démontrer son incompétence en entrainant le pays dans un véritable naufrage économique, a un objectif : répondre aux attentes de ses petits amis parisiens pour nous imposer une construction massive de logements sociaux sur Agde.

Que les choses soient bien claires, je ne serai pas le Maire qui laissera faire d’Agde la cité-dortoir du Languedoc Roussillon.


Car c’est bien de cela qu’il s’agit, en créant, comme le souhaitent les socialistes, plus de 2 500 logements sociaux sur notre territoire, ce qui correspondrait à plus de la moitié des logements réalisés dans les 15 prochaines années, c’est l’équilibre et l’identité même de notre cité qui seraient définitivement sacrifiés à des intérêts idéologiques voire électoraux.

En ce qui me concerne, je préfère, comme c’est le cas actuellement avec le réaménagement du Front de Mer au Grau, la réhabilitation des quais du Centre-Port et l’extension du Golf,  réaliser des investissements productifs et créateurs de richesses qui renforcent l’attractivité de notre destination et la qualité de vie des Agathois.


De toute évidence, pour le coup, il y a un monde entre la vision que je me fais de l’avenir d’Agde et celle que partagent Messieurs Mur et Grimal.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.