Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Agde ... ET ça dure ! Par Louis Paul Delpech MRC

Par courrier réitéré, nous avons alerté le SICTOM, la Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée, la…

Par courrier réitéré, nous avons alerté le SICTOM, la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée, la Ville d’AGDE, par l’intermédiaire de CiViC, de l’incohérence du ramassage des ordures ménagères depuis fin 2005. Chacun peut constater, avec grosse insatisfaction, les monceaux d’ordures qui fleurissent çà et là dans les quartiers. Les conteneurs débordent allègrement sur la chaussée ou les trottoirs. Les animaux, y compris les goélands, se repaissent de ces déchets en explosant les sacs.

C’est un retour au 18ème siècle ! Heureusement que les eaux sales ne viennent pas dégouliner dans les caniveaux, ce serait complet !

Un jour, un élu (par ailleurs vice-président de l’Agglo en matière d’environnement) à qui je faisais remarquer cet état désastreux de l’image donnée aux populations locales et aux visiteurs me répondit que les gens « étaient sales ». Erreur ! monsieur l’élu, que de ci delà des comportements non citoyens entassent des déchets et encombrants n’importe où, soit, j’en conviens et le regrette ; sachons, tout de même, que c’est à la collectivité d’assurer le nettoiement régulièrement, quitte à punir les contrevenants. Les autres habitants n’ont pas à subir les dérives de certains. C’est aussi une des fonctions du Service dit « public ».
Erreur donc puisque, en l’occurrence, la seule responsable des inconvénients cités plus haut est la cadence de collectage des ordures ménagères.
Deux collectes par semaine des ordures de toutes natures dans les quartiers urbains denses, donc surtout occupés par des immeubles de logements non soumis au tri sélectif, c’est insuffisant. Du Jeudi au Lundi matin pas de ramassage ; 4 jours de stockage d’ordures c’est trop, et cela entraîne inévitablement les débordements de conteneurs. Il est impossible d’obliger les habitants d’immeubles à conserver dans leurs logements les ordures pendant 4 jours consécutifs ; les risques sanitaires seraient patents.

D’ailleurs et pour le souvenir que j’en ai, le contrat de la Ville avec l’entreprise chargée de la collecte fixe jusqu’en juin 2007 le nombre de collectes à 7 jours sur 7 en période estivale et 6 jours sur 7 en période normale en ville. Or, que je sache, ce contrat transféré in fine au Sictom n’a pas été amendé par un quelconque avenant mettant en cause cette cadence de ramassage.

Certes une collecte par semaine est affectée aux recyclables propres. Nous en sommes donc à 3 collectes seulement. Pourquoi ne pas effectuer 2 ou 3 collectes supplémentaires ? Pourquoi ne pas envisager 1 collecte tous les deux jours ? Le contrat supporte cette charge sans augmentation de prestation donc de coût, non ?

Faudra-t-il attendre la fin du contrat pour espérer une amélioration ? La population ne peut pas être éternellement maltraitée sans une lueur d’amélioration ou au moins sans explication plausible.

Pour le MRC
Louis-Paul DELPECH

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.