AGDE - Pour une cession immobilière transparente au Village Naturiste du Cap d’Agde Interventions de Florence DENESTEBE

Pour une cession immobilière transparente au Village Naturiste du Cap d’AgdeInterventions de Florence DENESTEBE…

Pour une cession immobilière transparente au Village Naturiste du Cap d’Agde


Interventions de Florence DENESTEBE en Conseil Municipal du 9 Janvier 2012


Délibération  N° 35 –  Cession immobilière au village Naturiste

A l’occasion du conseil municipal du 9 janvier dernier une délibération avait, en fin de conseil, retenu toute mon attention: Elle portait sur la cession d’un appartement propriété de la commune d’Agde à Port Nature Colline 8 au Village naturiste.

Recherche faite, ce studio avait été acquis à la fin des années 90 dans le cadre d’une opération de rénovation de l’immobilier de loisirs du Cap d'Agde.
L’Etat au travers de la Mission Littoral et la Région proposaient à la Ville d’ engager une relance du processus opérationnel de re-qualification de notre immobilier de loisirs. Cet appartement entièrement rénové en 2001 devait devenir l’ appartement témoin  des possibilités de requalification. Cette opération s’appuyait sur un éventuel  opérateur susceptible d’acquérir des logements, de les rénover puis de les revendre en tant que meublés touristiques commercialisés par des professionnels. 

Cette cession consacre l’abandon de l’opération dont on peut regretter qu’elle n’ait fait l’objet ni de bilan, ni de discussion préalable au sein du conseil municipal.
Néanmoins, sur la forme, si cette opération est abandonnée, ce type de patrimoine n’a pas de raison de demeurer dans le patrimoine foncier de la ville.

Mais le point majeur de mon interpellation fût la procédure choisie pour cette vente telle qu’elle fut proposée au conseil Municipal du 9 janvier dernier. A savoir une vente de gré à gré pour la somme de 75 000 €.
Lorsque la majorité municipale avait proposé il y a peu la cession des terrains a bâtir au Grau d’Agde sous la forme d’appel d’offre j’avais souscrit et voté avec elle pour cette méthode de vente qui garantissait la plus grande transparence.
J’ai donc regretté qu’à l’occasion des deux ventes immobilières de ce conseil municipal, cette formule n’ait pas été adoptée.
En effet, aucune publicité de ces cessions n’avait été faite auprès des agents immobiliers locaux et aucune communication parue dans les medias locaux que sont le quotidien régional et l’Agathois, n’avaient été éditées.
Or a priori il m’avait semblé que c’était un préalable pour une vente d’un bien situé sur le domaine communal.

Si cette vente se prévalait d’une estimation des domaines établie auprès de l’organisme d’état, elle n’avait aucune corrélation avec les offres comparatives existantes dans le même créneau de recherche chez les trois principales agences immobilières situées au Village Naturiste.
Les domaines mentionnait une valeur de 75 000 €  pour ce studio de 22 M2 au second étage de la Résidence Port Nature Colline 8 avec place de parking privative alors qu’une simple visite des sites d’agents immobiliers locaux mettait au jour une toute autre réalité.
Ce studio à la Colline 8 de la Résidence Port Nature situé au cœur du Village Naturiste dans un secteur recherché au travers d’un numérus clausus ou plus aucun immeuble a bâtir n’existe à l’heure actuelle. Cette raréfaction de la demande a entrainé une nette valorisation de cette niche de produits au point dans les trois principales agences du secteur il n’était proposé que 3 produits similaires. 

( Cliquez sur les documents pour les agrandir )

Capture d’écran 2012 01 04 à 15 25 10

Un à l’agence RESID : qui proposait un studio en tout point similaire dans la même résidence en rez de chaussée avec proposé à 148 000 € ( – soit 97 % plus cher )
 

Capture d’écran 2012 01 04 à 15 27 37

Un second à L’agence René Oltra qui ne proposait pas de bien à Port nature mais à la résidence Port Soleil. Sans parking le bien était proposé à la vente pour la somme de 128 000 € (  70,66 % plus cher )
 

 

Capture d’écran 2012 01 04 à 15 23 12

Un dernier à l’agence Géneviève naturisme qui proposait un appartement au descriptif identique.. Port nature Colline 7 1° étage face au port . rénové avec parking  au prix de 150 000 euros (  soit 100 % plus cher )

 

Sans polémique stérile, convaincue que ce bien était sous estimé et que le manque d’information préalable sur cette vente causait un préjudice dépréciant le bien de notre commune j’ai demandé aux conseillers municipaux de la Ville d’Agde et au premier magistrat de retirer cette délibération.
J’ai sollicité de l’assemblée afin qu’elle remette ce bien à la vente au travers d’un appel d’offre transparent tenant compte d’un minima de 90 000 €  soit 20 % de plus  que le prix de vente initialement projeté.

J’ai demandé au Maire d’Agde de me permettre d’informer plus amplement tous les acteurs professionnels et particuliers de la commune de cette vente.
La délibération a été annulée et le conseil municipal a statué dans le sens de ma requête. 
Une procédure transparente est dès lors en cours.

Je me suis mis à la disposition des services fonciers de la municipalité pour toute aide que je pourrai apporter en ce qui concerne la promotion la plus large de cette cession. 

Dans les jours qui viennent un appel d’offre devrait être publié en ce sens dans la presse locale.  

Florence DENESTEBE
Conseillère Municipale de la Ville d’Agde

N’hésitez pas à demander à vos conseillers municipaux des précisions sur les détails des délibérations à l’ordre du Jour de ce conseil municipal, notamment la note de synthèse.

A titre personnel, je me tiens à la disposition de chaque administré, sans aucune considération d’appartenance politique, pour présenter les dossiers proposés à notre analyse avant le conseil municipal dans la plus grande transparence afin que vous puissiez me faire part de vos questions ou de vos inquiétudes, soit par mail soit par téléphone au 06 16 10 73 03

Contact : florence.denestebe@laposte.net

ddddd

ddd(2)

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.