Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Agde - Les coquelicots refleuriront

Il était trop tôt pour le candidat de l'altergauche antilibérale. Le score de José…

Il était trop tôt pour le candidat de l’altergauche antilibérale. Le score de José Bové à la présidentielle est donc mauvais. Nous ne cherchons pas à le cacher.
Nous n’invoquerons pas le seul vote utile pour expliquer ce résultat décevant, les véritables raisons sont bien plutôt à chercher dans la volonté de division qui a animé, pendant de longs mois, les deux usines à gaz politiques : la LCR et le PCF.

Leur capacité de nuisance fait, qu’aujourd’hui, la gauche se trouve dans la situation la plus difficile qui soit à l’approche du second tour.
Quelle effrayante responsabilité pour ces deux formations qui n’ont pas voulu s’unir aux libertaires, aux altermondialistes, aux écologistes, aux féministes !

La perspective du second tour est assez inquiétante pour ceux de la vraie gauche alternative, ceux qui veulent vraiment changer la vie : d’un côté, celle que l’on nomme déjà la « madone de fer », en référence à son engagement religieux et à ces annonces de mettre des militaires dans les établissements scolaires, de l’autre, un bateleur populiste, prêt à faire entrer la France dans une période fasciste d’un nouveau type.
Une seule perspective pour les Français qui souffrent, des flics et des militaires partout !
Aux 51% de travailleurs précaires, que répondront ces deux candidats ? Peu de chose si l’on étudie leurs programmes respectifs.
Pourtant, il y a une différence. Nicolas Sarkozy est une menace terrible pour ceux qui veulent conserver notre pays en paix, à l’extérieur comme à l’intérieur de ses frontières.

En effet, son alignement sur les thèses guerrières de Georges Bush fait peser un risque majeur sur les jeunes gens de notre pays. Il ne manque pas de fronts où la guerre fait rage et où les Américains ont besoin qu’on leur prête main forte.
De plus, L’élection de Nicolas Sarkozy,l’homme du karcher, provoquerait, en France, une onde de choc dans les communautés où il est perçu comme un incendiaire.
Notre pays, épuisé par le chômage, la précarité, la destruction continue des services publics, n’a pas besoin d’une guerre civile.

Et que dire de sa « promesse » de détruire le code du travail, d’en finir avec le CDI, de faire du CNE, le contrat unique. Rappelons que le CNE est un contrat de deux ans pendant lesquels le patron peut licencier son employé sans lui donner aucun motif. Tous précaires, donc tous soumis !
Q
ue nous promet Nicolas Sarkozy, des flics à tous les étages pour protéger nos biens et nos vies mais en réalité, chaque fois, qu’une société cède à l’attrait sécuritaire, elle devient fasciste de fait.
Il n’existe qu’un seul moyen de se prémunir de cet homme, agité de tics nerveux, c’est de voter pour l’autre, la femme, mais nous ne donnerons aucune consigne de vote, nos électeurs sont des êtres de conscience et d’intelligence.

Nous, les militants de l’altergauche, nous le disons, les coquelicots refleuriront, et avec eux, la promesse d’un avenir de transformation sociale.

Geneviève Confort-Sabathé
Militante de l’Altergauche

Qui est-ce ? – Fiche TrominosCap :
https://www.herault-tribune.com/?p=p04&action=view&Tr_Id=163

Visionnez le film reportage sur la soirée de soutien à José Bové sur Agde : http://c.unitaire2007.34.free.fr/article.php?id_article=1309

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.