L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

AGDE - Du calme ! par Louis Paul DELPECH pour le MRC

Quand la signataire d’un article aux affirmations péremptoires se présente comme déléguée à la règlementation, la moindre des choses serait qu’elle connaisse elle-même ladite  réglementation ! Il n’y a eu aucun incident dans le déroulé du vote du 1er tour des présidentielles et la loi a été respectée partout. Comme dans toute élection à 2 tours, […]

Quand la signataire d’un article aux affirmations péremptoires se présente comme déléguée à la règlementation, la moindre des choses serait qu’elle connaisse elle-même ladite  réglementation ! Il n’y a eu aucun incident dans le déroulé du vote du 1er tour des présidentielles et la loi a été respectée partout.

Comme dans toute élection à 2 tours, les forces en présence s’emploient à faire participer le maximum d’électeurs au 2ème tour et  pour cela, elles consultent la liste des votants, accessible à chaque  citoyen en mairie ou en préfecture. La majorité municipale ayant dès le lendemain accès à ces listes, il est légitime que les oppositions s’emploient, en toute légalité, à se procurer cette liste le plus rapidement possible. Un des moyens choisi le 22 Avril a été de relever dès le vote les numéros d’inscription des électeurs votants. Cela n’a soulevé aucune remarque sauf de la part de certains présidents de bureau de vote sans référence à un quelconque article du code électoral. Dans mon bureau, cela se passait très bien jusqu’à l’intrusion d’un membre éminent de l’UMP qui a menacé mon assesseure suppléante d’être poursuivie pénalement avec amende à la clé ! Outre que cette bravade est parfaitement répréhensible et contraire au règlement de police d’un bureau de vote, elle m’a conduit à exiger de l’intrus la preuve écrite d’une telle interdiction. Référence m’a été donnée à l’article L 113-1 du Code lequel traite du financement frauduleux d’une campagne électorale ! Donc rien à voir avec l’objet du litige.

Il fallut attendre midi pour voir débarquer une commission préfectorale  composée de 3 magistrats pour une nouvelle tentative de faire cesser ce relevé de numéros suite aux observations de certaines personnes ; on devine lesquelles ! Cette fois, c’est l’article L 113 que l’on m’oppose ; il s’agit là  de punir toute tentative de viol du secret du vote des citoyens !!! Quel rapport avec un relevé de numéros ? J’ai bien senti alors que ladite commission était plutôt embarrassée de sa mission puisqu’après une demi-heure de réflexion, elle n’a mentionné sur le PV du bureau de vote que  la constatation du fait sans faire référence à un article du Code.

Enfin, 3ème épisode, passage d’une déléguée du Conseil Constitutionnel, qui n’a ni donné son nom, ni fait référence au Code électoral mais s’est contenté elle aussi de constater le fait.

Il n’y a jamais eu d’injonction à mon égard. Et à mon âge il faut vraiment faire valoir des arguments solides pour me convaincre de reculer. Je suis resté ferme dans mon bon droit !

Par contre, affirmer, Madame, que la loi n’a pas été respectée, c’est de la diffamation ! Mais, magnanime, je m’en tiendrai à cette réponse sûr que l’on vous a propulsé au rang de vengeresse, peut-être même contre votre gré, mais çà je n’en sais rien ! Je retiens quand même que vous-même reprochez à vos adversaires ce que vous semblez pratiquer, mais je n’en n’ai pas la preuve, c’est-à dire, la recherche de votants pendant le jour du vote en consultant au fur et à mesure le cahier des signatures. Tachez à l’avenir de rester dans une retenue prudente avant toute accusation de tricherie. Je vous signale qu’à ce jour je n’ai reçu de remontrance ni de la part du ministère de la Justice, ni de la part du ministère de l’Intérieur. Et puisque de mensonge il s’agit, je vais vous donner une preuve de mensonge de votre héraut. Il crie sur toutes les estrades que François Hollande veut naturaliser tous les étrangers et donner des papiers à tous les sans. C’est faux mais cela peut impressionner un électorat. A cet électorat je précise quand même que Nicolas Sarkozy a transformé un territoire sous protection française, Mayotte, en département français naturalisant ainsi et en un seul coup 300.000 étrangers en citoyens français ! Et, comble de l’hypocrisie avec une prééminence de la loi coranique, donc de la charia ! Dans cette affaire où sont passées les valeurs républicaines de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité ??? Là-bas ce sera épouses multiples, burka, etc… avec l’assurance que les intrusions d’autres étrangers vont se multiplier, ils représentent déjà un tiers des habitants de l’ile. Mais de çà Sarkozy n’en parle plus, va savoir pourquoi ???

Le 6 Mai, le choix sera simple, votez en faveur de François Hollande pour que cessent mensonges, coups tordus, favoritismes honteux, népotismes ridicules et que la république française retrouve sa dignité .

Louis-Paul DELPECH, Responsable MRC sur la 7ème circonscription.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.