Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Agde - Le maire toujours content de lui… par Michel Mur

S'il y a des gens qui portent sur eux-mêmes un regard critique, ce n'est…

S’il y a des gens qui portent sur eux-mêmes un regard critique, ce n’est pas le cas du maire d’Agde et de ses adjoints. Toujours contents, ceux-là se délivrent, à tout bout de champ, des satisfecit énamourés. C’était encore le cas, lors du dernier conseil municipal, où j’étais représenté par Mme Chantal Chevestrier.
Certains, on le sent bien, iraient jusqu’à s’arroger une mention au tableau d’honneur. M. Couquet, l’adjoint aux finances, est toujours ravi des résultats de ces budgets, principal et annexes. Disons-le, trivialement, cette propension à l’autocongratulation ne casse pas trois pattes à un canard et surtout ne laisse rien présager de ce que la population pense, elle, de ces merveilleuses prouesses financières.
Quand la population agathoise regarde dans son porte-monnaie, elle n’y voit rien qui puisse la mettre en transe. C’est qu’avant d’avoir amorcé une fort maigre décrue fiscale, l’équipe municipale avait d’abord augmenté la pression fiscale de 20%. Avant d’effacer l’ardoise, il faudra beaucoup de temps. Surtout sur le rythme entamé par la mairie. En plus d’avoir aggravé l’impôt local des ménages, le maire a également « renoncé » pendant les premières années aux subventions du conseil général comme si les Agathois pouvaient assumer seuls les réalisations qui leur manquent : un centre nautique par exemple. Résultat : à ce jour, aucune réalisation d’importance dans la mandature de M. D’Ettore !
Quant au bilan des cessions et acquisitions immobilières pour l’année écoulée, il est plus que médiocre et même, je le crois, très néfaste à la commune. En fait, on brade le foncier dans une ville qui aurait besoin d’une vraie politique courageuse dans ce domaine. Les contribuables n’en profitent pas du tout, contrairement aux propos du maire.
Même les annonces ne semblent pas suivies d’effet : qu’en est-il de l’ouverture d’une voie entre la rue du Château d’eau et le quai Commandant Méric au Grau d’Agde? La délibération avait été prise en date du 16 avril 2004. On attend toujours. Un oubli sans doute. Les riverains et les usagers apprécieront.
Plutôt que des congratulations sans fin qui ridiculisent le rôle des élus de la République, l’équipe municipale pourrait commencer par écouter la population. Certains élus ont mis en place des lieux de démocratie participative… Chiche !

Michel Mur, conseiller municipal

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.