L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

AGDE - Baisse spectaculaire de la délinquance par Jérome BONNAFOUX

Baisse spectaculaire de la délinquance : le résultat d’un partenariat exemplaire entre la police municipale et la police nationale Le préfet de l’Hérault vient de communiquer officiellement les chiffres de l’année 2019 en matière de délinquance pour notre département. Dans son discours lors du lancement des travaux du poste de police mixte du Cap d’Agde […]

Baisse spectaculaire de la délinquance : le résultat d’un partenariat exemplaire entre la police municipale et la police nationale

Le préfet de l’Hérault vient de communiquer officiellement les chiffres de l’année 2019 en matière de délinquance pour notre département. Dans son discours lors du lancement des travaux du poste de police mixte du Cap d’Agde fin novembre, il avait déjà annoncé des chiffres élogieux pour la lutte contre l’insécurité sur Agde.

Les résultats publiés confirment une baisse générale de 20 % pour les actes de délinquance sur notre commune lors de ces 4 dernières années. Cette baisse est d’ailleurs qualifiée par le Préfet de l’Hérault lui-même de « spectaculaire » au moment où la délinquance augmente sur Montpellier et stagne sur Sète et Béziers.

Ces chiffres officiels ont été cités comme très encourageants par le Directeur départemental de la sécurité publique de l’Hérault qui, dans une interview accordé à Midi-Libre, précise : « les chiffres sont qualifiés de spectaculaires pour Agde, où la délinquance de proximité baisse de 20%. C’est une baisse à deux chiffres sur plusieurs années. Il y a un maillage important et une police municipale qui travaille en complémentarité avec la nationale. »

Ces résultats, qui font figure d’exception sur le département, sont le fruit d’une politique volontariste et intransigeante conduite par Gilles D’Ettore depuis 2001 avec une professionnalisation constante de notre police municipale.

Après avoir été l’une des premières à être armée, et à fonctionner 24h sur 24 et 7 jours sur 7, ces effectifs ont été augmentés pour mener à bien l’ensemble de ses missions.

La police municipale compte désormais 64 policiers et est renforcée durant la saison par 26 agents temporaires de police municipale, soit 90 agents répartie sur 3 postes de police pour quadriller l’ensemble des quartiers de la ville.

Le baromètre annuel de classement des polices municipales de France, publié chaque année par l’intermédiaire d’une enquête de la gazette des communes & du magazine capital, classe d’ailleurs la commune d’Agde 2ème au rang national derrière la commune de Cannes avec un ratio de policiers municipaux de 2.4 pour 1000 habitants, la moyenne nationale étant d’un policier pour 1000 habitants.

Depuis 2014, le département « sécurité » de la ville d’Agde a poursuivi sa professionnalisation en organisant ses équipes autour de 3 pôles principaux :

– Un pôle de tranquillité et de sécurité publique, chargé de la police de proximité au quotidien avec des policiers qui sont sur le terrain 24h/24, 7 jours sur 7 au travers des différentes brigades d’intervention de jour comme de nuit, renforcés par l’équipe cynophile et la brigade motos.

– Un pôle police de l’environnement et de l’urbanisme, chargé de toutes les missions de police de protection des espaces naturels, de la lutte contre les dépôts, des décharges sauvages, des incivilités et surtout des procédures d’infraction au code de l’urbanisme. Composée de 4 gardes champêtres, cette brigade fait office de référence dans le département.

– Un pôle vidéo-protection, avec le centre de superviseur urbain et ses 16 opérateurs agréés qui surveillent la ville avec plus d’une centaine de caméras et assurent le suivi des interventions de la police municipale en étroite collaboration avec la police nationale et les autres acteurs de secours.

Cette complémentarité entre les forces de l’ordre et la police municipale initiée par Gilles D’Ettore, résulte d’une politique volontariste pour faciliter la coordination des différents intervenants dans le domaine de la sécurité et de la tranquillité publique au travers d’une convention de coordination entre le Ministère de l’intérieur, le Préfet de l’Hérault et la ville d’Agde.

Ces résultats sont aussi la reconnaissance du travail et de l’engagement quotidien de nos policiers qui oeuvrent toute l’année pour veiller et protéger la population avec courage et détermination en ne cédant jamais ni aux provocations et aux intimidations.

Depuis 3 ans, la ville a souhaité également investir dans l’intelligence numérique artificielle qui permet aux policiers de disposer du suivi en temps réel et de la géolocalisation des actes de délinquance au quotidien, au travers d’un puissant logiciel numérique, ce qui permet de réajuster en permanence l’organisation des patrouilles quotidiennes pour une meilleure efficacité.

La construction en cours du poste de police mixte du Cap d’Agde, avec la mutualisation des policiers nationaux et municipaux dans les mêmes locaux, permettra un partage en temps réel des informations et une parfaite coordination des forces de l’ordre en instaurant un véritable continuum de sécurité. Ces locaux hébergeront également le nouveau centre de vidéo-protection qui va permettre de doubler le nombre caméras et d’optimiser la couverture de chacun de nos quartiers.

Le poste mixte d’Agde, va être repositionné stratégiquement au coeur du centre historique, dans la partie haute de la rue Jean Roger à proximité de la promenade pour des interventions rapides des patrouilles dans le cadre de la politique de sécurité au quotidien, et afin d’assurer un meilleur accueil du public.

Agde sera ainsi la seule ville du département à disposer de deux postes de police mixte pour optimiser encore d’avantage la complémentarité entre notre police municipale et la police nationale au service de la sécurité et de la qualité de vie des agathois.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.