Agde : des gens du voyage impliqués dans le lynchage mortel d'un jeune homme le 10 octobre dernier

On en sait un peu plus sur la bagarre générale qui a conduit au lynchage d'un jeune homme de 24 ans, lardé de coups de couteau dans la nuit du 9 au 10 octobre derniers.

Une bagarre sanglante

Dans la nuit du samedi 9 au dimanche 10 octobre 2021, peu après minuit, une bagarre avait éclaté entre deux groupes d’individus dans une ruelle située entre la rue de l’Amour et la rue Jean-Roger, à Agde. La police municipale puis le commissariat de police d’Agde s’étaient rendus sur les lieux pour tenter de séparer la quinzaine d’individus impliqués. Ces derniers, alcoolisés ou drogués, avaient pris à partie les forces de l’ordre, leur lançant des objets.

Un déchaînement de violence mortel

Une fois la foule dissipée, les policiers avaient découvert un jeune homme “gisant au sol, saignant abondamment et présentant de multiples plaies sur plusieurs parties du corps, ainsi qu’un traumatisme facial”, rappelle le procureur de la République près le tribunal judiciaire de Béziers, Raphaël Balland. Pris en charge par les pompiers, le jeune homme était décédé sur les lieux vers 2h30.

meutre coups de couteaux agde
© Hérault Tribune

Après s’être rendue sur place, une substitute du parquet de Béziers avait saisi la direction territoriale de la police judiciaire de Montpellier pour procéder aux investigations techniques et scientifiques.

meurtre agde
© Hérault Tribune

L’autopsie effectuée par les médecins légistes de l’institut médico-légal de Montpellier le 11 octobre 2021 a déterminé que “la victime [a] perdu la vie en raison de multiples plaies par arme blanche dont certaines [ont] atteint des organes vitaux”, indique le procureur de la République, Raphaël Balland. Le parquet a ordonné d’autres examens médicaux légaux en complément de l’autopsie.

Que sait-on sur la victime et sur les circonstances ?

Selon le parquet de Béziers, la victime était âgée de 24 ans. Originaire de Toulon, elle résidait depuis peu à Agde après avoir vécu à Sète. “En l’état, le mobile du crime n’est pas encore établi. Des premiers éléments recueillis, il semblerait qu’une altercation entre deux groupes d’hommes membres de communautés de gens du voyage d’origines géographiques différentes [ait] dégénéré en extrêmes violences commises sur la voie publique. Plusieurs hommes auraient porté des coups à la victime alors que des proches de celle-ci étaient parvenus à se réfugier dans un appartement”, analyse le procureur de la République.

Enquête en cours

Les enquêteurs travaillent actuellement à identifier les personnes présentes sur les lieux lors du drame. Le parquet de Béziers saisira très prochainement un magistrat instructeur afin que les investigations se poursuivent dans le cadre d’une information judiciaire.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Quand aura-t-on le courage politique de régler une bonne fois pour toute cette criminalité ambiante et permanente ? Tous les agathois savent ce qu’il se passe en centre historique mais les personnes en charge ne semblent pas se rendre compte de la lassitude et le dégoût de ceux qui ont connu ces rues pleine de vie.
    Au journaliste Hérault tribune, à quand une véritable enquête journalistique digne de ce nom ?

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.