Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

AGDE - L'UDF Agathoise : un destin récupéré…

Il y a deux ans, séduit par la ligne politique présentée par François Bayrou, accompagné d'autres agathois j'ai rejoint son mouvement. La vision novatrice du centre, par son indépendance affichée à l'égard des partis de droite et de gauche, permettait une liberté de pensée et de jugements qui nous avait conquis car elle ouvrait un […]

Il y a deux ans, séduit par la ligne politique présentée par François Bayrou, accompagné d'autres agathois j'ai rejoint son mouvement. La vision novatrice du centre, par son indépendance affichée à l'égard des partis de droite et de gauche, permettait une liberté de pensée et de jugements qui nous avait conquis car elle ouvrait un nouvel espoir.

Notre militantisme actif a permis à ce parti d'enregistrer sur Agde un grand nombre d'adhésions et de développer son influence.

Prenant conscience qu'une partie de son électorat potentiel, déçu par ses insuffisances de gestion, pouvait échapper à son contrôle,Gilles d'Ettore a alors mandaté Sébastien FREY, son premier adjoint, et son directeur de Cabinet à l' agglomération, pour faire plier l'UDF locale sous l'autorité dominatrice de l'UMP.

Les moyens utilisés ne pouvaient manquer d'efficacité, lorsque l'on sait qu'ils ont autorité sur 1400 fonctionnaires territoriaux et qu'ils sont prêts à tout pour parvenir à leurs fins…
C'est ainsi que par des adhésions obtenues auprès de personnes hiérarchiquement soumises, Agde enregistre aujourd'hui un record départemental de cartes UDF qui ne reflète naturellement pas la réalité de notre représentation.
Cette main mise intéressée de Gilles D'Ettore sur un parti dont la philosophie initiale est de garder son indépendance, crée une confusion préjudiciable pour les idées et les principes que je défends.
Dans ce contexte la présence de Sébastien FREY et de ses amis politiquement et professionnellement dépendants et inféodés à l'UMP de Gilles d'Ettore met fin à toute possibilité pour des militants sincères et honnêtes de défendre les valeurs d'indépendance portées par François Bayrou.

Conseiller départemental, Délégué départemental adjoint et alors même que notre Président vient de me confier la responsabilité de Conseiller National de l'UDF, il me faut dans le même temps accepter ou dénoncer cette manœuvre.

Cette alternative ne m'offre que deux solutions : me rallier à Gilles d'Ettore comme on me l'a suggéré en alors que je combats, non sans raisons objectives, sa méthode de gouvernance et sa gestion municipale ou bien rester fidèle à mes principes d'indépendance et de libre d'analyse.
Mon choix est fait !
Je ne privilégierai jamais un objectif carriériste et politicien par rapport à l'intérêt que je porte à ma Ville et à l'ambition d'avenir que j'ai pour elle.
L'alternative indépendante que je veux toujours proposer aux agathois ne peut en aucun cas s'exprimer dans une orientation fortement partisane.
Aussi je démissionne aujourd'hui de toutes les responsabilités que le président Départemental et le président National m'avaient confiées: Délégué départemental adjoint et Conseiller National.

J'entends avec mes amis poursuivre le même chemin indépendant des clivages partisans et sectaires de droite comme de gauche pour présenter aux agathois le moment venu une autre voie.

Les Agathois en ont assez que la gauche gagne les élections.
Les Agathois en ont assez que la droite gagne les élections.

Il est temps que ce soit Agde qui gagne les élections .

S'il est un parti sur Agde que je défendrai dorénavant avec et pour tous, quelles que soient leurs convictions ou leurs idéologies : c'est le Parti Agathois …

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.