Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Sports

AGDE- Podium des demi-finales des championnats de France de cross

  Interrégionaux de cross : des frissons garantis et la « qualif » en récompense !! En se qualifiant aux championnats de France, l’équipe de cross court de l’Athlétic Club des Pays d’Agde a parfaitement rempli ses objectifs et peut s’accorder tous les espoirs lors de l’ultime rendez-vous de cross de l’hiver. Rien n’était gagné […]

 

Interrégionaux de cross : des frissons garantis et la « qualif » en récompense !!

En se qualifiant aux championnats de France, l’équipe de cross court de l’Athlétic Club des Pays d’Agde a parfaitement rempli ses objectifs et peut s’accorder tous les espoirs lors de l’ultime rendez-vous de cross de l’hiver.
Rien n’était gagné au départ dans cette demi-finale où de nombreuses équipes pouvaient légitimement obtenir le « sésame » accordant la si convoitée qualification finale, celle qui consacrera les meilleurs spécialistes de l’hiver en cross, dans quinze jours à la Roche sur Yon. Les « grosses écuries » étaient toutes là et d’un niveau bien supérieur aux années précédentes (entre autres, Martigues Sport Athlé, SC Marseille, Nice côte d’Azur, Montpellier Agglo et les incontournables Alésiens,…), dans ce contexte très relevé ou seules deux équipes pouvaient se qualifier, beaucoup avaient à perdre de ce cross court couru tambours battants. Dans le premier virage Eddy Baras, Champion régional à Narbonne, quinze jours plutôt dira « J’étais à fond et pourtant, j’avais l’impression de ne pas pouvoir suivre le rythme imposé devant ».

En effet à ce moment de la course comme c’est toujours le cas en cross court (4300m) chacun essaye de « sortir devant » pour éviter d’être enfermé ou de risquer la chute, ce qui vaut, pour le plaisir du spectateur, de voir une chevauchée impressionnante d’un peloton de plus de 300 coureurs partis dans un galop bruyant, tumultueux et poussiéreux comme c’était le cas hier à Aramon.  Le parcours se prêtait bien à l’exercice et les sociétaires Agathois ont su parfaitement géré cette course somme toute assez roulante, sans difficulté majeure, assez technique, faite de relances et d’enchaînement de courts virages parfois en dévers. Après un kilomètre, personne n’avait réellement pris le commandement et certains partis vraisemblablement beaucoup trop vite se voyaient repris et doublés par les favoris. Ainsi les Agathois, tous placés dans les cinquantièmes ou soixantièmes positions revenaient petit à petit vers la tête. Vers le deuxième kilomètre, Eddy Baras était désormais dans le peloton de tête, à peine un peu plus loin pointait Rachid Boulahdid, perturbé depuis une quinzaine de jours dans sa préparation par une douleur tenace sur le dessus du tibia, puis Abdou Hamdaoui faisait de la résistance un peu plus loin suivi de prés par Abdelali El Gourch, suivi lui-même par Laurent Vicente, initialement prévu sur cross long, mais appelé de dernière minute suite à la blessure de Mimoun Asaidi, tout à la joie de se retrouver à pareille fête, Laurent ne cédait pas un pouce de terrain et maintenait ses positions jusqu’à l’arrivée, un peu plus loin derrière se trouvait Mohamed Hamdaoui.

Les Alésiens, maintes fois champion de France, menant les débats caracolaient en tête, quelle équipe serait la deuxième à obtenir son billet pour la Vendée ? Difficile de se faire une idée, de pronostiquer avec certitude ce qui semblait au fil des hectomètres, être une évidence : les Agathois homogènes paraissaient les mieux placés. Comment calculer à chaque passage le cumul de points de chaque équipe ? Martine Carrère la Présidente, anxieuse au-delà même du passage de la ligne d’arrivée se demandait si les places obtenues par son équipe suffisaient à satisfaire l’objectif sportif de l’hiver.  Devant c’était le Kényan Alésien Kiprotich, devant Zérifi qui l’emporte, le troisième n’était autre qu’Eddy Baras à 6 petites secondes du premier (12’44’’), devançant ses coéquipiers idéalement bien placés avec à la dixième place Rachid Boulahdid (13’04’’), à la seizième place, Abdelali El Gourch qui signe son premier excellent chrono sous les couleurs d’Agde (13’23’’) précédant d’une seconde et d’une place Abdel Hamdaoui (17ème ), Laurent Vicente en 13’30’’ se classe 22ème, enfin Mohamed Hamdaoui termine à la 60ème place en 14’25.

Quelques longues minutes après cette course chargée d’émotion pour les dirigeants, la sentence tombait et les Agathois apprenaient avec une immense joie leur deuxième place synonyme de vice-champion interrégional mais aussi de billet pour les France de cross dans 15 jours à la Roche sur Yon. Une récompense méritée attribuée à cette équipe motivée, complémentaire et pleine de talent. Des marges de progression semblent encore possibles et chacun saura en exploiter les hypothèses pour se rapprocher d’un podium national par équipe ce qui est désormais assuré, et pourquoi pas l’atteindre, mais sur quelle marche ??? Tout est possible, et le rêve n’a jamais été aussi près du côté des bords de l’Hérault !!
Dans les autres courses où étaient engagés les Agathois, il faudra noter l’excellente performance de José Luis Altur qui échoue, si on peut dire, au terme d’une magnifique course, au pied du podium (4ème ). Déçu de cette place, l’Agathois gagne malgré cela son billet en individuel pour les France Vétérans ; il sera le seul de l’équipe vétéran puisqu’avec la 7ème place, les Agathois ne parviennent pas à se qualifier. Robert Ribeiro termine 51ème, Eric Debruyne termine 59ème , alors qu Bruno Dessales finit à la 82ème place juste devant Ali Goudjil, Patrick Roussel finit 104ème .

En cross court féminin, Karine Bro et Vanessa Devred terminent respectivement 42ème et 49ème d’une course dominés par les marseillaises notamment.
Enfin seul engagé en cross long une fois encore dominé par les Alésiens et les légionnaires d’Aubagne (Kényans pour la plupart), Bruno Souès termine 90ème.
En cadets pour sa première participation à ce niveau Jérémy Lavergne termine dans le top 100 des cross-men du sud est de la France (97ème en 19’29’’) Bravo !
Podium des demi-finales des championnats de France de cross


P1020980

P1020971

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.