AGDE - Oui, l'éducation nationale est bien la priorité du gouvernement par Anissa BENYAHI

Oui, l'éducation nationale est bien la priorité du gouvernement. Après des polémiques non fondées…

Oui, l'éducation nationale est bien la priorité du gouvernement.

Après des polémiques non fondées voire même mensongères, il serait bon de rétablir la vérité.

Certains ont fait circuler une pétition adressée à la ministre de l'éducation concernant l'état de vétusté et d'insalubrité de certaines écoles primaires de Marseille alors que la responsabilité en incombe au Maire LR de cette ville. D'autres ont cru bon de faire circuler des informations mensongères concernant l'apprentissage de l'arabe qui serait devenu obligatoire à l'école primaire. En fait oui, l'apprentissage d'une langue étrangère est désormais obligatoire ; cela peut être l'anglais, l'allemand le russe ou le chinois ou bien même l'arabe, l'italien ou le portugais.

Après la soi-disant suppression du latin, on repart dans des délires…

En fait il faut bien avoir en tête que le premier budget de l'Etat est redevenu celui de l'éducation nationale.
Sous la précédente présidence par exemple, la formation initiale des enseignants avait été supprimée. Ceux-ci apprenaient le métier sur le tas…Elle est désormais rétablie.

60 000 postes d'enseignants seront créés sur cinq ans, dont 35 200 le sont déjà, alors que ceux ci avaient été supprimés sous Sarkozy. Priorité à été donnée au primaire avec 9000 postes créés.
Un effort particulier à été donné à l'éducation prioritaire / c'est à dire dans les zones en difficulté/avec l'allocation de moyens considérables. Par ailleurs un travail important à été mis en place avec les collectivités territoriales pour favoriser la mixité sociale. La création de secteurs multi collèges en est la preuve.
Une lutte importante contre le décrochage scolaire a été mise en place. Alors qu'il y a cinq ans on comptait près de 136 000 jeunes décrocheurs, ils sont 110 000 aujourd'hui.
Désormais 10 %des meilleurs élèves de chaque lycée ont un droit d'accès aux classes préparatoires et autres filières d'excellence.
Désormais les filières technologiques et professionnelles ont accès au programme Erasmus car le budget en a été augmenté de 40%.

Ce qui nous guide et qui est le fondement de nos aspirations c'est la réussite pour tous.

C'est clair, pour nous il n'est pas question de revenir à une école inégalitaire et au rabais.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.