Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Agde -Le mépris des lecteurs et des électeurs

Au niveau de la France comme au niveau d'Agde, on assiste à un mépris…

Au niveau de la France comme au niveau d’Agde, on assiste à un mépris constant pour les électeurs qui ont porté et qui porteront leur voix au Front national. Les médias, presse, radio, télévision, ignore avec une persistance organisée que le Front national existe, qu’il défend des vrais valeurs et que des millions de français, las d’un laxisme persistant et d’une résignation coupable face aux problèmes nationaux, lesquels se répercutent sur le local (chômage 25% de la population agathoise active), veulent que cela change.

Le deuxième tour de l’élection présidentielle serait déjà fait si l’on s’en tient à ce que l’on voit, lis et entend. Il n’y en a que pour Sarkosy et Royal. Si la leçon de 2002 n’est pas comprise, 2007 sera là pour la leur rappeler.
Un hebdomadaire important pour les agathois a fait de même, en anticipant les résultats des municipales à Agde et en présentant indirectement les finalistes en la personne des deux derniers maires.
Il y aurait, si l’on en croit le message que cet article comparatif laisse filtrer, que le PS et l’UMP pour seuls représentants des agathois.
Ce mépris volontaire ou inconscient des milliers de voix recueillies par le FN à Agde, frise l’intolérable, car elles continuent à être oubliées au mieux, méprisées le plus souvent.
Pourtant, quand on voit les résultats de la gestion de l’un comme de l’autre, beaucoup n’ont pas de quoi être satisfaits.

Sur les Cayrets, ils se rejettent la balle pour ne pas avoir à admettre que cette urbanisation a été mal conçue et que sa réalisation a été laissée aux intérêts des promoteurs. D’où bétonnage excessif, sur densification, manque de place publique, d’espace vert, et d’équipement public.

Cette nouvelle cité qui est entrain de sortir de terre, en banlieue d’Agde. Dans quelques années, cet ensemble sans âme pourrait devenir un quartier à problèmes, où l’insécurité se développera compte tenu d’une dégradation inéluctable de la qualité de vie de ses habitants.
En ce qui concerne la sécurité publique,, on allait voir ce que l’on allait voir. Des commerçants en centre ville ont dû mettre la clé sous la porte pour insécurité notoire des lieux publics
Les « gens du voyage »prospèrent toujours , en été bien sûr, aux frais des agathois, sur des espaces publics voir privés, sans que rien ne change. Où est l’aire d’accueil des gens du voyage ? Dans le classeur inutilisé des promesses de campagne.

Dans ce classeur se trouve notamment l’engagement du maire de ne se consacrer qu’à sa ville et de ne briguer qu’un seul mandat. Là aussi, nous voyons avec quel mépris et quelle arrogance nos élus nous prennent, pour ce que nous ne sommes pas : des imbéciles. Nous saurons le leur rappeler lors des élections prochaines.

Car, beaucoup sont ceux qui souhaitent qu’il s’en aille en ne faisant qu’un seul mandat puisqu’il l’a promis, et qu’une gestion de la ville plus citoyenne, plus sécurisée et plus égalitaire puisse s’exprimer. Pour cela, il faudrait tenir compte des résultats des élections et prendre en compte les messages persistants des électeurs pour qu’enfin cela change.
On n’en prend pas le chemin ni à Paris,

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.