Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - MAUVAIS PERDANT par Dominique ANTONMATTEI

Le maire d’Agde, pour masquer sa cuisante défaite dans sa ville, d’autant plus retentissante…

Le maire d’Agde, pour masquer sa cuisante défaite dans sa ville, d’autant plus retentissante qu’il en est le maire, nous sort sa ritournelle habituelle : tout serait de la faute de la gauche qui mènerait notre pays à la faillite !

Il est vrai qu’en matière de faillite, monsieur D’Ettore est un expert :

D’abord il se glorifie de porter les couleurs d’un parti dont chaque sigle n’a été qu’une succession de faillites, d’où la nécessité d’en changer afin de faire oublier les échecs de leur politique. La liste est longue : RPR, UMP (UNION POUR LA MAJORITE PRESIDENTIELLE), UMP (UNION POUR UN MOUVEMENT POPULAIRE), et LR (LES REPUBLICAINS), le dernier en date, avec de nouveaux statuts, qui portent les couleurs d’un certain Nicolas Sarkozy, dont les casseroles judiciaires risquent de mettre prochainement ce nouveau sigle au placard

–  Ensuite il a porté la dette de notre ville au chiffre inégalé de 75 millions d’euros et s’apprête à y rajouter des dizaines de millions pour financer des immeubles de grande hauteur à l’entrée du Cap qui vont défigurer ce qui était une réussite urbanistique, pour le seul profit de quelques promoteurs.

Sur le bilan de la politique de l’ex-UMP, il se garde bien d’en parler tant il est négatif.

Que ce soit du point de vue de la gestion gouvernementale de la France qui a vu sa dette publique de 912 Milliards d’Euros accumulée en 44 ans, augmenter de 921,8 Milliards en 10 ans dont 615 Milliards d’euros en 5 ans sous son mandat de Député.

Comme du point de vue de la gestion interne catastrophique de l’EX-UMP, qui aurait été déclarée en faillite en juillet 2013, sans la souscription nationale de 11 millions d’euros qui lui a permis de faire face à l’échéance du même montant, pour rembourser une partie de sa dette de 44 millions d’euros.

Le chômage, sous les gouvernements UMP, a été une véritable hécatombe et le seuil de pauvreté a augmenté drastiquement, 440 000 personnes supplémentaires vivant dans la précarité. En outre, il est indécent de critiquer l’insécurité quand on porte la lourde responsabilité d’avoir fait partie d’une majorité UMP qui a supprimé 13 500 postes de policiers et de gendarmes.

Avec un tel bilan, comment peut-on prétendre être en capacité de gérer une région et la France ? Ce n’est pas en changeant de nom qu’on peut devenir tout d’un coup un bon gestionnaire. Mais tout ceci ne le préoccupe guère, le plus important c’est de caser quelques pions, ni politiques, ni gestionnaires, d’où le maintien désespéré d’un leader et d’un parti en difficulté, affolés par des sondages défavorables.

Quant au Front National, dans une région qui, comme la nôtre, vit largement du tourisme, son succès signerait la ruine de cette activité, sans même parler de l’incohérence totale de son programme économique et social.

Dimanche prochain, sans état d’âme et en faisant preuve du sens des responsabilités de ceux qui sont de véritables Républicains, attachés aux valeurs que la France a toujours défendues, comme moi, votez et faites voter pour la seule liste qui a un projet et qui continuera à développer le vivre ensemble dans l’Hérault et dans notre nouvelle Région :

La liste de rassemblement, intitulée « Notre sud en commun », conduite par Carole DELGA, liste qui a fusionné avec celle conduite au 1er tour par Gérard ONESTA

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.